Aller au contenu

udhessi

Membre
  • Compteur de contenus

    626
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

2 380 visualisations du profil

Réputation de udhessi

  • Machine à poster Rare
  • Démarreur de conversation
  • Actif
  • Premier message
  • Un an déjà

Badges récents

230

Réputation sur le site

  1. Bin je joue long aussi Du coup, pourquoi pas "support écrit papier ou numérique contenant un matériau narratif interactif jouable collectivement, d'une longueur supérieure à x mots ou permettant une durée de jeu supérieure à y heures". C'est davantage l'ancien douanier que l'expert marketing qui parle, mais au moins, c'est précis
  2. La définition sur la base de la longueur pose un problème : elle tendrait â faire considérer comme des campagnes toutes les productions des gens qui ont tendance à écrire long À ce stade je pense qu'il faut ajouter à la confusion en introduisant de nouveaux concepts. Pour un parfum d'Onirose, je parlerais plutôt d'un scénario à épisodes amovibles : on peut le jouer sans faire -- par exemple -- le passage à Krakendoor, mais le passage à Krakendoor seul n'a plus de trame ni d'enjeu. Il devient un paysage bac à sable où l'on peut faire jouer un scénario nouveau. Idem, je pense, pour au bonheur des zyglutes. Pour la cité des 13 plaisirs, on a un paysage bac à sable avec plusieurs exemples de scénarios, mais je ne parlerais pas vraiment de campagne car il n'y a pas d'arc narratif général. En revanche, ces scénarios s'inscriront à priori dans la campagne maison créée par la table. Pour les larmes d'Ashani, je pense qu'on a deux scénarios séparés partageant un même cadre (enfin c'est comme ça que je l'ai ressenti en le jouant).
  3. Je suis plutôt d'accord avec Béryl (sauf que je ne suis pas agacé). À mon sens, on peut appeler scénario le paquet narratif minimal que l'on peut jouer isolément en ayant l'impression d'avoir suivi une histoire complète. Et éventuellement le scénario est long et certains épisodes sont dispensables. La campagne va rassembler de tels scénarios en ajoutant un cadre plus large, qui se développe sur le long terme et dont les éléments peuvent faire des apparitions dans les scénarios ou pas. Par exemple, ça n'aurait pas de sens de faire jouer la moitié de l'empire du Roi-Joueur, donc plutôt scénario, idem pour la Claire Fontaine. Mais ça me semble difficile d'écrire une campagne pour RdD : comme le monde est a priori discontinu, les arcs narratifs longs qui constituent la campagne doivent être entre PJ. Donc c'est plutôt quelque chose qui se développe autour de la table que dans une publication.
  4. On a hâte d'en savoir plus...
  5. Narrativement, les tomes 1 et 2 forment un ensemble complet qui se suffit à lui-même : l'armée maléfique qui détruit le monastère au début du 1 et menace le Sommerlund et Durenor est défaite à la fin du 2, le traitre s'enfuit et on peut s'arrêter là. Le 1 finit clairement au milieu d'un arc narratif. Les tomes 3, 4 et 5 suivants sont moins solidement attachés et peuvent en fait être joués séparément. Puis à partir du 6, on commence autre chose.
  6. udhessi

    La chambre rouge

    Version 1.0.2

    4 téléchargements

    Allez, hop ! On s'y remet. Travail en cours.
  7. udhessi

    Salutations !

    La bienvenue Pour D&D, il n'y a pas grand chose (encore que, tout est adaptable à tout), mais pour Défis Fantastique et RdD, il y a de quoi faire.
  8. udhessi

    L'omelette

    Version 1.0.0

    8 téléchargements

    Loin des cités surpeuplées et de leurs dangereuses folies, des paysages exotiques et de leurs peuplades aux mœurs incompréhensibles, les Voyageurs mènent à la lisière de la forêt d'Ostarlath une enquête fort anodine, pour le compte de petits barons sans histoire. Mais un soir, alors qu'ils préparent tranquillement leur repas devant le feu de camp... Ceci est la réédition, après remise en page et ajout de quelques ilustrations, d'un scénario des Gratteurs de Lune paru en 2004. L'ancienne version est toujours disponible sur internet, entre autres à travers la scénariothèque.
  9. Du grand n'importe quoi généré coup de prompts plus ou moins tordus.
  10. C'est parce que toi, tu sais le faire... Ça me rassure quand même de voir que l'IA peut être utilisée pour générer autre chose que des villes cyberpunk sous la pluie ou des bimbo façon manga en 3D. Et je suis très impressionné par la ressemblance du style du "prince indien" avec celui de E. Dulac que j'avais spécifié.
  11. Un gnome aveugle. Dommage qu'il soit mal cadré.
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.