Aller au contenu

Les brèves de 2021


BlackCat
 Partager

Messages recommandés

Le 13/08/2021 à 07:04, Yaztromo a dit :

La réédition en français de la 4e série est un grand enjeu depuis plusieurs années, nous mettons tout notre poids en balance auprès de notre partenaire Gallimard Jeunesse pour qu'ils la rééditent, et sans attendre la réédition complète des 3 premières séries

J’ai perdu espoir de revoir les livres de la 4e série en français chez Gallimard. Mais si vous réussissez le miracle de les convaincre, il y a un GROS travail de révision à accomplir pour la traduction.

Je suis en train de relire mes vieux livres. On retrouve de tout: des Elgedad, des Prakkarims et pire encore. Je suis en train de relire Sur la piste du loup. J’affronte des adversaires très puissants (Habileté: 52) que le traducteur a nommé: Horreurs Jumelles. Découragé, je me rend sur Project Aon pour avoir idée de ce que sont ces choses. Il s’agit de deux Xagash!!!

Cela dit, ces mauvaises traduction sont mieux que rien du tout. Je lis bien l’anglais, mais c’est tellement plus facile en français. Il ne me reste qu’à espérer qu’un jour, Gallimard republiera ces livres, mais cette fois avec une révision signée Scriptarium! On peut rêver.

Modifié par Ixia
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 29/08/2021 à 07:06, Bruenor a dit :

Oh bah pour ça tu peux compter sur Scriptarium pour faire la traque aux incohérences et soucis de traduction, c'est un peu notre cheval de bataille ^^ !

Je ne le répéterai jamais assez, l’équipe de Scriptarium réalise un travail EXCEPTIONNEL pour améliorer la qualité des traductions françaises, en particulier avec son glossaire pour traducteurs.

Je suis en train de relire L’Oeil d’Agarash. J’ai été TRÈS agréablement surpris de retrouver les Majdars (au lieu des Shiantis), Astre d’Or et même Noirok (au lieu de Cragmantle), qui à ma connaissance n’avait jusqu’alors été utilisée que Dans les entrailles de Torgar.

Ils ne sont toutefois pas parfait. Je me suis arraché les cheveux en retrouvant la Talestria, l’Eldenora et la Cloesia. Les deux premiers sont d’abord apparus dans les premiers volumes de la série Magnakaï, sauf que ceux-ci sont parmi les plus mal traduits de toute la saga.

Les traducteurs qui ont suivi ont plutôt adopté la formulation française: Talestrie, Eldenor et Cloésie. C’est logique. En français, on dit Australie, pas Australia; Indonésie, pas Indonésia. Dans le livre La Guerre des Runes, les traducteurs ont d’ailleurs privilégié Eldenor du début à la fin.

J’ai donc été déçu, en lisant le chapitre Les événements marquants de l’histoire du Magnamund, de retrouver les Talestria et compagnie que je croyais pourtant enterrés depuis longtemps.

Cela ne saurait toutefois occulter tout le reste. Les efforts de Scriptarium contribuent à améliorer la qualité de l’expérience francophone de Loup solitaire de façon extraordinaire!

Modifié par Ixia
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 05/09/2021 à 12:46, Ixia a dit :

Je ne le répéterai jamais assez, l’équipe de Scriptarium réalise un travail EXCEPTIONNEL pour améliorer la qualité des traductions françaises, en particulier avec son glossaire pour traducteurs.

Je suis en train de relire L’Oeil d’Agarash. J’ai été TRÈS agréablement surpris de retrouver les Majdars (au lieu des Shiantis), Astre d’Or et même Noirok (au lieu de Cragmantle), qui à ma connaissance n’avait jusqu’alors été utilisée que Dans les entrailles de Torgar.

Ils ne sont toutefois pas parfait. Je me suis arraché les cheveux en retrouvant la Talestria, l’Eldenora et la Cloesia. Les deux premiers sont d’abord apparus dans les premiers volumes de la série Magnakaï, sauf que ceux-ci sont parmi les plus mal traduits de toute la saga.

Les traducteurs qui ont suivi ont plutôt adopté la formulation française: Talestrie, Eldenor et Cloésie. C’est logique. En français, on dit Australie, pas Australia; Indonésie, pas Indonésia. Dans le livre La Guerre des Runes, les traducteurs ont d’ailleurs privilégié Eldenor du début à la fin.

J’ai donc été déçu, en lisant le chapitre Les événements marquants de l’histoire du Magnamund, de retrouver les Talestria et compagnie que je croyais pourtant enterrés depuis longtemps.

Cela ne saurait toutefois occulter tout le reste. Les efforts de Scriptarium contribuent à améliorer la qualité de l’expérience francophone de Loup solitaire de façon extraordinaire!

En effet, j'appuie tes propos: beau travail mais des fois, je cherche à comprendre la logique derrière ces retraductions de noms de pays. As-tu remarqué que c'est désormais l'histoire "de Magnamund" et non plus "du Magnamund" comme auparavant? Shamath s'était mise en route "pour le Magnamund" (section 72, livre 16) tandis qu'elle devait franchir une Porte d'Ombre pour introduire le Bâton de Mort "sur Magnamund" (page 93, livre 30). On dirait que les règles de la langue française sont différentes d'un traducteur à l'autre... 😛

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Président

Bah, rien d'étonnant à ce qu'il y ait des débats sans fin sur les choix de traduction, car même si Scriptarium effectue un travail de mise en cohérence sur les rééditions (et idem sur les Défis Fantastiques, où le chantier est encore pire), nous faisons des choix, et forcément ça peut déplaire.

La règle générale, c'est de conserver les premières traductions, à la fois pour l'antériorité et le fait que les 1ers livres sont les plus connus et donc "référents", sauf quand elles sont trop à côté de la plaque.

Cloeasia : le nom apparaît dans LS4. Effectivement, en français les terminaisons de noms géographiques en -a sont rares, mais est-ce une raison pour ne pas en avoir dans un univers imaginaire ? Si on avait traduit Fantasia en Fantasie, ça n'aurait pas été top non plus, mmm ? En l'occurrence, Cloeasia sonne très bizarre, avec en plus ce très inhabituel "oea" et c'est ce qui fait son charme, je trouve. Cloésie, ça ferait en outre un peu trop "poésie".

Eldénora : LS6, Talestria : LS8.

Pour tout vous dire, nous avons eu un débat interne sur le 1er nom, car il faut reconnaître que l'apparition dans LS6 est très limitée, alors qu'on trouve de l'Eldénor à foison dans LS18. Moi personnellement, je trouvais très inesthétique cette dernière traduction, dont la terminaison en -(o)r ne renvoyait d'ailleurs pas plus à une quelconque forme dominante en français que celle en -a.

Pour Magnamund / le Magnamund, nous nous sommes aussi appuyés sur les traductions pour introduire une subtilité : avec l'article initial, cela désigne un des continents, mais sans la planète, le monde.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Modérateur

Pour illustrer les difficultés de traduction des noms propres, lorsqu'ils ne renvoient pas à une signification : il y a le problème de l'euphonie, ce qui sonne agréablement à l'oreille. Effectivement, en français on a tendance à franciser les noms de pays et de villes, mais ça change. On commence à voir Beijing à la place de Pékin et Guangzhou à la place de Canton, plus personne n'écrit Tourane pour Danang ; mais on continue à dire Londres et pas London. Contrairement aux années 1980, les jeunes Français et Françaises sont habituées à voir des noms étrangers.

Dans la 1re traduction du Seigneur des Anneaux, Ledoux a euphonisé Frodo en Frodon, sans doute sur le modèle Otto → Odon (et peut-être par ce que Frodo sonne comme Frédo, qui a un caractère familier que l'on n'a pas en VO). Dans la nouvelle traduction, Lauzon a gardé le prénom initial.

Pas simple, tout ça.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 06/09/2021 à 04:39, Yaztromo a dit :

En l'occurrence, Cloeasia sonne très bizarre, avec en plus ce très inhabituel "oea" et c'est ce qui fait son charme, je trouve. Cloésie, ça ferait en outre un peu trop "poésie".

Eldénora : LS6, Talestria : LS8.

Pour tout vous dire, nous avons eu un débat interne sur le 1er nom, car il faut reconnaître que l'apparition dans LS6 est très limitée, alors qu'on trouve de l'Eldénor à foison dans LS18. Moi personnellement, je trouvais très inesthétique cette dernière traduction, dont la terminaison en -(o)r ne renvoyait d'ailleurs pas plus à une quelconque forme dominante en français que celle en -a.

Cloeasia est effectivement un cas spécial. Il est pratiquement imprononçable en français (cloé-ah-zia??) En anglais, il se prononce comme dans Asia. Les traducteurs se sont souvent cassés la tête. Il doit être écrit dans la saga de 4 ou 5 façons différentes en français.

Pour Eldenora et Talestria, par contre, le problème est qu’ils font leur apparition dans les livres les moins bien traduits de la série. En fait, à partir du Magnakaï, la traduction et la cohérence foutent le camp.

Le petit lecteur franco de 12 ans que j’étais n’avais aucune idée de ce qu’était un Helghast ou un Giak en lisant ces livres. J’aurais donc cru que ces volumes, dans une éventuelle nouvelle édition, auraient été révisés avec la traduction standard qui a plus tard été adoptée. Pas que certaines de leurs mauvaises ou non-traductions auraient plutôt été adoptées.

Cela dit, je reconnais que c’est là le privilège de Scriptarium. Avec tout le temps et l’effort que vous avez mis dans la saga, non seulement en termes de cohérences, mais aussi pour convaincre Gallimard de réimprimer les livres, vous avez bien mérité le droit d’avoir le dernier mot sur ces enjeux linguistiques.

Modifié par Ixia
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Modérateur

En français, si on fait la ligature du o et du e (« e dans l' », œ), alors on prononce « é », comme dans œsophage (ézofaje ; on prononce en général euzofaje mais c'est une erreur, c'est « œu » qui fait « eu » comme dans bœuf ou œuf), cœlacanthe (sélakante), cœlentéré (sélentéré) etc . Donc il suffit de faire la ligature et Clœasia se prononce alors Cléazia.

Dans Noël, non seulement il n'y a pas la ligature mais il y a de plus un tréma ; dans poêle, il n'y a pas non plus de ligature et il y a un accent circonflexe.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Clé-azia! J’avoue n’avoir jamais pensé à le prononcer de cette manière. Je privilégie généralement Clo-é-zie. Mais je crois que je vais adopter ta méthode, Cdang, et dire Clé-azie. L’exemple d’oesophage est en effet très concluant.

Ça démontre aussi qu’il est très possible d’offrir une traduction française, sans que cela n’enlève quoi que ce soit à la magie du monde de l’auteur. C’est pourquoi c’est si décevant de retrouver les traductions anglicisées qui ont pourtant été rejetées par les traducteurs qui ont suivi (Talestria et Eldenora, en particulier).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Président

lol, eh ben moi je l'ai toujours prononcé comme dans la 1re hypothèse d'Ixia : Chloé-asia.

Mais c'est comment chacun le sent, à vrai dire. Je n'ai jamais prononcé Isengard "Ysengaar" mais "Isengardd".

Par contre, non, il n'y a pas eu 36 traductions différentes du nom du petit voisin de la Vassagonie, sauf erreur :

- Cloeasia est présent dans LS2, la carte de LS4, LS9 et LS10, la forme proche Clœasia dans le texte de LS4.
- Cloeasie apparaît dans LS12 (forme que moi j'aime moins car on entend clairement Asie, et bof vu que la culture de ce pays ne renvoie pas au continent asiatique – même si c'est le cas aussi dans la VO Cloe-asia) ;
- Cloasie uniquement dans LS21.

Et la série Magnakaï n'est hélas pas la seule en cause dans les incohérences : elles apparaissent dès le tome 5, avec les Giaks remplaçant les Gloks, les Seigneurs des Ténèbres remplaçant les Maîtres des Ténèbres ou encore les Zlans remplaçant les Bêtelzans. Pour le meilleur et pour le pire. 😀

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quelle est la prononciation de "Cloeasia" en anglais? Pour moi, ça toujours été "Clo-ea-si-a", où "ea" sonne comme "é", donc "Clo-é-sie" une fois francisé. Je crois qu'il faut commencer par la prononciation en anglais, ce qui va dicter comme on va l'écrire en français.

Bon, en anglais, il y a quelques mots qui s'écrivent avec "oea" et la prononciation semble plutôt être "oe-a" (et non pas "o-ea" comme quand je prononce "Cloeasia" en anglais, quoiqu'au final, ça se ressemble selon moi). Pour ceux que ça leur dit d'entendre ces prononciations: https://www.thefreedictionary.com/words-containing-oea

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Modérateur

La prononciation de l'anglais à partir de l'écrit est particulièrement complexe. Certaines combinaisons de voyelle ont une dizaine de prononciations différentes. En fait, si on ne sait pas déjà comment un mot se prononce, il n'est souvent pas possible de le deviner à partir de sa forme écrite. L'anglais est une langue dite opaque à la lecture.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Transparence_orthographique

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

BlackCat, un lecteur anglophone sur Project Aon m’a expliqué un jour prononcer Cloeasia comme on on prononce le continent asiatique en anglais, précédé du préflix Clo, donc: Clo-Asia (avec le ea qui se prononce comme tu l’as parfaitement bien expliqué).

Yastromo, tu as raison, les traducteurs frappent en fait le mur à compter du tome 5. D’où ma préférence pour que le travail amélioré des traducteurs qui ont suivi dans les tomes plus lointains soit reconnus. Australie, pas Australia; Talestrie, pas Talestria.

Eldenor, en particulier, s’est tellement imposé dans l’usage, dans les tomes 18 et surtout Guerre des runes. Enfin, mon combat semble être perdu et je vais vivre avec le choix qui a été fait.

Cela dit, j’aime beaucoup Zlan et Zlan impérial. Plus court, plus sinistre, plus facile à retenir, traduction littérale moins forcée.

Pour Cloeasia, j’ai écrit qu’il y a eu 4 ou 5 versions en français… et tu m’en as cité quatre (ou trois et demie). Je crois que nous sommes dans une zone de compromis. :-) 

Modifié par Ixia
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 06/09/2021 à 14:39, Ixia a dit :

BlackCat, un lecteur anglophone sur Project Aon m’a expliqué un jour prononcer Cloeasia comme on on prononce le continent asiatique en anglais, précédé du préflix Clo, donc: Clo-Asia (avec le ea qui se prononce comme tu l’as parfaitement bien expliqué).

Comme ici? https://projectaon.proboards.com/thread/2703/cloesia

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Modérateur
Le 06/09/2021 à 20:39, Ixia a dit :

BlackCat, un lecteur anglophone sur Project Aon m’a expliqué un jour prononcer Cloeasia comme on on prononce le continent asiatique en anglais, précédé du préflix Clo, donc: Clo-Asia (avec le ea qui se prononce comme tu l’as parfaitement bien expliqué).

En fait, comme je l'expliquais plus haut, même un anglophone natif ne peut pas savoir comment se prononce un mot qu'il ne connaît pas (sauf rattachement à un autre mot de la même famille). Donc il t'a expliqué comment lui le prononçait. Le cas du « ea » est typique puisque par exemple, dans « read » il se prononce de deux manières différentes (selon le temps de conjugaison). Notons aussi que dans le mot coelacanth, le « oe » se prononce « i: » (i long) donc on pourrait aussi prononcer « Cli-asia » (ou alors on prononce comme dans « shoe », donc « Clou-asia » 🤣 ).

Peut-être que @Zorkaan sait comment Joe lui-même prononçait ?

(Après, j'ai fait le malin plus haut avec la ligature mais j'ai toujours prononcé \klo.e.a.zi.a\)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Président

  

Le 06/09/2021 à 19:00, BlackCat a dit :

Je crois qu'il faut commencer par la prononciation en anglais, ce qui va dicter comme on va l'écrire en français.

Il s'agit effectivement d'une piste possible, mais à l'usage, très complexe à suivre. Comme l'explique Cdang, c'est très fluctuant en anglais, mais avec d'autres langues aussi. Nous avons eu des looongs débats au sein de l'équipe Oeil noir par exemple (jeu allemand), pour la traduction d'innombrables noms propres, et quand on voit déjà qu'entre francophones des différents pays et même entre Français des différentes régions, nous ne prononçons pas les noms de la même manière, ça n'est pas gagné !

Le 06/09/2021 à 20:39, Ixia a dit :

Yastromo, tu as raison, les traducteurs frappent en fait le mur à compter du tome 5.

Alors je n'ai pas dit ça non plus. J'ai quand même beaucoup de respect pour le travail des traducteurs, malgré certains écarts. Je trouve le style globalement bon, très plaisant à lire, on a affaire à des traducteurs pro (et j'apprécie d'autant plus leurs qualités en m'étant frotté depuis maintenant près de 15 ans à la traduction "amateur" pour voir qu'il y a une vraie différence) et tous les noms propres ne partent pas en sucettes en terme de traduction. Il y a même de très bons choix (Zlan, bon exemple effectivement, que nous avons répercuté dans la réédition de LS2... même si finalement ça n'est pas une traduction mais une non traduction 😄). Ce qui est en cause c'est surtout le fait que l'éditeur n'ait pas établi un glossaire unique pour ses traducteurs. Qu'il ne l'ait pas fait au tout début, ça peut se comprendre, personne ne devait s'attendre qu'autant de LS sortent derrière (et pour les DF et Sorcellerie, c'est encore pire ; personne, pas même les auteurs, ne savaient que tout un univers, celui de Titan, émergerait avec les années). Mais il aurait dû demander aux traducteurs de s'y mettre ensuite, au moins dès le 1er changement de traducteur.

C'est ce que nous avons fait avec la 5e édition, un glossaire unique. Nous avions commencé un travail de mise en cohérence sur la 4e, à partir de la réédition de La Métropole de la Peur, mais comme nous n'avions été que partiellement suivis par Gallimard Jeunesse sur nos suggestions d'harmonisation (parfois très partiellement même), le travail est resté incomplet. (Attention, la 4e édition de la 3e série, celle sur laquelle nous avons été le plus suivis par l'éditeur pour cette édition, reste néanmoins, et sans doute pour longtemps encore, la référence en français, que j'invite tous les fans à considérer comme LA bonne version, du moins la meilleure.)

A noter que notre glossaire est commun aussi à la gamme de jeu de rôle (et que nous l'ajustons même avec nos propres rééditions).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout à fait Yaz. Tu as raison sur toute la ligne, et c'est pourquoi malgré ma déception pour certains choix qui ont été fait, j'éprouve tout de même un immense respect pour tout le travail que vous avez accompli. Je n'aime pas Talestria, soit. Mais je me console en me rappelant que la décision de choisir la version anglaise du nom a été prise par un groupe de passionnés et d'experts de Loup solitaire, qui adorent la série et qui contribuent à sa pérennité en français.

Merci pour tout!

N.B. - Je suis en train de lire les livres du Nouvel Ordre, certains pour la première fois en français. Quelques découvertes amusantes dans les deux premiers volumes de la trilogie du Chai:

1) L'Autarque Séjanoz devient dans LS27 Séjanoz le Despote! Il retrouve heureusement son titre d'Autarque dans LS28.

2) Par contre, dans LS28, le Lissan devient la Lissanie! Je dois avouer que je trouve cette adaptation magnifique, même si, bien évidemment, je crois dans ce cas-ci que c'est mieux de conserver le nom original Lissan.

3) Le Chai gagne un accent circonflexe dans LS28. Il ne l'avait pas dans LS27, ni bien sûr dans LS29.

Modifié par Ixia
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Président

Ouaip, Elgedad mérite de figurer parmi les "meilleures traductions moches", je l'avais relevé. 😄

Pour Chai, alors je vais vous avouer un petit dessous pas joli joli, mais Gallimard Jeunesse a préféré sans accent dans LS29 (et 30, du coup), alors même que nous avions utilisé le tréma dans les Archives du Magnamund du même LS29 en 5e édition !

Quant à Lissanie, bof, personnellement, je préfère qu'on garde Lissan. Et puis ça serait envisageable si la VO était Lissany ou Lissania, ce qui n'est pas le cas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

HOURRA!!! Enfin reçu ma copie de Au bord de l’abîme! J’ai aussi commandé la version étendue de Les Maîtres des Ténèbres, mais il y a semble-t-il des problèmes de livraison.

Pour ceux qui n’ont pas encore lu, voici quelques commentaires en vrac à propos d’Abîme (sans divulgâcheurs), que je viens de terminer:

1) Une brique! Un tantinet plus volumineux que L’Oeil d’Agarash, gigantesque en comparaison avec mon pauvre petit Shadaki (voir photo).

2) Il est magnifique. Le graphisme des premières pages est tout en beauté, les illustrations de Sampson sont exceptionnelles.

3) Le prologue (le «Story so far»)… Wow! On y trouve notamment un dialogue entre «Vous» et Loup solitaire, plein d’humanité, qui met la table pour le livre mais aussi le reste de la saga. Ce qui m’amène à…

4) Lazzari et Ben Dever ont réussi l’impossible. Je craignais une cassure dans le style et le rythme. C’est tout le contraire. On oublie que ce n’est pas Joe qui est l’auteur, tant ses successeurs réussissent à nous faire plonger dans l’histoire. Les dialogues, les descriptions, les détails, les références aux événements passés… tout y est.

5) Jouabilité. L’histoire semble à première vue relativement linéaire. Toutefois, si je me fie au nombre de fois où l’auteur me demande si j’ai trouvé tel objet, été à tel endroit ou réalisé telle chose, je réalise qu’il y a pas mal de surprises qui m’attendent lors d’une éventuelle deuxième ou troisième lecture.

6) Traduction sans tache. Il y a bien sûr des Talestria (Australie, pas Australia!!!) et des Eldenora esséminés un peu partout, mais on ne refera pas le débat ici. Pour le reste, qualité de traduction et cohérences sont au rendez-vous plus que jamais. Merci à Scriptarium!

7) Conclusion. Le meilleur volume de la série du Nouvel Ordre Kaï jusqu’à maintenant. J’ai hâte de le relire et de le rejouer. J’ai encore plus hâte à la suite. Quelqu’un sait quand (ou si) Gallimard traduira Dusk of Eternal Night? :-)
 

CF7B7E07-C0DE-4946-B4D9-5A4895A2FB64.jpeg

Modifié par Ixia
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 13/09/2021 à 08:40, Ixia a dit :

1) Une brique! Un tantinet plus volumineux que L’Oeil d’Agarash, gigantesque en comparaison avec mon pauvre petit Shadaki (voir photo).

[...]

4) Lazzari et Ben Dever ont réussi l’impossible. Je craignais une cassure dans le style et le rythme. C’est tout le contraire. On oublie que ce n’est pas Joe qui est l’auteur, tant ses successeurs réussissent à nous faire plonger dans l’histoire. Les dialogues, les descriptions, les détails, les références aux événements passés… tout y est.

5) Jouabilité. L’histoire semble à première vue relativement linéaire. Toutefois, si je me fie au nombre de fois où l’auteur me demande si j’ai trouvé tel objet, été à tel endroit ou réalisé telle chose, je réalise qu’il y a pas mal de surprises qui m’attendent lors d’une éventuelle deuxième ou troisième lecture.

Je crois que ton point 1 découle du point 5 qui lui-même découle du point 4... Comme je l'avais remarqué à la sortie du livre en anglais, l'aventure est TRÈS longue à lire (juste lire, même pas faire les combats et suivre l'évolution de mes points d'endurance): 6 heures à ma première lecture (contre 2-3 heures pour ceux de Joe que je lisais dans les années 90)! Le texte est BEAUCOUP plus long, chaque section est plus longue. Pourquoi? Parce que justement, Ben et Vincent ne sont pas Joe et mettent beaucoup, beaucoup d'interactions entre les personnages dans le texte (plus que Joe), ce que j'apprécie. Ils ont leur style (ce n'est pas pour rien qu'il n'y avait pas de place pour l'aventure supplémentaire dans l'édition anglaise du livre 31).

Cependant, il faudrait faire quelque chose que Joe aurait dû faire dans ses derniers livres: condenser les sections... disons... inutiles! Explications: chaque livre de la série est limitée à 350 sections (sauf rares exceptions). Plus le personnage évolue, plus on se retrouve avec des cas: "Si vous maîtrisez telle discipline et avez atteint tel rang, rendez-vous au X. Si vous maîtrisez la discipline mais pas le rang, rendez-vous au Y. Dans toute autre situation, rendez-vous au Z." Et là, on se retrouve à la section X: vous perdez 1 point d'endurance; section Y, vous perdez 3 points d'endurance; section Z, vous perdez 5 points d'endurance. Et les trois sections se concluent avec "rendez-vous au A". On vient d'user 3 sections juste pour nous dire combien de points d'endurance on a perdu. Même chose avec les choix sur la Table de hasard: "Si vous avez 0 ou 1, rendez-vous au X... etc." Les sections de ce genre réduisent le nombre de sections qui peuvent être utilisées pour l'histoire elle-même. Par contre, je sais que le procédé de condenser ces sections, de les inclure dans une seule, a été utilisé par les auteurs: dans le livre 31, par exemple, la section 225 énumère tous les résultats possibles après avoir tiré un nombre sur la Table de hasard. Je crois que dans le livre 30, ce procédé est aussi utilisé, mais je n'ai pas d'exemple en tête. Il faudrait faire cela plus souvent pour libérer des sections pour l'histoire (quoique, le livre 32 devrait avoir 551 sections, donc déjà plus de jeu pour moins de linéarité).

Tout cela pour dire que, finalement, je n'ai quand même pas trouvé le livre 30 trop linéaire. Pour le 31, vous ne serez pas déçu si vous craignez de la linéarité!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Président
Le 13/09/2021 à 23:07, BlackCat a dit :

il faudrait faire quelque chose que Joe aurait dû faire dans ses derniers livres: condenser les sections... disons... inutiles!

C'est effectivement dommage de gaspiller des sections, mais en même temps un peu inévitable, ou alors ça peut vite devenir artificiel si on essaye de sabrer. En tant qu'auteur d'AVH, j'ai pu être confronté à ce dilemme : bien plus contraint en nombre de sections, j'ai été souvent tenté de réduire la part de ce genre de paragraphes "dédoublés" (ou plus) pour gagner de la place pour du "vrai" paragraphe mais avec pour résultat parfois d'augmenter la linéarité pourtant déjà inévitablement un peu forte sur une AVH. Ce genre de sections permet aussi de rythmer. Et puis relativisons le risque pour la suite de la série LS : il ne reste plus qu'un unique volume à écrire, et donc personne ne viendra se plaindre s'il est à nouveau très long, et même probablement encore plus long pour un final tant attendu, non ?

En tout cas, ravi que Ixia ait tant apprécié. C'est mérité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 13/09/2021 à 18:07, BlackCat a dit :

Cependant, il faudrait faire quelque chose que Joe aurait dû faire dans ses derniers livres: condenser les sections... disons... inutiles!

Je viens de terminer une deuxième et une troisième lectures d'Au bord de l'abîme, cette fois-ci en style roman. Je sautais par dessus les batailles, je ne comptais pas mes pertes d'Endurance, etc. Voici quelques autres commentaires en rafale (toujours sans divulgâcheurs).

1) L'histoire est simple. On part du point A au point B, puis on descend au point C. Mais j'ai été très surpris par tout ce que j'avais raté lors de ma première lecture! Il y a 3 ou 4 façons de se rendre de A à B. Chaque fois, les auteurs font un grand effort pour rendre l'histoire différente, nous en apprendre plus sur le groupe d'individus dans lequel le Grand Maître se retrouve (lore, comme ils disent en anglais), nous présenter des obstacles et des défis très différents d'une fois à l'autre, etc.

2) Il y a dans Abîme une grande volonté des auteurs pour faire des liens avec les volumes précédents. Je parle des personnages secondaires, mais aussi des clins d'oeil ici et là. J'ai lu des noms de personnage ou de monstres que je n'avais pas vu depuis longtemps et même, dans un cas, depuis la série Astre d'Or.

3) Concernant les "sections inutiles", je crois, BlackCat, que les auteurs étaient conscients du problème et ont tenté d'éviter le piège. Il y a plusieurs paragraphes dans Abîme où, au lieu de nous envoyer dans la section X, Y ou Z, les auteurs résument plutôt toutes les conséquences dans une seule section. Si vous tirez un chiffre entre 1 et 3, vous perdez deux points d'endurance. Si vous avez l'Alchimie Kaï, vous utilisez le sortière de Force et vous ne perdez qu'un seul point. Si vous tirez un 0, votre vie et votre quête s'arrête ici. Par contre, si..." À au moins deux ou trois endroits, il faut une page complète pour résumer tous les scénarios possibles. Je trouve ça très bien et c'est mieux que l'alternative (sacrifier 5 ou 6 sections).

4) La finale est apocalyptique. J'essaie d'imaginer la scène dans un film à grand budget, avec la musique dramatique et tout, et... wow. Juste, wow. Je n'avais pas détesté L'Oeil d'Agarash. Mais Au Bord de l'Abîme est plusieurs coches au-dessus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 22/09/2021 à 14:56, Ixia a dit :

Je viens de terminer une deuxième et une troisième lectures d'Au bord de l'abîme, cette fois-ci en style roman. Je sautais par dessus les batailles, je ne comptais pas mes pertes d'Endurance, etc. Voici quelques autres commentaires en rafale (toujours sans divulgâcheurs).

Je peux te confirmer que pour le 31, la plupart de tes commentaires pourront être répétés: différents chemins (on a même un embranchement qui rappelle les trois/quatre chemins pour se rendre à Torgar dans le livre 10), retour de personnages dont on n'avait plus de nouvelles depuis longtemps (il y a quand même près de 20 années du Magnamund qui se sont écoulées depuis la première rencontre avec certains personnages), l'effort fait pour éliminer les sections dites inutiles (comme je le mentionne dans mon message précédent) et une fin assez apocalyptique (encore plus que pour le 30), à la différence qu'il y a aussi un ou deux revirements surprenants qui promettent pour le 32 (l'épilogue donne peut-être même un élément de réponse au manuscrit de Gwynian dans le livre 30...). Bref, vivement la traduction française!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager


  • Quoi de neuf ?

    1. 122

      Les brèves de 2021

    2. 332

      LDVELH Communautaire: Le Maléfice de l'Oeil Pourpre

    3. 332

      LDVELH Communautaire: Le Maléfice de l'Oeil Pourpre

    4. 3

      et la justice enleva son bandeau

    5. 3

      et la justice enleva son bandeau

    6. 332

      LDVELH Communautaire: Le Maléfice de l'Oeil Pourpre

    7. 29

      Fantastique retour des Défis !

    8. 29

      Fantastique retour des Défis !

    9. 3

      Niveau de difficulté des scénarios de l'invitation au voyage

    10. 3

      Niveau de difficulté des scénarios de l'invitation au voyage

    11. 3

      Niveau de difficulté des scénarios de l'invitation au voyage

    12. 3

      Niveau de difficulté des scénarios de l'invitation au voyage

    13. 52

      Recherche des scénarios originaux pour groupe d'enfants et/ou débutants

    14. 52

      Recherche des scénarios originaux pour groupe d'enfants et/ou débutants

    15. 122

      Les brèves de 2021

    16. 332

      LDVELH Communautaire: Le Maléfice de l'Oeil Pourpre

    17. 52

      Recherche des scénarios originaux pour groupe d'enfants et/ou débutants

×
×
  • Créer...

Information importante

Nous vous invitons à consulter nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et les Règles de notre site.
Nous avons également besoin de votre accord pour placer certains cookies sur votre appareil pour le bon fonctionnement de ce site.