Aller au contenu

Serfalen

Membre
  • Compteur de contenus

    106
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Serfalen

  1. Serfalen

    Combat companion

    Salut masterto, Content de voir un amateur de Défis Fantastiques dans le coin! De mon côté, la trouvaille qui change vraiment l'approche du combat dans le jeu est l'attaque multiple des monstres/créatures ; à savoir que si l'on attaque une créature disposant de 2 attaques naturelles, celle-ci dispose d'un bonus de +2 à son jet d'Habileté contre un Héros solitaire. Combattre seul une Araignée Géante devient vraiment dangereux (Hab : 7 qui devient Hab : 9) et un jeune dragon rouge (Hab : 11 qui devient Hab : 15) devient fatal... Le travail d'équipe sur de tels monstres devient obligatoire... Tu as commencé à traduire le combat companion de ton côté? Tu as fait jouer certains aspects du bouquin? Julien a crée un blog / club amateurs de Titan, tu peux aller jeter un coup d’œil, peut-être que certaines choses t’intéresseront.
  2. Serfalen

    Xlatoc

    Bienvenue Xlatoc, Et bienvenue sur le forum, en espérant que tu puisses en dire bientôt davantage sur ce jdr post-apo féerique (système, univers)!
  3. Salut tout le monde, Je me suis permis de rajouter dans "Les macros de Roll20 pour Défis Fantastiques" la formule de modificateur de difficulté, partagée par Elvin, dans les chapitres ci-dessous, juste en ajoutant une macro générale avec coloration en rouge de la formule. - Méthode 1 test classique HABILETÉ avec modificateur &{template:default}{{name=Test Habileté }}{{Test= inférieur ou égal à [[@{HABILETÉ}+?{Mod|0}]]}}{{Jet de dés= [[2d6]]}} - Méthode 2 test seuil 14 HABILETÉ avec modificateur &{template:default}{{name=HABILETÉ}}{{Succès= >ou égal à 14}} {{Jet de dés=[[2D6+@{HABILETÉ}+?{Mod|0}]]}} Je n'ai pas modifié toutes les macros de test, mais Elvin suggérait de le faire. Ce n'est pas tant le temps que ça demande (copier coller, ça peut aller) que le fait qu'il s'agit d'un ajout peut-être pas forcément justifié, les macros de base de Julien se suffisant à elles-mêmes. Je signale toutefois cet ajout dans le document ici après coup, histoire de laisser une trace, plus pratique si l'on cherche à suivre les évolutions du document, mais Julien parlait d'autres modifications et j'aimerais savoir si l'on pouvait discuter de la façon dont le document partagé va évoluer dans son organisation, les ajouts prévus (le fameux exemple de partie), ainsi que leur placement dans le document qui devient imposant au fil des ajouts. De plus, déposer des idées concernant une feuille de personnage "typique" et relativement "neutre" pour Défis Fantastiques sur Roll20, avec un protocole ou un processus explicatif pour partager celle-ci à tous les joueurs de la communauté pourrait être intéressant et éviter une surcharge des feuilles de personnages sur Roll20 proposées par tout un chacun (quoi qu'il faut sans doute un compte pro pour le faire, non? j'aimerais bien connaître ce processus aussi, du coup!). Bon, ce n'est qu'un fil de discussion à développer dans les valeurs d'Usrel, hein, pas un argument clouté à enfoncer à coup de fumble!
  4. Merci pour la haute tenue de votre débat, de mon côté je fais juste un petit retour d'expérience perso concernant ce point de vue et l'application des règles qui ne peuvent pas répondre à tout, restent pourtant sous l'autorité du Meneur et qui cause, parfois, un litige amusant avec un joueur. Son personnage, un chevalier dans l'univers de Défis Fantastiques (et son système de règles), combat de nuit, avec une demi-elfe dans les rues de Salamonis des espèces de Rats-mutants-géants (de la taille d'un chien, quoi, c'est pas canon?). Alors que le combat tourne en la faveur du chevalier (score en Habileté et Épées lui permettant de s'en sortir sans trop de mal, quant au Talent "Réflexes de combat" qui ne donne aucun bonus à ses adversaires, ça aide). Soudain, un archer au sommet d'une tour en bois, à 6 mètres de hauteurs, commence à tirer sur eux et manque son coup. La demie-elfe se planque et fait le tour pour le prendre à revers (son joueur pense le faire trébucher l'archer avec son Charme de Glissade, je lui dis qu'il faudra escalader sur un toit voisin pour lancer le Sort Mineur). Mais une échelle permet d'accéder directement à la tour depuis la ruelle. Le joueur du chevalier décide donc de grimper l'échelle en portant le cadavre d'un rat géant en guise de bouclier. Le joueur, sachant qu'il possède une Habileté lui permettant d'éviter les tirs dans un duel classique, même sans sa compétence Épées. J'explique donc que j'adapte la situation et qu'il n'y aura pas de jet d'attaque en opposition. S'il décide d'escalader ainsi, il se prendra les coups directement, avec un jet de dégâts d'arc et son jet d'armure rehaussé d'un grand pavois (pour le cadavre du gros rat en bouclier). Bon. Les règles d'escalade stipulent qu'un Héros peut grimper d'un mètre par assaut et qu'il tente le test à la fin des 5 mètres et je décide qu'étant donné la charge, un échec le fera tomber (je n'applique pas tous les malus de la p.57, sinon on arrive à du -2 pour être attaqué, porter un plastron -5, porter une charge lourde -2, bref)... Donc là, petit débat... Non mais franchement pourquoi des dégâts directement et pas un jet d'opposition classique entre l'archer et le chevalier, quitte à avoir un malus parce qu'il escalade (et qui serait compensé par exemple par l'option Défensive qui offre un +2). La viande de rat-mutant-géant absorbe les flèches. (Elle doit saigner aussi abondamment et générer maladies contagieuses mais n'entrons pas dans ce débat sanitaire). Je reste ferme et c'est 5 jets de dégâts à l'arc, compensés par les jets d'armure (sauf si l'archer se fait blesser ou distraire entre temps) s'il grimpe ainsi, même en se protégeant avec la dépouille d'un rat-mutant-géant. On se "met d'accord" (oui, des guillemets avec plein de mouais dedans) et il se prend des dégâts qui le laissent à une poignée de Points d'Endurance en haut de l'échelle. La demie-elfe a escaladé plus facilement par des caisses voisines mais rate son jet d'escalade (sans tomber pour celui-ci, par contre). Au sommet de l'échelle donc (bon, je lui accorde le dernier mètre sans malus car oui, p.57(!!), il aurait dû avoir un malus de -2 en plus!), il fait son jet d'escalade, rate, tombe et se prend à nouveau des dégâts. Le joueur s'énerve (c'est du dématérialisé, mais on sent la tension, non?), c'est normal et encore plus parce que la demie-elfe (nouveau joueur) fait glisser le tireur avec le charme Glissade (cette honte) et je le fais tomber dans le vide (un jet d'Habileté qu'il rate parce qu'il était déjà penché à tirer). Bon, ensuite, quand la demie-elfe a fait un Échec critique en Guérison au chevalier alors qu'il lui restait 2 Points d'Endurance, ça a été la fin de partie. Après, on a tenté la Chance (avec succès), pour ne pas tuer un personnage au début de ce qui aurait dû être une promenade (et on arrête la séance pour trouver une idée en disant que non, c'est bon, le personnage avait encore tous ses points de Chance, la "campagne" débutait et il lui restait selon les règles environ 10 minutes à vivre (p.84!!!), soit largement suffisant pour trouver un prêtre dans la cité. Mais bon, le pire, c'est pas un exemple de partie où un autre Meneur aurait pris une autre décision plus favorable, ou un autre système permettant de simuler explicitement cette escalade héroïque désirée par le joueur, le fait que le chevalier devrait être mort selon les règles, mon approche de la situation, le manque de bol aux dés ou le coefficient de marée, après tout ça aurait eu de la gueule de grimper comme ça, avec un rat-mutant-géant en guise de bouclier pour aller casser la gueule d'un sniper à coup de poings... peut-être, ouais, je sais pas... Mais maintenant, j'ai une idée de la chose, parce que c'est dans la série The Mandalorian quelques mois plus tard, qu'on a vu Cara Dune bastonner à tout va des chasseurs de primes et en la voyant prendre le cadavre d'un mec sur ses épaules et s'en servir de bouclier pour avancer vers les derniers adversaires et là, je... je... Soupir... Et ça, j'ai vraiment pas fini d'en entendre parler... Merci donc encore pour vos arguments, contre arguments sur les théories de notre beau loisir, tout va dans le même sens, c'est super à lire (à comprendre, c'est autre chose et j'ai pas le niveau pour participer, juste réagir à certains propos, maladroitement ou pas). Au plaisir de vous lire en tout cas!
  5. Serfalen

    Liens

    Je me permets d'ajouter pour les tokens http://rolladvantage.com/tokenstamp/ Sans oublier https://www.pinterest.fr/ et https://www.deviantart.com/ avec beaucoup de cartes disponibles en tapant "map roll20" dans la barre de recherche
  6. Serfalen

    Feuille de personnage

    Merci à Elvin pour le détourage et à Griffesapin pour la découverte du site!
  7. Serfalen

    Feuille de personnage

    Salut Elvin, Merci pour le partage du processus, je ne connais pas Krita, mais le détourage est un vrai b... à faire quand le personnage est placé dans un décor, cela dit visualiser les personnages en pied met tous les joueurs dans l'ambiance ; de mon côté, j'aime bien les valeurs de plan plus rapprochées pour les tokens, on peut zoomer quand le dessin ne représente pas le personnage dans une pose classique ou orienter le portrait. Ci-dessous, faire pivoter le dessin (trouvé sur Pinterest) permet d'atténuer l'attitude "lasse et menaçante" de dame Edorya de Villeloup, actuellement bien occupée dans le défilé de la Dent du Troll, (c'est bien le Villeloup de ta partie sur le dessin?). Je pensais aussi créer un sujet sur les partages de fichiers dématérialisés (cartes peso dungeondraft par exemple) ou d'idées de Personnages Non Joueurs pour Titan sur le blog, mais je ne parviens pas non plus à créer un sujet. Le fonctionnement doit être différent d'un forum et Julien a certainement la main exclusive vu qu'il est le créateur du blog.
  8. Bon, en même temps, je n'ai pour l'instant pas de joueur utilisant d'arc (oui c'est fou, je suis obligé de faire gaffe pour pas les tuer trop rapidement!), c'est davantage du côté des PNJs que ça limite du coup. (Et puis les joueurs, on les connaît, ils sont déjà pas content dès qu'on est en dessous de 50 point d'expérience par séance...) L'option "Tir rapide" (LdB p.83) est vraiment dangereuse entre les mains d'un PJ avec une forte compétence en Arcs et permet de tuer rapidement un petit adversaire. Edit : damned, mais qu'est ce que j'ai écrit ?! "Pour Défis Fantastiques, j'ai opté pour le moment pour un tir tous les assauts si la compétence Arcs est au niveau 3 minimum (équivalent de maîtrise). Un tir tous les 2 assauts si le niveau est inférieur." Me suis mal relu : c'est bien 1 tir tous les assauts si la compétence Arc est au niveau 1 minimum. Et un tir tous les 2 assauts si la compétence est à zéro...
  9. Ah ouais quand même!! Pour Défis Fantastiques, j'ai opté pour le moment pour un tir tous les assauts si la compétence Arcs est au niveau 3 minimum (équivalent de maîtrise). Un tir tous les 2 assauts si le niveau est inférieur. Pour les arbalètes, ça me paraît un peu court, donc pour le moment (c'est une arme de PNJ pour l'instant) c'est un tir tous les 3 assauts.
  10. Du coup je rajoute mon grain de sel, ayant suivi la discussion de loin ; ce n'est pas la première fois sur le forum, ni la dernière, qu'un participant soit blessé, irrité à tort, ou pas. En même temps, sur un forum, l'important c'est de participer, comme le rappelle Yaztromo. Pour Défis Fantastiques, le plus frustrant et le plus satisfaisant sur ce système de jeu (en ce qui me concerne), est que le livre de base ne répond pas à toutes les questions, qu'il laisse la place à beaucoup d'interprétations et que la pratique tend à en faire naître d'autres (ainsi que d'autres problématiques). Et chacun fait à sa sauce. Le célèbre « à la discrétion du Meneur de jeu » est une invitation à improviser et à trouver un commun accord avec les autres joueurs, davantage qu'un aveu d'échec. Bon, ce sont des évidences générales. Alors pour un retour perso, ayant découvert Donjons et Dragons récemment... pardon : Dungeons & Dragons Player's Handbook... j'ai trouvé que le système est bien rôdé pour le combat, où le simple fait de tirer l'initiative permet de ne pas avoir un beau bordel. Et les déplacements, 9 mètres ça change la vie... Car Défis Fantastiques peut poser problème quand on applique les règles telles quelles (déplacer de 2 mètres (LdB p.56) son personnage durant les 10 secondes (LdB p.71) que dure un assaut?). Les 9mètres de D&D dans les 6 secondes sont plus logiques, mais comme pour Défis Fantastiques, je n'ai pas trouvé d'indication concernant le temps de rechargement d'une arbalète (ou alors j'ai pas bien cherché, vu que le mot clé « chargement » (D&D5 p.146) permet de tirer une seule fois par round... mais une seule fois à chaque round de 6 secondes durant l'action, c'est quand même fort pour une arbalète... ou alors on sacrifie l'action de déplacement pour cela mais je n'ai pas lu cette possibilité (D&D5p.190 ou 192)... et après ?)... bah et après, il y a les forums pour trouver des solutions vraisemblables ou réalistes et c'est tant mieux... Oui, du vraisemblable réalisme pour se friter avec des gobelins et des dragons à coup d'arbalète, j'adore et c'est même pas ironique ! Sur les forums, il y a des fous furieux qui trouvent des paragraphes invisibles à la première lecture, des grands malades qui tentent d'inventer des règles sur le pouce dans un système qui se veut simple et épuré pour émuler des scénarios de jeu de rôle, soit des récits qui se compliquent à l'infini dès que la formule magique « Que faîtes-vous ? » est prononcée... et c'est souvent là que ça se gâte. C'est pas parfait, mais le fait que même si chacun fait ce qu'il veut (ou peut) à sa table, en fonction de la tonalité d'humeur globale et personnelle des participants, tous les retours d'expériences ou conseils sont toujours bienvenus à lire. Dans les prises de tête, autour d'une table ou sur un forum, de bonnes idées peuvent surgir. Et donc oui, autant se prendre la tête sur des choses dîtes légères, parler avec sérieux de ces niaiseries (si dangereuses pour les jeunes à une certaine époque) qu'on retrouve maintenant dans les films grands publics qui ressemblent carrément à des digressions autour d'une table de jeu de rôle : « Mais si on mettait Mjöllnir dans un ascenseur ?... Il monterait quand même... L'ascenseur n'en serait pas digne »... renvoie pour ma part à « Dis, mon charme mineur d'Extinction, il n'est pas limité par la distance et je peux l'utiliser autant de fois que je veux ? / Oui / Donc en tant que nyctalope, comme il fait nuit noire, je peux éteindre, les unes après les autres, toutes les lanternes des gardes de la place du marché de Calice et accomplir plus facilement mon forfait sans perdre de point de Magie..../ Euh... Ben... techniquement... oui...» ... (Bon, c'est pas la première fois que le joueur me fait le coup, donc j'ai fait en sorte que les gardes disposent cette fois de colifichets "anneau de lumière" (LdB p.180!!!) enfilés dès l'extinction de la première lanterne pour corser un peu les choses et ça rentre dans le cadre du scénario...) En tout cas, au plaisir de tous vous lire et relire, fous furieux, grands malades ou simples participants !
  11. Serfalen

    Atlas de Titan

    Merci pour le partage de cette compilation de passionné!
  12. Ouais, ben j'espère que Sindla prend des vacances pour être en forme quand je lancerai de nouveau ces dés virtuels lors de la prochaine séance... Pour les disponibilités de chacun, on peut peut-être utiliser le forum de la partie, ça n'encombrera pas le fil de discussion ici? A plus tout le monde!
  13. Je me permets d'intervenir et de partager mon retour sur des partenariats d'écriture que j'ai pu avoir il y a quelques années. Malgré le binôme que je pouvais former avec un ou une partenaire à distance pour rédiger un texte de fantasy (et avec des timbres sur les enveloppes, hein, bien avant internet), aucun n'est parvenu à terme, malgré les dizaines de milliers de mots accumulés sur des lettres puis des fichiers informatiques au fil des mois, voire des ans pour l'un des récits. Plus le nombre d'intervenants est important, plus une ligne directrice forte (voire rigide) est nécessaire car la possibilité de tout faire et de tout laisser faire dans l'écriture collective fait basculer la tonalité globale dans un carcan paradoxalement de plus en plus étriqué alors que les chapitres s'accumulent. Alexandre Astier disait dans un entretien que pour Kaamelot, il préférait écrire seul car en France, l'écriture collective n'était pas aussi naturelle que dans les pays anglo-saxons (en tout cas pour une série). Je ne parviens pas à retrouver l'entretien sur youtube par contre. En fait, je pensais à un embranchement un peu particulier et quitte à poser ma prose personnelle (et pas forcément subtile) en plusieurs petits pavés de chapitres dans l'ensemble de votre contribution, autant y aller franchement. En bref, c'était l'histoire du mage Morgroth (célèbre pour ses pectoraux puissants) et du guerrier Valgreos (réputé pour son esprit affûté), deux ennemis jurés qui se fritaient jusqu'aux confins du monde, pour conclure au sommet d'une montagne isolée voisine. Selon la légende qui courrait sur leur dernière rencontre (avec descriptions de malade, explosions de foudre, attaques brutales et tout), alors que la fin de l'affrontement était proche, un éboulement se produisit, ensevelissant les deux ennemis. Ce que l'histoire ne dit pas c'est que Morgroth fit une maladresse critique en roulant un 17 sur la table des échecs critiques alors qu'il balançait un sort de téléportation. Rire(s). Il/elle perdit connaissance dans l'avalanche et fut sauvé(e) par Valgreos qui tomba instantanément, passionnément, amoureux de lui/elle, sans reconnaître son ancien ennemi. Un peu dans l'ambiance cancel culture du moment, notre bon guerrier pas si finaud que ça aurait osé embrassé cette créature à la poitrine opulente qui avait sous le choc complètement perdu la mémoire et quelque temps plus tard, un bonheur vint au monde pour souder la nouvelle petite famille perdue dans les montagnes, isolée du reste du monde par l'éboulement. Bref, l'on devait rencontrer éventuellement leur enfant (un peu dérangé par des rêves venus d'on ne sait où) avec son père et sa maman qui retrouverait peu à peu la mémoire avec l'arrivée du héros qui aurait trouvé les restes d'un grimoire de sortilèges écrabouillé par l'avalanche. Mais plus que la participation collective, en y réfléchissant, je pense que je voulais juste écrire dans le descriptif de Morgroth/Margreth : mage inclusif.ve... C'est bête, hein, mais ça me fait rire grassement. Cela aurait peut-être pu avoir sa place dans ce beau récit collectif, avec un peu de tolérance, quoi... Mais bon, question de temps et d'investissement et d'auto censure liée à une menace bien pensante qui rôde dans notre époque si particulière (comme les autres, en fait!), je n'ai pas osé franchir le pas... Donc, en sentant certes une once de désappointement dans ce post concernant l'investissement collectif autour d'un projet aussi vaste et dont je salue toujours l'initiative, je peux juste vous dire que c'est normal, car le découragement et l'envie de renoncer, fait partie du processus créatif !
  14. Personnellement toujours ravi de ma version souple des livres, les versions rigides peuvent faire une belle idée cadeau! Y aura-t-il d'autres nouveautés ou avec-vous gardé la même maquette et mise en pages que les impressions précédentes? Bonnes vacances à toute l'équipe et merci beaucoup pour le partage de cette illustration et de vos travaux sur le forum!
  15. Merci encore à Brown pour le travail effectué de cette première partie brève, intense, et dépaysante dans cette approche de Titan (les Ourtas Laineux méritent leur apparition dans le bestiaire). Cela promet une conclusion pleine de suspens concernant le succès de la mission. Car malgré les prières et le marteau de Landov, les flèches et les coups d'épée souspuissants de Peldrian et les éclairs enflammés de Jau encadrés de ses délicieux calembours, des chiens un peu sauvages deviennent un danger mortel! Merci encore à tous les participants pour cette bonne ambiance. Un vrai plaisir.
  16. J'ai également hâte d'en découdre et je constate que la partie est déjà programmée. J'ai laissé un message sur le forum de la partie Roll20 pour des questions techniques et pratiques.
  17. Serfalen

    Présentation de Gollum

    Salut Gollum et bienvenue sur ce forum, Un plaisir un lire ton partage d'expérience de joueur ! Je n'ai jamais essayé GURPS mais quand le système est adapté à la sensibilité et à la vision du meneur de jeu pendant aussi longtemps, c'est bon signe sur le système de règles!
  18. Les flèches renvoient à des capacités particulières développées dans les paragraphes explicatifs situés sous les caractéristiques de chaque monstre.
  19. Merci pour le partage de ces dessins, c'est superbe! Pour la participation, je n'ai pas l'occasion de me pencher dessus actuellement, c'est un sacré investissement vu l'ambition du projet, mais je vous lis avec plaisir!
  20. Salut Brown, Pour le compte rendu de partie (si on parle de la même chose, à savoir un résumé visible par tous les participants), le forum de la campagne crée sur roll20 suffit largement et chacun peut commenter sur le fil. Pour mes résumés personnels de la partie (et les objectifs éventuels) je crée une fiche (+Add Aide de jeu) que je crée et édite qu'elle ne soit visible et éditable que par moi seul. J'en laisse une autre visible et éditable pour tous les autres joueurs qui désirent laisser leur propre résumé ou leur opinion sur les PNJs croisés (ce qui est amusant ou frustrant en tant que MJ quand on s'aperçoit qu'on a pas assez souligné une information importante en la consultant...). Plutôt que de créer toute une feuille de personnage avec toutes les macros, fais en une éditable par joueur, je pense que les participants pourront copier coller les macros pour leurs personnages s'ils suivent ce fil de discussion (à confirmer quand même). Titan est relativement souple et adaptable pour vivre en dehors du canon (la Montagne de Feu peut très bien abriter une bande de voleurs sans sorcier dans le lot), et pour les règles, le tout est de s'amuser et de tester les macros. Enfin, si je puis me permettre, plutôt qu'une campagne trop ambitieuse et jamais terminée faute de pouvoir rassembler tous les joueurs à chaque fois, un scénario unique est peut-être préférable?
  21. Pour une partie Roll20, ça marche de mon côté, c'est juste au niveau des horaires où je suis limité (petites sessions en semaine à partir de 21h30, voire plus pour le week-end et pour le jour, c'est variable comme la météo, je me calerai selon vos disponibilités, si c'est prévu à l'avance.
  22. Ajout sur Document Macro Roll20 des macros des compétences listées p.33 du LbB. Attention, il y a deux listes complètes des compétences Méthode 1 : Macros de Test Classique (2D6 à comparer au score d'Habileté + Niveau Compétence) Méthode 2 : Macro de Test alternatif (p.314 LdB avec seuil 14 à atteindre pour le succès) Hésitez pas à modifier (peut-être la Méthode 2 à mettre tout à la fin du document pour ne pas embrouiller?)
  23. Salut, merci de l'ajout dans le doc macroRoll20 sur les sortilèges!
  24. Pas encore testé pour ma part le système des combats de masse du "heroes companion" malgré l'envie, juste une carte esquissée sur dungeondraft avec embuscade orque à la clé et des tokens pour une résolution sur roll20, mais ça ne s'est pas fait.
×
×
  • Créer...

Information importante

Nous vous invitons à consulter nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et les Règles de notre site.
Nous avons également besoin de votre accord pour placer certains cookies sur votre appareil pour le bon fonctionnement de ce site.