Aller au contenu

Elvin Presse-lait

Membre
  • Compteur de contenus

    130
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Elvin Presse-lait

  1. Ah, là ok... d'ailleurs il répond quoi à Kr'yed le jardinier?
  2. Le loyauté, KC l'a obtenu en endoctrinant les gamins qu'il recueillait. La marque est pour ses subalternes un symbole de cette loyauté. Pour KC la marque signifiait tout autre chose, et au final cela se retourne contre lui. La loyauté des enfants devenus grands s'est envolée avec les déboires du Baron à Fang, mais la marque elle, réclame toujours son dû à KC qui a dû en rester sans voix... "KC la voiiiiiix, KC la voiiiiiix...." extrait d'un texte du balladin Trikpa El'Bru
  3. Dans son passé, notre personnage a été amené à servir un type qui lui a fait faire le sale boulot. Pour cela, il a reçu une marque qui le lie à son maître (il ignore jusqu'à quel point) et qui va l'amener aujourd'hui à faire un périlleux voyage pour sauver sa vie, puisque KM doit éliminer, grâce au Cornu son chasseur, les porteurs de marques pour continuer à vivre. En parallèle, notre personnage a quand même conscience de ses actes passés sans pour autant être déchiré par le regret. Il a en lui une grande violence qu'il laissait volontiers éclater au service de son maître. Durant ce voyage, le lecteur doit être libre de laisser éclater cette violence ou non (meurtre ou pas meurtre). Pour moi, le compteur est là pour mesurer comment le lecteur voit le personnage (de l'importance de la présentation du début) et son évolution. Cela déterminera de ce fait en grande partie la fin du voyage comme on en avait discuté quelques messages auparavant avec les 4 fins possibles. En tout cas c'est mon point de vue... ;-)
  4. Après avoir vu les vidéos sur AFF on line, je reste sceptique sur l'usage... en tout cas par rapport à notre façon de jouer sur R20... Gros manque de fluidité et un côté usine à gaz dans la gestion de la partie...
  5. Vous pensez qu'il y aura un plus par rapport à R20? Hormis le fait de soutenir la licence AFF of course! :-) Si oui, on peut tenter une partie entre francophone! ;-)
  6. Voilà, that's all folks! Juste une chose, maintenant que l'arrivée sur le poste de traite est entamée. Est-ce que l'on l'on aurait pas intérêt à se focalise sur la solidification de la 1ére partie de cette aventure? Et ainsi: - finir ce qu'il y a à finir avant de se lancer dans la suite; - Relire tous les paragraphes et voir les faiblesses de notre début de récit; - Voir s'il n'y a pas des ajustements à faire quand à la taille de ces chemins dans le récit;
  7. Houlà, je suis pas fan... le synopsis est quand même bien développé dans l'idée que le héros est un tiers, un gamin tatoué par KC.
  8. hum, ça me parait compliquer les choses... le chasseur cornu mandater pour tuer tous les porteurs de marque me parait plus évident à saisir et à porter ( mettre fin à l'hémorragie de vie de Kym Chull via les tatouages).
  9. Je ne crois pas qu'il y ait de créature non éliminable sur Titan, par contre nous pouvons avoir en tête plusieurs options scénaristiques: - inclure une arme magique pouvant permettre un combat; - inclure un objet ou un sort qui permette au héros de le faire fuir (baygon noir); - comme proposé par Udhessi inclure une possibilité de casser le lien entre la créature et son maître.
  10. Et pourquoi pas un paragraphe "pour plonger votre lame dans l'infâme vieillard insolent"?
  11. Pas sûr, si on regarde bien, si le héros ne s'emmerde pas à descendre dans les profondeurs ( il se barre malgré les bruit de l'idiot à 2 têtes) il sort direct au pied de la montagne!!
  12. YES, tout à fait d'accord, la perception de la marque par la créature noire est un indice sur la noirceur de celui qui l'a apposé..
  13. Je ne pense pas que tout doit avoir un lien. Pour moi le seul intérêt de cette rencontre est que le personnage aura le choix de commettre un meurtre ou non et le sens de l'acte ne se révèlera pas avant la fin. Peu importe pourquoi le lecteur aura amené le perso aussi loin dans les tunnels...
  14. Salut les gars, Je vous souhaite un excellent paragraphe 2022! Bon, bon, bon... ça redémarre fort en questionnement! Je vais essayé de glisser mon obole en plusieurs réponses...
  15. Pourquoi Noël sale ? Hmurresh, le seigneur des mouches, a un regain de pouvoir ?
  16. Bien vu, je vais retravailler cette partie pour la clarifier. Ici, l'idée est que la rivière a servi des deux côtés pour vider les gravats. Lors du percement du tunnel du côté où notre héros atterri, les nains ont frôlé la salle de la chose noire. Puis alors qu'ils travaillaient, l'un d'eux a percé la séparation et a libéré la chose. Dans la panique, certains sont partis vers la rivière et en sont mort en fuyant (petit indice pour le lecteur sur ce qu'il ne faut pas faire...). Les autres ont réussi à faire sauter l'autre partie du tunnel et sur ordre de Gillibran, la mine a été abandonnée. Le problème que j'ai rencontré au départ, c'est qu'il n'y a aucun dispositif ancien (trace de pont de bois ou de corde) montrant que la rivière eut été traversable lorsque la mine était en activité. Coda, je n'ai pas vos capacités de production d'écrits et ma participation restera minoritaire mais enthousiaste! ;-)
  17. En y repensant, le terme "artisanal" n'était pas bien choisi, puisqu'un artisan est un professionnel... le terme amateur serait donc plus juste à ce que je voulais dire au départ! ;-) Non, pas de frustration, l'objectif de ces traductions n'étant pas une quelconque reconnaissance mais plutôt: - de pouvoir utiliser lesdits suppléments pour nourrir des parties de DF en respectant ce qui a déjà été imaginé. En effet, personnellement, je suis incapable de les utilisant sans traduction; - de faire ce travail avec d'autres amateurs via Scriptarium (Serfalen, Julien,... on ne se connait pas, mais partager un hobby est toujours plaisant!). Bref, le travail réalisé par l'équipe du Scriptarium tient de l'orfèvrerie et nous on bosse à la hache même si on fait de notre mieux. Vous créez des produits finis pour impression, nous on cherche juste à pouvoir utiliser ce qui est écrit en anglais sur un .doc de base. Partager avec vous un texte traduit (comme pour sable noir) marque, en ce me concerne, juste une envie de vous dire qu'avec les joueurs de ma table nous arpentons Titan (et autres...) avec plaisir grâce à vous et que vos prochaines productions seront toujours attendues... heu... au fait... non, pas ici! :-D Et puis, si finalement un jour vous vous dites "ah c'est vrai qu'il serait bien de faire la version française de ce supplément là", et bien ça serait tout bénef! :-D
  18. La tirade de la chose noire parle effectivement du héros qui a un lourd passé... Apparemment, mon paragraphe n'est vraiment pas clair !
  19. Ce supplément risque d'être coton ( ) avec tous les noms de plantes ! Je fais une relecture du combat companion et je crée le doc partagé !
  20. Serais-tu tenté par une traduction "artisanale" de ce supplément ? Je l'ai également mais il est inutilisable pour moi en anglais lors de mes parties...
  21. Non, pas du tout ! Le nain est prisonnier de la chose noire (la description n'est sans doute pas assez précise) qui pour moi n'a rien à voir avec l'œil pourpre... Par contre l'idée serait pour moi que le lecteur se positionne ici d'une manière claire sur l'idée qu'il se fait du héros : bien ou mal ? Je laisse votre imagination faire la suite... (l'épreuve...) L'idée est aussi de mettre dans ces tunnels une créature bien dark qui expliquerait l'avertissement à l'entrée.
  22. 176. Lancez cinq dés. Vous pouvez, si nécessaire, relancer les cinq dés une seconde fois au prix d’un point de chance (réduisez votre CHANCE de un point). Si la somme des cinq dés est inférieure ou égale à votre total actuel d’ENDURANCE, vous parvenez à bondir de l’autre côté sans heurt, rendez-vous au 270. Si la somme est supérieure à votre total actuel d’ENDURANCE, vous ne parvenez pas à sauter suffisamment loin et atterrissez dans l’eau glaciale de la rivière tumultueuse, rendez-vous au 52. -------------------------------------------------------------------------------------------- 270. Après un regard en arrière pour apprécier la distance plus que respectable que vous venez de sauter, vous poursuivez votre progression le long du boyau. Celui-ci se rétrécit à nouveau et, perdant les caractéristiques d’un boyau naturel, vous fait progresser maintenant dans un tunnel creusé certainement par des nains, des traces d’excavation sont encore présentes par endroits. Visiblement, ils ont dû opérer une jonction au niveau de la rivière souterraine afin d’y jeter des gravats inutiles. C’est donc courbé que vous découvrez après quelques pas un premier corps en décomposition. Il s’agit d’un nain, un mineur à voir ses vêtements même si vous ne trouvez nulle trace de la pioche qu’il devait porter. Un peu plus loin vous trouvez un deuxième corps de nain, lui-même est prostré comme le premier et son état montre qu’il est mort en même temps que son camarade. Pour lui aussi, pas de trace de son outil de travail. Vous jetez un œil attentif vers le fond du tunnel car maintenant vous n’avez pas de doute, les deux mineurs sont morts en fuyant. L’idée de faire demi-tour vous effleure, mais retrouver la rivière puis le monstre bicéphal vous fait grimacer et, aux aguets, vous avancez lentement le long du tunnel qui vous semble désormais bien plus oppressant qu’étroit. Rendez-vous au 67. -------------------------------------------------------------------------------------------- 67. A mesure de votre progression, votre sentiment d’oppression ne cesse de croître. Par instants, il vous semble percevoir un mouvement sur la roche ou un chuchotement dans le silence. Après une bifurcation, vous distinguez une ouverture creusée sur votre droite. Un peu plus loin face à vous, un énorme éboulis vous coupe toute possibilité de progression. Si l’effondrement du tunnel est possible, vous êtes rapidement convaincu que l’obstruction était volontaire. Il y a ici tous les ingrédients d’un danger réel. Votre attention se retourne vers l’ouverture qui a dû être découverte lors du percement du tunnel. Les ténèbres fuyant la lumière de votre torche, vous découvrez le début une grande pièce, dont le sol fait de grandes dalles régulières est légèrement en contrebas de l’ouverture. De grandes colonnes sculptées d’impressionnantes arabesques s’enfoncent vers le plafond que vous ne distinguez pas. Après quelques pas dans cette pièce, vos sens semblent vous jouer des tours et la danse de votre flamme anime l'obscurité qui vous entoure en une folle sarabande. Sur les murs sont représentées des créatures grotesques commettant nombres de méfaits odieux. Finalement, alors que vous avancez vers le centre de la pièce, une silhouette noire, floue et ondulante se découpe à la lumière de votre torche soudain vacillante. Celle-ci vous scrute si intensément que vous avez la désagréable sensation que c’est votre âme que cette chose voit bien au-delà de votre corps. A ses pieds, se trouve un nain en guenille à genoux, les bras ballants. L'aspect famélique du pauvre hère indique qu’il n’a pas connu un repas depuis bien longtemps. Son visage est tourné vers le sol. Il n’émane de lui que de la résignation et du désespoir. Alors que les chuchotements reprennent de plus belle, avec une voix sans âme aux accents lourds, la chose s’exprime, mais visiblement pas à votre intention: “Enfin un visiteur qui n’est pas insignifiant… ce mortel à une âme bien sombre et ses mains sont couvertes d’un sang qui n’est pas qu’impur. Les ténèbres le pourchassent déjà. Est-il à la hauteur? L’épreuve, oui, l’épreuve il doit passer”. Alors que des chuchotis ressortent une certaine excitation, que faites vous? Si vous vous ruez vers la chose pour l'attaquer, rendez-vous au 32. Si vous voulez vous adresser au nain en espérant une réponse, rendez-vous au 179. Si la fuite vous semble la meilleure des choses à faire, rendez-vous au 203. Enfin, si vous voulez voir comment la situation va tourner en restant sur vos gardes, rendez-vous au 314. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Je rends la main.
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.