Aller au contenu

LDVELH Communautaire: Le Maléfice de l'Oeil Pourpre


Coda

Messages recommandés

Le 17/06/2021 à 10:44, Julien a dit :

Je participe la semaine prochaine pour quelques paragraphes et je réfléchis pour la chance.

Est-ce que tu comptais toujours participer cette semaine Julien? 

@udhessi Pourquoi pas, oui! Je suis plutôt ouvert à l'organisation de l'organigramme, je m'adapterai aux solutions proposées. 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors quelques petits trucs:

-Je crois que la flûte métallique devrait être une flute argentée comme identifiée au départ. Ça justifierait d'ailleurs son vol.

-Le cornu devrait avoir les yeux jaunes et non bleus. Je l'avais précédemment mentionné dans mon paragraphe 38:

Citation

Il reste impassible à votre approche, détournant à peine sa tête cornue, il se contente de vous scruter d'un regard félin.

J'imagine que ça pourrait toujours être une iris de chat bleue remarque. 

Je mets les dernier ajouts d'udhessi pour ceux qui ne consultent pas le doc:

348.

La créature ploie sous vos coups répétés et, profitant d’une ouverture, vous lui plongez votre épée dans la poitrine. Mais votre lame ne rencontre aucune résistance. Les vêtements de la créature tombent au sol, vides, tandis que six choses tenant à la fois du bélier et du singe s’éparpillent en piaillant avant de se réfugier dans les arbres. Une fois hors de portée, les petites créatures tournent vers vous leurs yeux bleus (jaunes ?) perçants. “Intéressant !” commence la première. “Un autre…” “...serviteur de…” “...l’oeil pourpre.” poursuivent les trois suivantes. “Nous nous en occuperons…” “...plus tard.” concluent les deux dernières. Avec un bêlement moqueur, les créatures disparaissent en sautant de branche en branche. Vous n’avez pas pris votre arc et renoncez à les poursuivre.

💬 J'aime beaucoup l'idée que le Cornu soit constitué de plusieurs créatures. Est-ce que c'était déjà le cas sous sa forme précédente (on ne voyait pas les créatures cachées par sa robe) ou bien est-ce que l'entité s'est dissout lorsque vaincue? 

En écartant du pied les vêtements tombés au sol, vous découvrez deux mains humaines, coupées haut au dessus du poignet. Chacune portent une marque semblable à la vôtre. Vous pouvez, si vous le désirez, emporter les deux dagues du cornu.

💬 Tu avais oublié de mettre les dagues à l'organigramme, je l'ai fait:

image.png.0d5953fb0e235ba8612956a1df0e66cd.png

J'avais également dans l'idée de pouvoir prendre les dagues. J'avais pensé qu'utiliser les dagues permettrait un combat différent sans déterminer quoi. Une alternative à l'épée en somme avec des avantages et inconvénients différents.

 

En inspectant la charrette renversée, vous constatez que son essieu est brisé. Les sacs et ballots dont elle était chargée sont éparpillés au sol. Certains sont ouverts, comme si le conducteur avait rassemblé avec précipitation le strict nécessaire avant de continuer son chemin à pied. En examinant rapidement les bagages, vous trouvez une petite boîte contenant 12 pièces d’or frappées à Fang et une grande chope de bois, dotée d’un couvercle et gravée des scènes salaces. Vous reconnaissez le récipient dans lequel Silm, un autre mercenaire de la compagnie de Kym’chull, avait l’habitude de boire sa bière.

💬 Je pense qu'il faudrait mentionné ici ce que l'on peut prendre. La chope de bois? Les pièces d'or ça va de soit mais il est préférable que ça soit clair (comme tu as fait pour les dagues). Je vais ajouter les pièces d'or au document B mais je te laisse décider pour la choppe. Si on ne peut la prendre, peut-être mentionné qu'elle ne servirait à rien, etc...


Ne souhaitant pas vous abritez les bagages sous la charrette et reprenez votre chemin. Rendez-vous au 251.

💬 Je crois que tu as oublié un bout de phrase ici? Ne souhaitant pas [...] vous abritez... Sinon je ne comprends pas la phrase.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Scriptarium
il y a 26 minutes, Coda a dit :

Ne souhaitant pas vous abritez les bagages sous la charrette et reprenez votre chemin. Rendez-vous au 251.

💬 Je crois que tu as oublié un bout de phrase ici? Ne souhaitant pas [...] vous abritez... Sinon je ne comprends pas la phrase.

C'est le chat qui a effacé des mots.

J'ai mis des yeux jaunes au cornu dans le 118 et le 193, et écrit flûte argentée dans les deux paragraphes où elle apparaît (61 et 212).

Pour les objets à ramasser, est-ce qu'on ne peut pas poser dans les règles le principe qu'on les met en gras et que cette indication seule suffit à autoriser le lecteur à les marquer sur la feuille d'aventure ? SInon on va être obligé de le redire à chaque fois et ça va être un peu lourd.

Modifié par udhessi
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Scriptarium
il y a 23 minutes, Coda a dit :

J'aime beaucoup l'idée que le Cornu soit constitué de plusieurs créatures. Est-ce que c'était déjà le cas sous sa forme précédente (on ne voyait pas les créatures cachées par sa robe) ou bien est-ce que l'entité s'est dissout lorsque vaincue? 

Pour moi c'était un pouvoir activé seulement pour fuir (vraie division ou illusion comme le sort Ribambelle d'Hypnos d'un de mes scénarios RdD ?), possiblement grâce à le jonc d'or que le cornu a au doigt.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 29 minutes, udhessi a dit :

Pour les objets à ramasser, est-ce qu'on ne peut pas poser dans les règles le principe qu'on les met en gras et que cette indication seule suffit à autoriser le lecteur à le marquer sur la feuille d'aventure ? SInon on va être obligé de le redire à chaque fois et ça va être un peu lourd.

Excellente idée, ça me va.

Pour le jonc, j'avais prévu qu'il permet au Cornu de déterminer si quelqu'un est en train de lui mentir (d'où le choix de mentir au Cornu dans les trois approches possibles) pour ensuite pouvoir le prendre après le combat. Mais c'est ce que j'aime avec l'écriture à plusieurs, on s'adapte!

Pour les dagues tu avais la même idée que moi de même que pour la fuite du Cornu. Moi j'avais prévu qu'il lance un truc au sol comme du poivre de cayenne. 😅

J'ai terminé mon paragraphe dans la mine. J'ai gardé 07 au lieu de 7 pour pouvoir faire du CTRL+F de manière efficace.

07.

Vous massez vos membres meurtris par votre mauvaise chute tout en observant les alentours.

Les flambeaux en pierre ont sans doute été aménagés pour éclairer en permanence un site d’excavation d’une importance certaine pour les mineurs. À en juger l’état des parois de roche ayant été profondément creusées à coup de pioches, on devait retrouver dans la pierre un gisement précieux.

Vous remarquez qu’il reste un filon de minerai non-exploité qui reflète la lumière de votre torche. Vous pourriez probablement parvenir à vous procurer une pépite du mystérieux minerai à l’aide de votre pioche sans trop vous tuer à la tâche.

La caverne offre deux issues possibles : un premier tunnel près de votre point de chute qui grimpe légèrement et un autre à quelques mètres plus loin qui descend abruptement plus profondément dans la montagne. Vous pouvez entendre ce qui semble être l’écho de voix provenant du deuxième tunnel.

Si vous souhaitez tenter d’obtenir une pépite du minerai, rendez-vous au 124.

Si vous préférez quitter la caverne par le premier tunnel, rendez-vous au 15.

Si vous préférez quitter la caverne en empruntant le deuxième tunnel, rendez-vous au 391.

J'ai retravaillé le dessin de l'elfe que je vous ai montré la dernière fois. J'hésite en cette version ou l'autre:

image.png.ee882c586d7ae30f0558bc5408e0a4cd.png

Alors voilà, la main est libre.

 

Modifié par Coda
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sinon je viens de remarquer un truc.

Présentement on a trois manière de se rendre au poste de traite:

🚩 A. Le raccourci qui selon le texte devrait permettre au héros de gagner le poste de traite plusieurs heures plus tôt.

🚩 B. Le chemin plus long qui permet au héros de rejoindre le poste de traite plus tard que A. mais la même journée.

🚩 C. Passer la nuit chez les saltimbanques. 

Le hic avec C. c'est que ça décuple les possibilités. On pourrait prendre les mêmes paragraphes pour deux jours différents, ce n'est pas un problème je crois mais si bon, avoir les mêmes événements deux jours différents ça peut faire tiquer.

On arriverait donc au poste de traite à trois moments différents:

-Raccourci

-Long chemin

-Le lendemain

Comme solution on pourrait avoir au camp des saltimbanques un moyen de se rendre rapidement au poste de traite. Rejoindre une diligence qui est de passage par exemple. Ça permet d'éviter un second passage dans les bois une journée différente.

Si on peut arriver au relais à trop de moments différents ça va devenir un enfer à tout coordonner je crois.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 23 heures, udhessi a dit :

pour le 13, l'idée est d'en faire un paragraphe "vous êtes mort" ?

Il y a en effet une référence à un lvdh dont le paragraphe 13 était synonyme d'impasse fatale... Mais dans mon idée, ce paragraphe certe fatal serait l'occasion d'une phrase bien senti du cornu traitant le héros de traître, mais se paragraphe sera surtout ce que voudra celui qui l'écrira... C'est le Mj qui l'a dit !😁

Modifié par Elvin Presse-lait
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Scriptarium
Le 25/06/2021 à 22:00, Coda a dit :

J'ai retravaillé le dessin de l'elfe que je vous ai montré la dernière fois. J'hésite en cette version ou l'autre

J'aime mieux la première, qui est moins visiblement typée. Mais on peut aussi partir sur le principe que les elfes ont des traits asiatiques. Très beau travail sur les cheveux. Tu travailles d'après photos ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Scriptarium
Le 25/06/2021 à 22:43, Coda a dit :

Si on peut arriver au relais à trop de moments différents ça va devenir un enfer à tout coordonner je crois.

l'autre solution est de rajouter un bivouac avant le 251 si on ne passe pas la nuit au moulin (réutilisation du défunt 363 ?).

on aurait alors 132 = nuit au moulin [péripétie éventuelle avec les saltimbanques] => 251

363 = nuit dehors [monstre errant éventuel] => 251

éventuellement en rajoutant une péripétie sur le chemin raccourci pour resynchroniser les horloges.

ça fait beaucoup d'éventualités...

Modifié par udhessi
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonne idée pour la nuit dehors pour le chemin long. Ça simplifierait davantage. On pourrait faire bivouac avant la forêt aussi ou dans la forêt. Ça serait plus simple de justifier de passer la nuit parce que camper avant le 251 voudrait dire qu'il fait encore tôt, non? Enfin, je crois.

Sinon, oui, j'utilise toujours des photos. Je prends pour acquis que les elfes ont des yeux en amande comme les asiatiques. Je suis en train de bosser sur une troisième version avec les oreilles d'elfes et les yeux moins prononcés pour que ça passe mieux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Est-ce que tu serais d'accord pour mettre tes ajouts sur le forum en même temps avec un copier/coller? Ça permet à ceux qui ne suivent pas dans les documents et de suivre par le forum et de favoriser ainsi de nouveaux membres à participer. Si on pouvait avoir un autre auteur quasi-régulier ça serait vraiment pas mal.

45

Pressé de vous débarrasser de cette inquiétante créature, vous tentez de la lancer à la poursuite d’un fuyard imaginaire. Pendant que vous improvisez votre histoire, la chose cornue lève la tête. Vous apercevez dans l’ombre de son capuchon un museau rappelant celui d’un bélier. Après avoir humé l’air bruyamment, la gueule entrouverte et la lèvre supérieure retroussée, elle murmure dans un bêlement agacé : “Non. Non. Ça ne va pas ! Je sens l’odeur du mensonge. Pourquoi ment-il ? Pourquoi cherche-t-il à m’égarer ?”  La créature cornue devient plus agressive et plutôt que de subir une attaque qui semble désormais inévitable, vous décidez de prendre les devants. Rendez-vous au 193.

Sentir le mensonge, pourquoi pas! 

Ça nous met à égalité pour la participation, tant mieux, c'est mieux balancé comme ça. Je sais que @kioresselaisse toujours des commentaires sur les doc mais plus de nouvelle depuis un bout de temps maintenant (plus d'une semaine). J'aimerais donc reprendre la main mais ça serait bien que quelqu'un d'autre la prenne avant moi histoire de balancer davantage. 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@udhessi Est-ce que c'est toi qui a fait le 124?

124.

La parois réponds à chacune de vos attaques par des étincelles et un fracas de métal résonnant dans la salle. Malgré la courte taille du manche et l'usure du temps, la pioche paraît presque parfaite. La réputation de l'artisanat nain ne vous semble pas usurpée. La roche pourtant solide et ferreuse, s'émiette facilement sous vos coups. Ne ménageant pas votre peine, vous pilonnez les contours du minerai avec une avide férocité, sans plus vous soucier des alentours.

Le morceau de roche contenant métal convoité, fini par se détacher et tomber au sol. Ravi que vos efforts soient récompensé, vous vous apprêtez récupérer votre butin, lorsque vous entendez des bruits de pas remontant des profondeurs du second tunnel. Bien que cela fut court, l'écho de vos violents assauts répétés, ont alertés les occupants des lieux. Vous rangez votre pioche et la roche dans votre sac.  A en juger par les bruits des déplacements, vous devriez être rejoints, d'ici quelques minutes, par plusieurs individus ou créatures, progressant de manière prudente.

 

Si vous souhaitez les attendre, rendez vous au 18.

Si vous préférez éviter cette rencontre et quitter la caverne par l'autre tunnel, rendez-vous au 15. 

Je crois reconnaitre le style de kioresse mais je voulais juste vérifier avec toi pour être sûr parce qu'elle n'a pas pris la main et je veux garder ma fiche de participations à jour.

Modifié par Coda
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors comme promis, je rends la main.

132.

À peine étendu sur votre lit de fortune, vous tombez aussitôt profondément endormi alors qu’à l’extérieur la troupe de saltimbanques continue de faire la fête. Votre sommeil est troublé par d’affreux cauchemars de votre vie au service de l’Oeil Pourpre.

Vous vous réveillez en sursaut face à face avec un homme ventru au regard porcin. Il est accroupi tout près de vous et est en train de vous tapoter nerveusement l’épaule. «  Ben alors, il est pas trop tôt mon bonhomme! J’étais sur le point de vous jeter ce seau d’eau à la figure moi! » dit-il, en s’éclatant de rire et en pointant à un seau de bois rempli d’eau.

« Albert de Blanche-Montagne, marchand ambulant pour vous servir! » ajoute-t-il avant d’exécuter une révérence affectée. «  Drigor m’a raconté qu’il avait un visiteur à mon arrivée hier soir. Vous dormiez déjà alors je me suis dit que j’allais vous donnez la chance de voir ce que j’ai à vendre avant que je ne quitte vers l’ouest dans ma diligence. »

L’esprit encore embrumé par le sommeil, vous cherchez encore vos mots quand, vous tirant par la manche, Albert vous mène à l’extérieur de moulin. Devant une diligence à la peinture craquelée par endroits et écaillée à d’autres se trouve une table en bois recouverte d’une courtepointe aux couleurs criardes.

« Vous ne trouverez pas mieux dans les environs l’ami, pas même à Fang! »

Si vous souhaitez voir les objets que cet homme exubérant a à vendre, rendez-vous au 96.

Si vous préférez lui répondre que vous n’avez besoin de rien, rendez-vous au 136.

💬 Alors pour la personne qui prendra éventuellement le 96, il faudra faire en sorte de garder en tête la quantité d'argent dont dispose ou peut disposer le joueur à ce point dans l'aventure.

💬 Je pensais avoir lu que le héros avait mentionné à Drigor qu'il se rendait au poste de traite mais je me suis trompé! Alors là il faut trouver un moyen pour qu'Albert soit au courant de la destination du héros pour lui proposer de le prendre avec lui.

La main est libre.

(udhessi, je suis à 10 présentement et toi à 8. Donc tu peux en faire deux à la fois si tu le désires. Je serais bien content de te voir passer en tête!).

Modifié par Coda
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Scriptarium
Il y a 10 heures, Coda a dit :

Je pensais avoir lu que le héros avait mentionné à Drigor qu'il se rendait au poste de traite mais je me suis trompé! Alors là il faut trouver un moyen pour qu'Albert soit au courant de la destination du héros pour lui proposer de le prendre avec lui.

Ca n'est pas dit explicitement, mais le héros passe régulièrement par chez Drigor pour aller au poste. Il n'est donc pas choquant que D..conclue que le héros y va aussi cette fois-ci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah ok, bien vu. 
 

Ecoutez, je pensais virer la fonction de participer en tant qu’anonyme. 

Si c’est le fait de créer un compte Google qui gêne, je me porte volontaire pour vous en créer un au besoin. C’est l’affaire de 5 minutes. Ça permettrait de savoir qui fait quoi. Je trouve le projet vulnérable ouvert à tous comme ça.   Aussi, quand il y a une discussion dans les commentaires, avoir une suite de réponses par des « anonymes » ça devient plus difficile à suivre. 

Aussi, avec @ on peut « taguer » des gens dans les commentaires. Ainsi, peut savoir si un commentaire nous est adressé dans le Google doc. 

Puisque je me chargerais de créer les comptes, ça pourrait être effectif immédiatement. Je vous enverrais vos comptes Google par mp avec vos mdp. Il faut s’identifier une fois et après on reste connecté donc ça ne demande pas plus d’effort. Ça reste aussi anonyme comme participation en ce sens que c’est votre pseudo du courriel qui s’affiche (ex. Udhessi ou moi, coda) qui s’affiche, pas votre vrai nom.

Finalement, ça permettrait d’identifier qui a rédigé un paragraphe si il ou elle ne prend pas la main.
 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.