Aller au contenu

Coda

Membre
  • Compteur de contenus

    202
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Coda

  1. Je passais justement pour en parler. Je ne suis pas pour avoir deux versions différentes de la forêt, ça serait gaspiller des paragraphes selon moi et prise de tête à gérer... Pour la carte, tu peux utiliser l'organigramme également si tu veux (j'avais fait une deuxième page pour la forêt je ne sais pas si tu as vu).
  2. Je comptais faire une deuxième rencontre avec le Cornu, dans la forêt (ou une première pour certains joueurs). Je pensais le faire de plus en plus fort, ou encore, déterminé sa puissance en fonction des meurtres du joueur. Plus il y en a, plus il est puissant. EDIT: Ok, tout est à jour, les pourcentages aussi.
  3. “Vous marchez d’un pas déterminé sur le sentier qui serpente l’imposante forêt. Les branches des arbres entremêlées créent une arche que la lumière du jour peine à percer. La densité de la forêt est telle qu’il vous est impossible de percevoir quoi que ce soit au-delà de quelques mètres. Vous progressez rapidement pendant plus d’une heure, accompagné par le gazouillis des oiseaux et quelques rencontres fortuites avec des rongeurs des environs. Après quelque temps, vous remarquez que la forêt est devenue soudainement silencieuse. Vous vous souvenez alors de Kym’Chull, votre ancien maître, vous répéter qu’un boisée sans bruit est souvent précurseur d’une ambuscade ou d’une présence étrangère tapie dans les fourrés. Si vous souhaitez prudemment continuer votre chemin, rendez-vous au… Si vous préférez examiner les lieux, histoire de mettre à jouer d’éventuels dangers, rendez-vous au Si vous préférez tenter de trouver un autre chemin moins fréquenté pour atteindre votre but, rendez-vous au… Par encore associé à un paragraphe. Je l’ai fait sur ma tablette.
  4. J’ai trouvé une solution: Au lieu d’expliquer en détail la malediction, on fait en sorte que l’elfe donne le strict minimum d’information pour diriger l’histoire: La marque te coûtera ta vie; Seul KC peut te libérer de la malediction; tu le trouveras dans son repaire (ton ancien repaire). Je pense que c’est le mieux. Ça évite de trop s’avancer, ça permet de donner un but à l’histoire et d’introduire l’antagoniste. On peut ajouter un peu d’information au sujet des meurtres et du Cornu et voilà. De toute façon ça serait étrange d’avoir une description détaillée de la malediction. C’est mon avis.
  5. Je trouve encore ça trop obscure. Mais enfin, au final si c’est compris par les autres ce n’est pas grave.
  6. Tu as raison. Je suis allé vérifié les paragraphes jaunes et je n’ai pas d’idée (c’est comme ça que j’ai découvert les paragraphes jaunes qui ne devaient pas l’être). Je pourrais commencer encore une fois un paragraphe qui n’est pas connecté au reste. Donc tu reprends l’idée de départ si j’ai bien compris? Pour la marque je veux dire.
  7. Dans l’absolu, moi ça m’est égal dans la mesure où c’est clair.
  8. Je ne sais pas si ça arrivera un jour, c'est ça le hic. Je veux dire de façon concrète. Ce n'est toujours pas clair pour moi l'intrigue principale avec la marque.
  9. Je ne comprends pas trop. Je prendrai position quand udhessi aura retravaillé l’explication de l’elfe.
  10. J'ai modifié le 50: 50. L’entrée de la grotte est cachée par des feuillages mais vous pouvez entrer facilement en repoussant les branches de côté. Le sol à l'intérieur de la grotte est boueux. L’air est frais et humide. Vous remarquez que la grotte a probablement été agrandie par des coups de pioche encore visibles sur la roche. Le plafond de la grotte est en forme d’ogive et ressemble étrangement à une église. Il y a des inscriptions sur un des murs et un petit passage qui mène plus profondément dans la grotte. Quoique cette entrée souterraine vous était précédemment inconnue, la région montagneuse est reconnue pour être truffée de tunnels qui serpentent les souterrains. Certains racontent qu’il est même possible de se rendre rapidement au pied de la montagne en empruntant ces tunnels.
  11. J'ai modifié l'intro: ''Au poste de traite se trouve l’elfe noir Sassegar, un habitué de l’endroit qui est initié au monde occulte et sera fort probablement en mesure de vous en dire davantage au sujet des ces étranges sensations et de leurs significations...'' La version précédente faisait mention du tenancier qui était un érudit alors que l'ajout de Sassegar ce n'est plus le cas.
  12. Le 310 et 120 sont en jaune mais ne sont pas mentionné dans les paragraphes en vert.
  13. Au fait, au sujet du 116, la perte d'un point d'habileté ne s'applique pas puisqu'il n'y a pas d'HABILETÉ dans notre livre .
  14. Encore une fois, ce ne sont que des suggestions histoire d’être fixé une bonne fois pour toute. Il y a juste le compteur des meurtres qui ne marche pas avec cette idée. Une autre idée est que ceux qui portent la marque se transforment peu à peu en créature comme le Cornu. Tuer repousse l’échéance.
  15. Ok alors le rituel est une manière de KC de s’assurer la loyauté absolue de ses subalternes alors, pas le baron.
  16. C’est juste une suggestion hein, on peut prendre l’idée de départ du drain de vie aussi.
  17. Faudrait juste expliquer le compteur de meurtres dans ce contexte.
  18. Le Cornu peut traquer les héros à cause la marque qui sert de balise, comme l’anneau dans le seigneur des anneaux. Il ne reconnaît pas le héros à cause du corps d’un autre marqué à proximité au départ.
  19. Je l’ai! Les déserteurs sont poursuivis et tués par Le Cornu. La marque réagit quand le Cornu est à proximité. On brise le sort en détruisant la dague, en possession de KC. Voilà!
  20. Puisque le rituel est pour devenir les sbires du baron, pourrait-on le see qu’il piège les mercenaires à leur insu? Je veux dire à devenir ses serviteurs? Le prix à payer pour avoir déserter est que la marque en vient à les détruire. KC passe un accord avec le baron, sa vie à condition qu’il élimine tous les déserteurs. C’est intéressant non? Tuer pourrait permettre de nourrir temporairement la marque, comme un vampire se nourri du sang de ses victimes. On doit donc choisir entre faiblir ou tuer pour survivre. Juste d’autres idées comme ça.
  21. Ok c’est peut être trop compliqué si KC = le héros. La marque sert à quoi alors . Sinon, le moine était pour moi une rencontre fortuite. J’avais pensé qu’il pouvait enseigner au héros une technique de combat ou de méditation pour être immunisé au attaque de l’esprit (genre attaque psionique).
  22. “Il cherche toujours à protéger KC et a suivi les mercenaires qui avaient retrouvé sa trace, les tuant un par un. D'où sa présence à proximité. Au début, il ne reconnaît pas le héros, car celui-ci ne se pense pas comme étant KC. Le cornu voit juste un autre porteur de la marque qui ne veut pas spécialement éliminer son maître. Donc il le laisse tranquille sauf s'il est agressé.” Jaime bien ça. Faudrait broder autour! Le seul hic que je trouve: le Cornu ne reconnaît pas KC. Ça me semble implausible. J’aime l’idée du Cornu qui exécute des règles à la lettre comme une IA défectueuse. Je pense que ça peut être bien. Pourquoi pas ceci: KC fait un pacte avec le Cornu: après avoir oublié, s’assurer que personne ne lui rappelle ce qu’il a fait. Éliminer ses anciens complices est donc logique: ils en savent trop. Si le héros tente de couvrir qui est kc, il enfreint aussi les règles fixées et doit être tué. Comme tu dis, le Cornu ne fait qu’appliquer les règles.
  23. “Ça marche si en même temps que la vitalité des victimes, la marque lui transmet une partie de leur esprit et de leurs souvenirs et que tout se mélange dans sa tête.” Il est important de garder l’idée des meurtres et du compteur que nous avons déjà ajouté. Comme je disais, l’idée est difficile à faire entrer avec ce que nous avons déjà. J’avais pensé de donner des indices (subtiles) genre: ”On ne se serait pas déjà rencontré” etc… sans vendre la mèche. D’ailleurs “Kym’chull” serait dans un dialecte (de l’orc?) voulant dire “ombre” ou un truc vague du genre. Le Cornu, je suis accord, impossible à battre par les armes; il revient toujours. Je ne sais pas pour son lien à l’histoire par contre! Il y aussi le problème des autres qui portent la marque. Je dis problème en ce sens de leur rôle dans l’histoire. Ils sont tous des ex-membres de tueurs de Sukumvit. Ils sont unis par le rituel de l’œil pourpre et la dague. Comment? Jaime l’idée d’avoir les marqués se traquer les uns les autres pour une raison x. Chacun pour soit. Chacun avec ses particularités. Pourquoi la marque ce met soudainement à réagir? Je ne sais pas. Il faudrait une raison qui explique pourquoi soudainement elle cause des problèmes. Kym’chull est le héros, admettons. On pourrait jouer sur un proche des victimes qui, pour se venger, lui offre le poignard maudit, lui promettant des pouvoirs s’il fait le rituel avec ses sbires. Le poignard dans l’histoire est le rituel d’initiation comme tueurs du baron. C’est le contexte. Peut-être que quelqu’un lance un sort sur le poignard utilisé pour maudire tous les mercenaires d’un coup? Je ne sais pas trop, c’est trouble dans tête.
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.