Aller au contenu

Posez vos questions sur DF le JDR


VIK
 Partager

Messages recommandés

  • 4 mois plus tard...

Bonjour !!! 🙂

Je n'ai pas compris les combats à distance.

A quoi correspondent les portées (en mètres) par exemple pour un poignard de jet pourquoi un portée courte, moyenne ou longue. Il n'y a pas de Munitions, je ne comprends pas ce tableau ? ^_^

Remarque : Et il y a une petite coquille dans le paragraphe "Combat à Distance" page 74. Il est écrit " le Héros qui utilise une arme de tir doit tenir LE compte des munitions employées. ". Le mot LE est en trop. 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord :

LO Crisis ! ! !

😉

Ensuite, pour les armes à distance il y a des portées car il y a des modificateurs (cf. page 76, dans le tableau Situation de combat à distance).

Et pour la faute non, le ''le'' est bien à sa place : le Héros doit bien comptabiliser le nombre de ses flèches.

Voilà voilou, bonne année, bonne lecture et bon jeu 😉

EDIT : "Crisis? What Crisis?" - Supertramp.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour, bonne année et merci de continuer à faire vivre l’univers des Défis Fantastiques !

Je débute en tant que meneur avec un groupe de joueurs (ma petite famille) tout aussi débutant et j’ai déjà quelques questions très élémentaires à propos des combats, qui nous sont venues pendant le déroulement du scénario d’introduction du LdB (pardon par avance si ces questions ont déjà été posées) :

1. Un magicien peut-il lancer un sort tout en étant engagé dans un combat au corps-à-corps ? Si oui, peut-il lancer un sort puis faire un jet d’attaque (avec son bâton) dans le même assaut ? Ou doit-il choisir entre les deux actions (au risque de ne pas pouvoir parer le coup de l’adversaire, mais dans ce cas, est-ce que le coup de l’adversaire est un succès automatique, sauf en cas d’échec critique ?) ? Est-ce que c’est le paragraphe « déroulement des événements » de la page 73 qui fait foi ici ? De même, un magicien peut-il se concentrer pendant un combat au corps-à-corps (et donc se faire taper dessus pendant ce temps) ?

2. Est-il possible d’utiliser un arc dans un combat "au corps-à-corps" (Le tableau page 76 parle d’un malus de -5 pour « tirer en plein combat ») ? Si un archer se tient en retrait, peut-il tirer (avec ou sans malus ?) sur un monstre engagé au corps-à-corps avec un autre héros ?

3. Peut-on boire une potion pendant un combat ? Si oui, est-ce qu’on « passe son tour » pendant la durée de cet assaut (cela donne-t-il alors un succès garanti à l’attaque de l’adversaire, sauf s’il fait un échec critique ?) ? Est-ce que les héros peuvent se passer des potions de main en main en cours de combat ?

4. Lors d’un combat qui implique plusieurs héros (face a un ou plusieurs monstres), dans quel ordre agissent-ils ?

Bon, en écrivant tout ça je sens bien que nous nous sommes un peu fait des noeuds au cerveau… Sur le coup, pendant la partie, j'ai géré ça de la manière la plus fluide possible, dans l’esprit du jeu. Ceci dit, comme nous débutons, je préfère partir sur des bases solides. Donc, merci d’avance pour vos conseils et éclaircissements !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Modérateur

Bonjour,

juste sur le dernier point :

4. Lors d’un combat qui implique plusieurs héros (face a un ou plusieurs monstres), dans quel ordre agissent-ils ?

Il n'y a à ma connaissance rien de précisé dans les règles et pour moi, les agissements sont simultanés. L'ordre n'a donc pas d'importance.

Bien sûr, autour de la table, on ne fait qu'un seul jet à la fois, mais pour moi les effets s'appliquent simultanément. Donc par exemple, un monstre ou un personnage peut toucher (et donc blesser ou tuer) même s'il est lui-même tué durant l'assaut.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Allansien,

la plupart des points que tu soulèves font appel à la liberté d'action du MJ qui pourra invoquer la règle n°1 page 19 :

Règle n°1 : ce qui

compte, c’est que tout le monde s’amuse. Si les joueurs trouvent un raccourci pertinent auquel le MJ n’avait pas songé, celui-ci pourra toujours ajouter des défis, l’air de rien, ou bien leur tirer son chapeau et passer au scénario suivant. Somme toute, les surprises de ce genre devraient

être traitées par le MJ comme cela l’arrange le mieux. L’art d’improviser est la clef d’une bonne mise en scène.

Je vais quand même te donner mon point de vue sur tes questions si ça peut t'aider dans ta réflexion :

1. Un magicien peut-il lancer un sort tout en étant engagé dans un combat au corps-à-corps ? Si oui, peut-il lancer un sort puis faire un jet d’attaque (avec son bâton) dans le même assaut ? Ou doit-il choisir entre les deux actions (au risque de ne pas pouvoir parer le coup de l’adversaire, mais dans ce cas, est-ce que le coup de l’adversaire est un succès automatique, sauf en cas d’échec critique ?) ? Est-ce que c’est le paragraphe « déroulement des événements » de la page 73 qui fait foi ici ? De même, un magicien peut-il se concentrer pendant un combat au corps-à-corps (et donc se faire taper dessus pendant ce temps) ?

oui à la première question, c'est prévu p.91 du LdB avec un malus à -2 (ou -4 si plusieurs attaques).

Je dirais qu'il faut choisir entre les 2 pour la 2e question, et échec automatique pour parer si le magicien a choisi de lancer un sort.

oui à la troisième question, le sort fait effet avant l'attaque au corps-à-corps au vu de la page 73, c'est-à-dire que si le magicien lance un éclair avec succès suffisant à tuer son adversaire, ce dernier ne pourra pas taper.

pour la dernière question je dirais au vu de la page 91, qu'un tour de concentration permet un bonus de +2 (annulant ainsi le malus de -2 d'être la cible d'une attaque pour le tour suivant), mais en contrepartie il subit une touche automatique.

2. Est-il possible d’utiliser un arc dans un combat "au corps-à-corps" (Le tableau page 76 parle d’un malus de -5 pour « tirer en plein combat ») ? Si un archer se tient en retrait, peut-il tirer (avec ou sans malus ?) sur un monstre engagé au corps-à-corps avec un autre héros ?

Pour moi le malus de -5 s'applique sur un archer qui veut viser une cible engagée au corps-à-corps avec un autre héros. Et je pense qu'il est impossible d'utiliser l'arc si l'archer est lui-même engagé.

3. Peut-on boire une potion pendant un combat ? Si oui, est-ce qu’on « passe son tour » pendant la durée de cet assaut (cela donne-t-il alors un succès garanti à l’attaque de l’adversaire, sauf s’il fait un échec critique ?) ? Est-ce que les héros peuvent se passer des potions de main en main en cours de combat ?

rien de prévu dans le LdB, je dirais que rien n'interdit la consommation de la potion au prix d'un assaut perdu si le héros concerné est la cible de l'attaque, idem pour se passer des potions, les protagonistes passent leur tour et la cible de l'adversaire est touchée automatiquement. Le MJ pourrait tout aussi bien décider par soucis de simplification d'interdire purement et simplement ce genre d'action, sanctionnant les joueurs qui n'auraient pas pris leurs précautions avant l'affrontement. D'ailleurs dans les Défis Fantastiques les potions ne peuvent pas être bues en combat, ne pas l'autoriser dans le Jdr pourrait être une extension logique de cette règle.

4. Lors d’un combat qui implique plusieurs héros (face a un ou plusieurs monstres), dans quel ordre agissent-ils ?

Là je dirais que c'est aux joueurs de choisir

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Bruenor,

Merci beaucoup pour cette réponse claire et détaillée ! Ça va dans le sens de ce que j'avais en tête, ouf. Merci aussi pour les références aux points de règles dans le LdB. Pour les potions je pense que je vais effectivement inciter les joueurs à les prendre avant ou après les combats, dans l'esprit des LDVELH.

Merci aussi à toi Cdang !

En fait je me suis posé cette question d'ordre notamment pour déterminer à quel moment un héros qui s'est débarrassé de son opposant peut venir en aide à l'un de des amis. J'hésitais entre laisser le libre choix aux joueurs ou à leur faire faire un jet d'initiative au début du combat, mais ce n'est peut-être pas dans l'esprit des DF.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur

Il y a une règle d'or dans DF-jdr, et elle est précisée en intro : c'est l'intention de l'auteur.

Il dit que l'essentiel est de passer un bon moment et de ne pas se prendre la tête (soyons honnête : si on veut du medfan simulationniste, il y a bien plus précis et complet que DF-jdr). Du coup... Ben fais selon ce qui te parait le plus fluide sur le moment !

Après tout, si un joueur est isolé du combat et ne compte rien faire dans l'immédiat, pourquoi ne pas le laisser s'enfiler sa potion ?

J'ai l'habitude de ne pas compter les assauts, et de ne pas vraiment mesurer le temps. En gros (c'est purement personnel comme habitude), je fais effectuer une action par chaque protagoniste. Une action pouvant être assez variée, et plus ou moins durable. Et je les résous dans l'ordre qui me plait 🙂

Fluidité

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces conseils pleins de sagesse, MastaDaddy. Il faut que je garde ça à l'esprit, comme un signal d'alarme dans la tête dès que je sens que les choses se compliquent inutilement. C'est d'autant plus vrai que, pour initier mes enfants au JdR j'ai justement choisi DF pour la fluidité et la priorité au plaisir (et aussi pour me rappeler de bon souvenirs de jeunesse sur Titan bien sûr 🙂 ).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je ne sais pas si c'est une erreur ou simplement une bizarrerie des règles, mais il est dit en page 72 qu'un coup critique se fait sur un double 6, et un échec critique sur un double 1, là ou partout ailleurs c'est l'inverse.

Est-ce une particularité étrange des règles de combat ou une coquille ?

EDIT : je viens de tilter ... C'est tout simplement parce que dans les combats on change de paradigme, il faut faire le score le plus haut. C'est tout bête. Au début je pensais rationnaliser le tout en faisant du double 1 une réussite critique quelque soit le contexte, mais là je me dis que peut-être vaut-il mieux garder la règle officielle qui est raccord avec le changement de paradigme. Je ne sais pas, niveau stat ça ne change rien, c'est vraiment une question de réflexe mental.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur

Effectivement, ce changement de paradigme est un point qui pose souvent problème en convention.

Il y a eu des tentatives pour uniformiser, mais ça faisait sortir de l'esprit et une fois qu'on l'a en tête et qu'on vise la logique du moment plutôt que le score aux dés uniquement (je veux dire : "ma force d'attaque doit être supérieure à la sienne" ET "pour réussir, je ne dois pas dépasser mon seuil de compétence" vs "je dois obtenir tel score aux dés pour réussir l'action (combat et compétence)"), ça devient plus fluide.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Salut !

Qu'entends-tu par posture défensive ? Tu fais référence à ça :

Défensive

Le Héros se concentre sur la parade des attaques ennemies. Il bénéficie d’un bonus de +2 à sa Force d’attaque contre tous les adversaires, y compris les armes de jet, mais il n’inflige aucun dégâts, même s’il remporte l’assaut. ?

Pour l'esquive en combat le talent bretteur n'est pas nécessaire, cette capacité se suffit à elle-même. Cependant le talent Bretteur permet d'ajouter un bonus de +1 au jet d'Esquive.

A l'inverse il est par contre nécessaire d'avoir le talent Esquive pour user de la possibilité offerte par Bretteur de remplacer le jet d'armure par une esquive (remplacer l’armure lorsqu’il est question de réduire les dégâts d’une attaque). Pour plus de détails sur l'esquive tu peux te reporter page 81 du Livre de Base.

Et enfin les prochains numéros du loto sont : 3-12-23-28-35, numéro complémentaire le 8

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour ta réponse Bruenor!

oui pour la défensive et oui pour tout en fait... j'avais pas saisi la nuance pour le jet d'armure! Le +1 du bretteur est donc que pour le jet d'esquive uniquement... et le talent permet en plus de faire un jet d'armure.

Cela dit... 😇

...esquive et défensive se font sur la base de l'habileté + la compétence qui va bien (esquive ou arme)+ou - modificateur s'il y a lieu.

défensive donne direct un bonus de 2 et pas l'esquive... ce qui n'est pas rien avec 2d6 même sur un jet en opposition.

Du coup, ma question, en espérant être plus précis, est:

est-ce que vous donnez un bonus supplémentaire en cas d'esquive pour l'assaut suivant histoire de valoriser un jet sans bonus?

Pour les chiffres du loto, on en reparle mercredi soir pour vérifier l'augure! 😁

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me doutais que tu voulais en venir là d'où ma question sur la Défensive. Effectivement cela confère un bonus de +2 mais en contrepartie le joueur ne peut infliger aucun dégât s'il remporte l'assaut.

Ce n'est pas le cas pour l'Esquive et cette dernière donne même un avantage pour le coup suivant : Si l’esquive triomphe, le personnage effectue un

mouvement qui l’avantage pour le prochain assaut : il a pu se mettre à couvert, monter un dénivelé, sauter en contrebas, etc.

Pour ce dernier point je pense que c'est au MJ de décider de quelle manière va se matérialiser cet avantage.

J'espère pour toi que j'ai vu juste pour le loto ! Ca pourra t'aider à compléter ta collection de LDVELH 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Bonjour!

Quelques petites questions concernant les règles, j'aimerais connaître vos approches sachant que chacun fait à sa sauce avec le système.

Concernant le combat à distance.

Les règles disent que l'on compare les forces d'attaque des combattants.

Dans le cas où un combattant est confronté à un archer qui n'est pas encore à portée de son arme,

la force d'attaque de l'archer est HAB+score en compétence Arcs, mais celle de son adversaire maniant une épée doit-elle être HAB+score compétence Épées ?

De mon point de vue, il me semble logique de ne pas compter le score en épées dans la force d'attaque. Le combattant peut avancer jusqu'au contact de l'archer en choisissant l'option de combat « Défensive », mais pas utiliser ses compétences martiales pour frapper une flèche.

Cela semble une évidence, mais vu que les règles n'évoquent pas ce cas, je demande au cas où.

Toujours pour le combat à distance, autorisez-vous l'option de combat « Attaque Brutale » aux personnages archers en variant la définition, genre « Tir Précis » ?

Concernant le Talent « Mage Naturel », il est indiqué que le Héros n'a pas besoin de lancer les dés lorsqu'un sort coûte moins de PM qu'il a accordé de point à sa compétence.

Mais du coup, que devient le Talent « Arcane » qui permet d'éviter la table des Gaffes mais ne dispense pas de lancer les dés ?

Faites-vous quand même lancer au Mage Naturel les dés pour voir s'il subit une maladresse en Magie ?

Concernant à présent le Talent « Réflexes de Combat ». Le bonus des adversaires ne commence à se faire sentir qu'à partir de quatre adversaires. Est-ce une erreur du tableau ou le Talent offre-t-il un tel avantage, d'autant plus qu'il permet également d'éviter de subir une attaque surprise ?

Voili voilou pour les questions qui me viennent en tête. Merci d'avance de vos réponses !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour !

Ton point de vue concernant le combat à distance me semble cohérent, difficile de donner un bonus épée à un combattant à l'épée qui se fait canarder à distance, à moins qu'il ne se prenne pour Luke Skywalker et dévie tous les projectiles !

Pour l'attaque brutale pour les archers, je n'ai rien vu de tel dans les règles, mais libre à toi d'inventer tes règles maisons pour pimenter tes parties ! Ou de les simplifier si tu as l'impression de perdre tes joueurs en cours de route.

Tel que je le comprends le talent Mage Naturel l'emporte sur le talent Arcane, ça me paraîtrait étrange qu'un mage maîtrisant un sort simple et n'ayant pas besoin de lancer les dés grâce à Mage Naturel commette une maladresse en le lançant.

A priori pas d'erreur pour Réflexes de Combat, c'est justement l'intérêt de ce talent sachant qu'il faudra tout de même sortir vivant du multiple affrontement, ce qui n'est pas toujours évident !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour les réponses!

Pour le côté surpuissant de Réflexe de combat, disons que j'ai le cas d'un chevalier en armure avec un peu d'expérience qui du coup, ressemble à un tank face à un groupe de gobelins ou d'orques. Il n'y a que lors d'une attaque critique de la part d'un adversaire (et encore, contrebalancé par un jet de Chance pour l'éviter) qu'il tremblote légèrement ou dans les maladresses qu'il subit. Cela dit, le côté épique du combat est apprécié à chaque fois et pour le coup, chaque lancé de dés adverse compte...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 semaines plus tard...

Les "Combats Montés" :

p76 du livre des Règles : En outre, la compétence Équitation doit être supérieure ou égale à la compétence Combat monté.

Donc si 1 En Compétence Équitation et 4 en Compétence Combat Monté. La Compétence Combat Monté sera que de 1.

Donc ça a ZERO intérêt, quelle que soit la situation, d'avoir une compétence Combat Monté supérieure à sa Compétence Équitation.

C'est bien ça ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@ Elvin Presse-lait

J'ai tendance à assimiler un tour à un assaut mais je me trompe peut-être, un MJ chevronné sera sûrement plus à même de te répondre. En tout cas la durée d'un assaut est d'environ 1 secondes, ça c'est bien précisé dans le LdB.

@ Crisis

Le texte ne dit pas que la compétence combat monté est ramenée à la valeur de la compétence équitation, juste que le score d'équitation doit être supérieur ou égal à combat monté. Pour moi dans le cas que tu cites on garde bien le 4 en compétence combat monté, mais en fait il est même impossible puisque le score d'Equitation doit être supérieur (sûrement pour représenter le fait qu'un cavalier doit être capable de bien maîtriser sa monture avant même de songer à se battre sur elle).

Par contre il est dit juste avant que si la compétence dans l'arme utilisée est supérieure à celle de combat monté, on retient le score de combat monté, ce qui rend un score élevé dans cette dernière catégorie plutôt utile pour le coup !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager


  • Quoi de neuf ?

    1. 110

      Digressions sur « Les jeux de rôle c'était mieux avant™ »

    2. 110

      Digressions sur « Les jeux de rôle c'était mieux avant™ »

    3. 110

      Digressions sur « Les jeux de rôle c'était mieux avant™ »

    4. 110

      Digressions sur « Les jeux de rôle c'était mieux avant™ »

    5. 110

      Digressions sur « Les jeux de rôle c'était mieux avant™ »

    6. 3

      Feuille de perso Pérégrinations d'un Voyageur onirique

    7. 8

      Mise à jour du site

    8. 105

      Livre dont vous êtes le héros collectif

    9. 3

      Feuille de perso Pérégrinations d'un Voyageur onirique

    10. 105

      Livre dont vous êtes le héros collectif

    11. 105

      Livre dont vous êtes le héros collectif

    12. 8

      Mise à jour du site

    13. 8

      Mise à jour du site

    14. 8

      Mise à jour du site

    15. 5

      Le Quart Livre – Encyclopédie pour Rêve de Dragon

    16. 8

      Mise à jour du site

    17. 29

      Macros sur Roll20 collectif

×
×
  • Créer...

Information importante

Nous vous invitons à consulter nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et les Règles de notre site.
Nous avons également besoin de votre accord pour placer certains cookies sur votre appareil pour le bon fonctionnement de ce site.