Aller au contenu

Elvin Presse-lait

Membre
  • Compteur de contenus

    149
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Réputation de Elvin Presse-lait

  • Assidu
  • Démarreur de conversation
  • Une semaine déjà
  • Un mois déjà
  • Un an déjà

Badges récents

67

Réputation sur le site

  1. C'est plus un tour de passe passe qu'un tour de force.... J'ai beaucoup aimé l'équipage de la Dérive. Je l'ai donc utilisé mais sans lien avec la campagne... les PJ ont juste été fait prisonniers par eux et vendus comme esclaves sur l'île du roi lézard par ce satané Capitaine Galant... bref, rien à voir avec la campagne! Mais cela permettra (peut-être! :-) ) plus tard de remettre ce magnifique équipage sur leur route et pourquoi pas mettre les PJ sur les rails de la campagne (mais hors des antagonismes prévus)... c'est si bon de devoir voyager avec ses anciens bourreaux! :-D
  2. Ça reste entre nous, mais je n'ai rien demandé au dessinateur de talent pour détourner son super travail ! Donc pas de souci... Pour Nolwenn la balafrée, je crois que j'ai fait un rejet en lien avec un album de reprise de chansons bretonnes...
  3. Salut, je m'étais permis d'intégrer l'équipage de la dérive (avant la mutinerie) dans l'intro d'un scenar et avais commis le montage ci joint... Totalement irréaliste, mais fun pour illustrer l'arrivée des PJ prisonniers saucissonés sur le pont de la Dérive !
  4. Parce qu'avant le scenar était facile ? OK je sors...
  5. Salut les gars! J'ai beaucoup de plaisir à vous lire, mais je n'arrive pas à trouver le temps d'écrire sur ce projet. Vraiment désolé, je me suis trop éparpillé. J'ai encore besoin de quelques semaines pour finaliser des traductions et ce sera sans doute plus facile après. La partie dans la grotte avec le nain sera mon objectif s'elle n'a pas été écrite...
  6. Voici mon point de vue sur l'histoire de KC à ce stade de l'histoire: Arrivant au terme de sa jeunesse, KC est assailli par cette question universelle du refus de la mort (la saga de Gilgamesh est vraiment top, je vous la conseille avec enthousiasme! ^^). Il signe un pacte avec un vilain pas beau (qui n'a pas besoin d'entrer dans notre histoire si ce n'est qu'en filigrane au travers du poignard et des tatouages) qui lui remet le tatouage et la compétence de faire les tatouages. Peu après, KC crée une troupe qu'il forme (notamment d'enfants comme notre héros) avec comme objectif de les tatouer et de commencer les transferts de vie avec les victimes de sa troupe. Même en ces terres sauvages, il peut être difficile de trouver des occasions régulières de donner la mort. Après avoir briller dans de nombreuses batailles avec ses hommes tatoués. KC trouve dans le baron SUKUMVIT un "mécène" qui l'embauche lui et sa sombre troupe de tueurs. Grâce au baron, de nombreux meurtres furent commis, au service du pouvoir en place. KC a le bénéfice des tatouages apposés avec le poignard, et contrairement à lui, le baron vieillit et finit par perdre son pouvoir. La troupe de KC se disperse avec la chute du pouvoir. KC découvre alors avec horreur l'effet aller-retour des tatouages avec la réduction drastique des meurtres commis. Acculé, il cherche à nouveau de l'aide auprès des détenteurs de forces occultes et obtient les services du Cornu qu'il charge de l'élimination de ses anciens serviteurs. Voilou. Du coup faire intervenir le démoniste ayant invoquer le Cornu sur Fang ou avant pourrait être vraiment fun.
  7. A la rigueur, nous on continue sur celui-ci et les synthèses vont sur l'autre pour ne pas l'engorger?
  8. Oups, je croyais que c'était calé ! Il y a tellement à lire... D'ailleurs c'est un souci pour qui voudrait se greffer au projet.. Est ce que un point de situation pourrait être fait quand on aura valider l'aventure jusqu'au poste de traite.
  9. L'univers des LDVEH ont quasi systématiquement des héros "héroïques", des chevaliers blancs... en sachant cela, le lecteur qui a le choix fera certainement le choix du non meurtre (ce qui est rassurant d'un certain côté!). Cependant, si nous tenons un objectif de fins multiples, il apparaitra au lecteur en fin d'aventure qu'il aurait pu faire autrement et retentera la lecture différemment... avec un héros plus sombre... enfin peut-être! ^^ Sur la marque, un meurtre nourrit KC et pas le héros... Pour le poignard, il ne peut être lié au Cornu. Le poignard et ce qui l'habite a tendu un piège à KC au travers des marques qui, après l'avoir nourri, le vide et le tue peut à peu. KC pour s'en sortir a invoqué le Cornu pour juguler le reflux de vie en tuant les porteurs. Seule faille me semble-t-il, pourquoi KC ne brise pas la lame? Il mourrait avec? Sur la plaine ou la diligence, je sais pas... faut juste pas casser le rythme de l'histoire. A suivre.
  10. Juste une question qui a peut-être déjà été évoqué, Coda c'est toi qui dessine la carte ou tu la réalise via un outil de dessin? Elle est vraiment top! Les petits détails sont vraiment sympas... cela dit, si on va jusqu'à FANG, va falloir l'élargir. Bonne idée le passage en ville, cela dit, avec la chute du baron, le KC il a dû se cacher dans les sous-sols... ça serait fun de créer un lien avec l'épreuve des champions...:-) Très bonne idée la liste des objets en rappel.
  11. Non, juste une référence pour les plus de 60 s'imagine.... Stone et Charden!
  12. Oups, j'ai oublié de prendre la main. J'ai surtout essayé de m'y retrouver après tout ce temps... rien d'extraordinaire, j'ai repompé éhontément la base proposée par Udhessi en l'adaptant à la situation et en essayant de coller avec les paragraphes autour (Petit clin d'œil au sombre maître des lieux en passant). J'ai essayé de simplifier la lecture de l'organigramme en séparant certaines flèches. 76. Pour autant que vous sachiez, les ogres à deux têtes sont particulièrement faciles à berner. Vous lancez d’un ton tranchant : “J’ai été envoyé à la recherche d’un dangereux voleur de trésors. L’avez-vous vu ?” La créature semble déstabilisée par votre intervention: “Euh, ça dépend, hésite la tête de femme. C’est un nain ? - Oui, confirmez-vous. Plutôt petit, les épaules larges, barbu ? - C’est tout à fait ça, abonde la tête d’homme, je viens de le tuer. - Formidable! vous exclamez-vous, “Vous méritez d’être honorés pour votre vigilance!” - Hum, grommelle la tête d’homme, le Seigneur noir n’honore jamais Ton et Arden… - Et pour cause, persifle la tête féminine, tu es si ignorant… - Comment oses-tu m’insulter de la sorte? La peste soit sur toi… Le ton monte rapidement et la dispute entre les deux têtes s’envenime rapidement. L’ogre à deux têtes semble vous avoir oublié. Vous pouvez laisser l’étrange créature à sa confusion, non sans lui avoir subtilisé une bourse de toile contenant 3 pièces d’or et assez d’endives séchées et de pois cassés pour un repas. Pas étonnant qu’à ce régime, l’ogre paraisse si mal nourri. Vous remontez vers l’autre tunnel au 15. Si vous voulez vous mettre à la recherche du nain, ou simplement faire couler le sang, vous dégainez votre épée pendant que la créature ne fait pas attention à vous. Rendez-vous au 224. Si vous souhaitez tenter d’explorer le petit boyaux partant sur la gauche, rendez-vous au 330. Et je rend la main et réfléchis aux paragraphes touchant à la chose noire:
  13. Je prendrai la main ce soir pour le 76 histoire d'essayer de clôturer cette rencontre tripartite.
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.