Aller au contenu

Yaztromo

Président
  • Compteur de contenus

    3 102
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Yaztromo

  1. lol pour Edika. Alors oui, je confirme : nous avons tellement fait remonter notre mécontentement et celui de la communauté sur les nouveaux dessins de l'édition Scholastic que Gallimard Jeunesse a fini par entendre raison en 2019 en cessant de réutiliser les dessins intérieurs de Krizian (bon, évidemment sauf pour les titres qui n'avaient pas d'autres dessins, les inédits : il y avait eu L'Anneau des Serpents de Feu, et Le Fléau de Titan a suivi) et même de Robert Ball pour les couvertures à partir de la réédition du Labyrinthe de la Mort. Les nouvelles couvertures VF continuent naturellement à être comparées à celles de la 1re édition, souvent iconiques, et donc la comparaison est forcément difficile, mais franchement, nous les trouvons très bien (en tout cas bien meilleures que les couv VO) et elles sont assez appréciées par une part croissante de la communauté. Côté dessins intérieurs, outre le retour des illustrations originales, nous avons fait aussi intégrer la totalité des dessins inédits des éditions précédentes (à partir de La Sorcière des Neiges), comme pour les rééditions des LS et des QdG, d'ailleurs. Par contre, il est très peu probable que l'éditeur refasse une nouvelle réédition en réintégrant les dessins d'origine pour les 1ers DF de la 5e édition. Et pour info, le mécontentement sur les nouveaux dessins a fini aussi par porter ses fruits outre-manche, puisque les 2 nouveaux DF qui sortiront en septembre sont illustrés par 2 nouveaux illustrateurs manifestement bien talentueux, cf. ici.
  2. Yaztromo

    Nouvelles rééditions LDVELH

    Moi aussi. Et il y a d'autres petites évolutions au cours de la 5e édition, si on regarde de plus près. J'imagine que ça correspond à l'air du temps, où on zappe constamment et on n'arrive pas à se poser (en l'occurrence sur une charte graphique bien précise et établie une fois pour toutes) mais c'est dommage, même si dans l'ensemble cette édition reste assez cohérente et commence à avoir, avec son nombre de titres, belle figure dans nos bibliothèques !
  3. Yaztromo

    Loup Solitaire en V5

    Ne t'en fais pas, ça fait partie de mes suggestions de corrections qui n'avaient pas été suivies (c'était avant que Ben Dever n'impose à l'éditeur d'intégrer toutes les modifications de son père dans les éditions collector) : remplacer par : ", un Compagnon Kaï du Monastère" (c'est un grade, traduit comme ça dans d'autres LS : You suddenly recall a journeyman of your monastery called Swift Fox) Et donc évidemment sur lesquelles je reviens à la charge !
  4. Yaztromo

    Loup Solitaire en V5

    Oui, bien sûr, j'avais relevé ce souci lors de mon décorticage de la 5e édition, et comme sur les points un peu sensibles où la subjectivité entre en compte, j'en avais discuté avec Vincent. Mais la solution de l'édition collector ne nous convenait pas comme c'est le cas parfois (et manifestement nous avions eu raison de ne pas suivre la correction introduite dans ce cas-là !), nous n'avions hélas plus la possibilité d'en discuter avec Joe – qui avait déjà effectué une partie de ses corrections sur la base du travail de Project Aon de l'époque, donc il avait peut-être introduit cet ajustement "importé" sans en mesurer toutes les conséquences. Nous avions donc choisi de conserver la version originale, sans chercher à proposer autre chose, car malgré le défaut de fond de la solution initiale, elle ne nous paraissait pas si choquante. Ca mettait même un peu de "piquant" dans un LDVELH, en sortant des sentiers battus du bien ou du mal. Depuis, la Definitive Edition est sortie (il y a un peu plus de 3 mois), et effectivement la nouvelle solution proposée est habile, donc nous allons pouvoir proposer à Gallimard Jeunesse d'ajuster le tir sur la Lance (si je puis dire ) mais aussi sur quelques autres points, à l'occasion de la réimpression 2022. Je suis d'ailleurs dessus en ce moment-même !
  5. Avec la dernière sortie de nos compères de BBE, La Voie des Héros, voilà le dernier supplément traduit par notre équipe de publié par l’éditeur, et une belle aventure qui se conclut symboliquement, même si d’autres aventures parallèles se poursuivent autour de la gamme Oeil noir en français, qu’on souhaite plus vivace que jamais ! Initié à l’automne 2013 par Scriptarium, le projet de traduction officielle de la 5e édition de Das Schwarze Auge, que nous avions convenu initialement avec l’éditeur allemand Ulisses-Spiele d’également publier et commercialiser, a finalement pris corps dans le cadre d’un partenariat en 2015 avec un éditeur non-associatif ayant une “puissance de frappe” commerciale plus significative, confirmée depuis en ayant accédé entre temps à une stature majeure au sein des éditeurs de jeu de rôle : Black Book Editions. La licence leur revint finalement, charge à notre équipe de traducteurs, experts et relecteurs passionnés de fournir les textes, et à l’éditeur de maquetter et mettre en production et diffusion ; dans les faits, le champ de nos relectures alla jusqu’au post-maquettage et notre équipe assuma l’essentiel de la communication autour du jeu pendant longtemps, donc l’Oeil noir v5, c’est vraiment un des beaux bébés de Scriptarium malgré la garde alternée. :-) Mais le beau bébé prit quand même son temps pour venir au monde, l’accouchement fut un peu douloureux, et même son développement prit du temps. La livraison d’une 1re salve d’éléments de gamme à BBE (dont le livre de base, un bestiaire et moult scénarios) se fit trois ans après la précommande participative de 2016, et BBE la publia près d’un an plus tard. La 2e salve de travaux aboutit elle en plusieurs temps, de façon à proposer des nouveaux suppléments de façon régulière : campagne Le Legs de Niobara à l’automne 2020, Almanach aventurien et scénario Désastre sur Arivor en 2021 et enfin La Voie des Héros au printemps 2022. Cf. ce précédent article concernant les trois premiers (mentionnant aussi nos travaux sur la Gazette aventurienne). Le dernier publié en dur regroupe quatre aventures courtes publiées en VO dans la collection des Heldenwerke, traduits “La Voie des Héros” (dont une du recueil, La Ronde des Sorcières, avait déjà été publiée par BBE en version simplifiée dans le coffret d’initiation, et deux autres sous forme de livrets séparés dans le cadre de la souscription Oeil noir : Un Gobelin de plus ou de moins et La Mue du Serpent). Los hombres en negro n’ayant pas l’intention de poursuivre la publication d’aventures de ce format, pour se centrer sur le coeur de gamme (suppléments règles, de contexte et campagnes), le nom individuel du format a donc été donné à ce supplément qui rassemble les derniers officiels traduits et devrait constituer l’unique recueil de ce type publié par l’éditeur. (De telles aventures de cette série continuenront néanmoins à être publiées en pdf, par la nouvelle association Les Ateliers d’Alrik.) Ce qui peut être regretté est une sortie un peu tardive par BBE de La Voie des Héros et le non-respect par l'éditeur des choix de traduction de certains noms propres effectués par notre équipe (non-respect dont la mise en oeuvre assumée, par le temps que ça a dû prendre, explique peut-être tout ou partie du retard de BBE ?) alors que nous avions consacré un temps colossal et précieux pendant des années à établir un glossaire, solidement étayé et reflétant un équilibre délicat à établir entre des choix de traduction trop manichéens (maintien des traductions anciennes même quand malvenues ou, au contraire, systématisation d'une non-traduction juste pour “faire allemand”). Mais sur le fond, ces petites aventures sont intéressantes tout en étant assez différentes dans leur localisation et leur nature (les trois nouvelles étant La Récolte des Navets, Croiser le Fer et L'Empereur des Voleurs), reflétant le choix que nous avions fait de montrer un visage varié de l’Aventurie, et parfois plus “adulte” pour éviter que l’Oeil noir, longtemps vu comme un simple jeu d’initiation gentillet, ne garde cette étiquette injustifiée. A noter aussi que nous avons pu ajouter des annexes publiées en Allemagne ultérieurement aux aventures originales, et donc d’enrichir le matériau de jeu au passage. Notre équipe n’est plus partie prenante du projet sur le coeur de gamme depuis la sortie de l’Almanach, nos difficultés à produire des textes finalisés dans des délais raisonnables s’ajoutant aux propres lenteurs éditoriales de BBE nous ayant amené à convenir avec notre partenaire de les laisser poursuivre le développement en s’appuyant sur des traductions, des relectures, et une conduite de tout cela qui ne soient plus associatives et davantage dans une dynamique économique. Gageons que le manque d’expertise sur l’univers et le jeu de la nouvelle équipe saura être compensé par de solides compétences en traduction de l'allemand et un rythme de sortie effectivement plus rapide ; le gros supplément de règles fort appétissant sur la magie est le 1er sur la liste des nouveautés, et surtout nous attendons avec impatience des suppléments de contexte régional, qui font une bonne partie de l’intérêt de la gamme. Scriptarium, de son côté, n’abandonne pas pour autant la valorisation de l’Oeil noir, avec plusieurs projets engagés en parallèle, convenus avec BBE et Ulisses-Spiele, et en propre, dont nous vous parlerons très bientôt.
  6. Yaztromo

    Port de Sable Noir

    Ha ha ! C'est vrai. Mais c'est une tuerie quand même, ce gars assure ! Merci pour cette belle découverte. Allez, après le mot positif je fais mon pénible : on dit Le Port du Sable Noir (avec trait d'union chez Gallimard Jeunesse) ou Sable Noir, mais pas "Port de Sable Noir". Enfin bon, "on" dit... on dit ce qu'on veut en fait, c'est juste le représentant de l'éditeur officiel qui parle !
  7. Ouch, désolé Alraune, je ne tombe sur cette demande (que plus) que tardivement. Si la question t'intéresse toujours, je peux te répondre que l'urbanisme de Salamonis selon Charlie Higson est très basique : 4 portes aux 4 points cardinaux, 4 rues partant de ces portes se rejoignant sur une place centrale (la place Titan, sur laquelle donne le palais et les grands édifices), et quelques rares rues parfaitement perpendiculaires partant de ces 4 axes. Ca ressemble tout à fait à de l'urbanisme à la Romaine (sauf que les villes romaines étaient mieux irriguées en rues) ou alors post-guerre de cités rasées par des bombardements et reconstruites presque ex-nihilo ; bref pas du tout à de l'urbanisme médiéval fait d'ajouts par petites touches de quartiers, un peu en désordre. Or, on sait que Salamonis s'est construite comme ça, à partir d'un petit bourg, qui a grossi après la chute du royaume d'Allansia avec l'arrivée de réfugiés de Carsépolis, ni de façon super structurée et pensée par un pouvoir politique fort à un moment T, ni reconstruite après une guerre dévastatrice puisqu'au contraire c'est une des rares villes d'Allansia qui n'a pas été détruite (ce qui explique d'ailleurs sa beauté et son développement). Mais outre ce souci conceptuel, qui n'en est pas vraiment un puisque cette vision reste malgré tout à peu près compatible avec les sources pré-existantes (à part que Trolltooth Wars évoque un palais pas tout à fait central), il risque d'en apparaître quelques vrais, de problèmes de cohérence, avec le nouveau Steve Jackson, Secrets of Salamonis qui s'y passe pour partie. Effectivement, d'après les rares informations que j'ai pu glaner, des collines ont été ajoutées au nord de la ville ; ça, ça n'est pas contradictoire avec les sources autres que notre Tambour de Gondrim, donc pas méchant (d'autant moins que nous allons profiter de la réédition du livre de base pour mettre à jour la carte de la campagne). Mais surtout, la rivière mentionnée dans une unique section du Fléau de Titan comme coulant au pied des remparts ne pouvant être selon moi qu'un petit affluent de la Rivière aux Eaux Blanches, qui elle coule à l'ouest de la Vallée des Saules comme expliqué dans le roman de Steve (et comme on le voit dans toutes les cartes existantes), semble être devenue une grosse rivière navigable traversant la cité, avec des quais... bien que nulle mention à une rivière n'ait été faite jusque là dans aucune des sources texte ou carto (notamment dans Le Fléau, alors qu'on y parcourt la ville en tous sens) et, en plus, ça serait hydrographiquement une anomalie (une grosse rivière ne peut pas se former en quelques kilomètres en sortant d'un relief) ; sauf à ce que ce soit carrément la Rivière aux Eaux Blanches elle-même mais dans ce cas, c'est la configuration de toute la Vallée des Saules qui en serait changée. Je sens que nous n'allons pas rigoler pour expliquer ces changements s'ils se confirment (et potentiellement d'autres) mais nous arriverons comme toujours à retomber sur nos pattes en VF, car nous sommes coutumiers de petits mariages de sources contradictoires, avec DF-Jdr, une exclu de la VF et un beau service rendu à notre lectorat. Ceux qui connaissent en détail Travels in Arion pourront par exemple constater dans quelques mois que Voyages en terre d'Arion est aussi plus cohérent avec les sources que la VO parfois un peu contradictoire, et ce grâce à notre travail d'expertise !
  8. Enfin pris le temps de regarder la vidéo ! C'est vraiment très sympa, ce qui est dit (et montré), et en plus on apprend toujours plein de trucs sympa sur l'actu ludique (et au-delà) avec Roliste TV. A noter aussi un peu plus loin du passage sur Périls une rapide présentation de ce qui est en train de devenir une jolie petite collection de référence, les webzines (présentés là en version imprimée) Le Marteau & l'Enclume, traitant des différentes séries de livres-jeux (et des membres de Scriptarium contribuent depuis 3 numéros à cette belle aventure).
  9. Tout dépend de quel jeu de rôle on parle. Le dernier, oui, Joe s'y est beaucoup impliqué (et Scriptarium aussi), moins dans les précédents, où des choses assez éloignées du canon avaient été publiées (que ce soit en VO ou en VF, qui avait aussi développé des choses en propre sans consulter Joe). Et Joe s'est finalement sans doute plus impliqué dans les Legends que dans une partie des travaux du jeu de rôle, donc elles restent une référence. Les infos sur le monde ne sont donc pas plus ou moins "fidèles" dans les Legends, elles sont juste, comme toute information background de n'importe quelle source, à mettre en regard du canon de niveau supérieur (les livres-jeux, le Magnamund Companion, Skull of Agarash, etc.) et tout ce qui n'est pas contradictoire peut être considéré comme canon. Cette approche convenait à Joe. Donc les Legends valent le détour, que ce soit pour leur valeur littéraire ou pour les éléments sur le monde que l'on peut y glaner. Merci pour le lien vers l'interview de Barnett datant d'avant la réédition par Darkquest. "I prepared "director's cut" versions of the texts, re-editing quite a lot and in particular restoring some elements that had been chopped out" indique donc, comme il insistait sur ce point, qu'une partie significative de son travail de reprise des textes avait été de réintroduire des choses coupées – ce que j'avais lu ailleurs et retenu – mais effectivement ça ne se limite pas à ça, il a donc retravaillé aussi certains autres éléments. Par contre, je le vois mal avoir inventé des nouveaux détails de background, je pense qu'il a dû plutôt retravailler des choses comme les dialogues, le style, l'ambiance, et persiste à considérer que le gros de ce qui touche aux infos sur le Magnamund dans les Legends venait de Joe et que cela reste vrai dans ces éditions révisées. Aucun moyen de la savoir maintenant, même en se livrant à une fastidieuse comparaison des éditions, mais comme je le disais, peu importe finalement qui a amené ou développé tel ou tel aspect : le seul critère de canonicité, c'est la confrontation avec le canon supérieur ; et ce qui n'est pas incohérent avec le canon est canon dans les Legends.
  10. A ma connaissance, les versions des Omnibus ne sont pas à proprement retravaillées, mais correspondent aux versions longues non éditées (au sens de coupées) par l'éditeur précédent. Donc pour moi, les éléments sabrés (et réintroduits dans les éditions Dark Quest Book) ne sont pas forcément du 100% Barnett, ça peut être aussi des éléments de Barnett et Joe voire de Joe seul. Nous ne nous sommes pas livrés à l'exercice de comparer entre versions sabrées et non sabrées pour pouvoir regarder de plus près les différences mais nous considérons tout ce qui vient des éditions complètes comme potentiellement canon, tant que ça n'entre pas en conflit avec du canon supérieur. Et peu importe si les éléments viennent de Joe ou de Barnett (y compris à supposer qu'il y ait du "Barnett post-collaboration avec Joe", ce dont je doute). Car Barnett est à considérer pleinement comme un auteur "secondaire", comme le sont des gens comme Ian Page, August Hahn ou Vincent Lazzari. Les éléments de background introduits par les Legends sont innombrables et précieux. Evidemment, c'est très problématique que les romans s'éloignent autant sur le fond parfois des livres-jeux (plusieurs nouveaux personnages importants sont introduits par exemple, et le rôle de LS considérablement diminué au point de presque le ridiculiser) mais il serait dommage de jeter tout, sachant que Joe a été impliqué dans l'écriture de ces romans (sans qu'on sache précisément comment et sur quoi même si on imagine que ça a dû être pas mal sur des éléments de background complémentaire, le connaissant). Après, très objectivement, les éléments nouveaux et incohérents avec le background ne sont pas forcément déplaisants, ces romans sont très agréables à lire, si on considère qu'il s'agit d'un univers parallèle à Magnamund.
  11. Version 1.0.0

    19 téléchargements

    Un scénario DF-Jdr de Fabrice 'DelArmgo' Pouillot avec des illustrations de Koa publié dans le webzine La Saltarelle n°4 de printemps 2014 (prédécesseur des Alkonautes et un des 2 ancêtres d'Alko Venturus), avec l'aimable autorisation d'Alkonost.
  12. Yaztromo

    Loup Solitaire en V5

    C'est pas ce gars qui aurait acheté tout le stock en vente sur la planète entière, par hasard ? Mieux vaut en rire parce que c'est lamentable. Toujours pas de nouvelle non plus de notre côté.
  13. Allez-y, ça vaut le détour ! Scriptarium y aura un stand comme à chaque fois. Vous pourrez y croiser au moins Gynogege et Mastadaddy, en plus de votre serviteur, si tout va bien.
  14. Yaztromo

    Tybalt

    Oui, ça se passe dans l'Ancien Monde, l'un des 3 continents (ou 4, en comptant l'éventuel continent se cachant derrière la Terre Inexplorée de la carte de Titan). Quelques Défis Fantastiques se passent aussi dans les régions voisines (Analand, Mauristasia, Ocrepierre). Fadeloge est bien dans l'esprit RdD, je trouve. Le descriptif des personnages, détaillé et plein de petites histoires, et celui de la région, avec des lieux pas forcément extraordinaires autour, "low fantasy" comme on dirait mais pleins de charme. Le petit glossaire de parler local aussi était bienvenu.
  15. Ca a l'air très sympa, y compris graphiquement. Bon, j'arrive un peu après la bataille (je rentre de congés), ouf, ça a été financé de justesse !
  16. Yaztromo

    Tybalt

    Bienvenue ! Alors moi je crois ne connaître que Fadeloge-le-Vieil mais ce sont d'excellents souvenirs de lecture, donc bravo. Et merci de venir errer en notre compagnie dans le rêve des Dragons (ou de l'Archimage de Mampang, ou encore du Héros d'Analand... les aventures de la série Sorcellerie! se passant dans le même monde que les Défis Fantastiques, au passage). RdD ressuscité donc... mais c'est loin d'être fini, le résultat du nouveau chantier en cours (Miroirs des Terres Médianes) devrait te régaler aussi, le moment venu.
  17. Yaztromo

    Les brèves de 2022

    Pas de nouvelles, non. Il faut déjà que ces 2 sortent, je pense. Voilà la couv du 4 (toujours de Djib). Un petit syndrome Dune (en souterrain) ? Nous aussi nous les trouvons très bien, en tout cas bien mieux que celles des éditions 2 à 4.
  18. Yaztromo

    Citadel of Chaos

    Tous les audio-dramas sont géniaux, je trouve. Super bien pensés, et admirablement joués (je dis ça aussi parce qu'on comprend assez bien l'anglais utilisé, moi qui ne suis pas une flèche en anglais oral ). Mais celui-ci est sans doute mon préféré, peut-être parce que La Citadelle du Chaos est mon 1er DF et que j'ai adoré la retrouver et la redécouvrir autrement.
  19. Yaztromo

    Citadel of Chaos

    J'ai eu accès au pdf à l'amont, c'est du très beau boulot, peut-être mieux encore que pour Warlock. Et je ne dis pas ça parce que l'auteur a repris brillamment le plan que j'avais conçu pour Le Tambour de Gondrim et un certain nombre de PNJ en développant très habilement tout cela. Il a su aussi exploiter admirablement Terror of the Ganjees, l'audio-drama. J'ai fait remonter quelques suggestions d'ajustements tardives, Brett est en train de regarder ça, il devrait les intégrer pour la version papier, et j'imagine qu'il y aura une v2 en pdf aussi (mais ça ne touche à absolument rien de fondamental). Et nous en profitons pour intégrer quelques bricoles aussi dans la réédition du livre de base, sur Le Tambour de Gondrim, pour que tout ce matériau soit le plus cohérent possible.
  20. Le 28 est le seul qui ait connu ce travail de développement tardif du texte (avec le 1, qui lui a carrément doublé de taille), parce que Joe avait dû renoncer à l'époque de sa sortie à un texte plus long, contraint par son éditeur, en plein crépuscule des livres-jeux. Les tomes 21 à 27 ont subi le même traitement que les tomes 2 à 20 en éditions collector : plein de petits ajustements et ajouts de Joe, du moins jusqu'à sa disparition, les derniers tomes ayant été vérifiés (bugs, background...) et édités par Vincent Lazzari et Ben Dever (Vincent ayant commencé ce travail de vérification à partir du tome 18, de mémoire). Le retour du Magnamund Companion en préparation je pense que c'est un peu précipité. C'est effectivement un vieux projet, Joe pensait que ça n'aurait plus de sens de le rééditer vu le développement considérable du background entre-temps, mais Ben semble sensible à l'idée, et effectivement, ça pourrait être sympa. Evidemment, si ça devait se concrétiser, nous y serions associés et proposerions une version en français. Par contre, une compilation des Archives de Magnamund ne nous paraît pas judicieuse, pour 2 raisons : - ces textes ont été pensés pour illustrer des livres précis, dans un certain équilibre d'ensemble, et équilibre entre les Archives des livres successifs, ils sont donc orientés et ne présentent que de façon très ciblée et partielle l'univers et ses protagonistes. S'ils devaient être publiés, les "trous dans la raquette" seraient immenses, et les agglomérer en l'état n'aurait pas grand sens. Ils font pleinement sens associés à leur livre respectif. - ceux pour la VF en particulier sont contraints en volume par l'éditeur, ce qui nous oblige facilement à les réduire de moitié en volume par rapport à nos premiers jets quand nous les soumettons, et une partie de ce qui paraît trop technique ou "expert" passe à la trappe (notamment tout ce qui touche à la chronologie). Ils n'en restent pas moins riches en détails précieux et ils sont relus par l'éditeur qui procède à quelques ajustements de style bienvenus, donc nous en sommes contents du résultat, mais plutôt que de les republier dans un autre cadre, ça irait sans doute plus vite de tout re-écrire, plutôt que de se contraindre à garder ce format (ou même à réutiliser nos 1ers jets, eux-mêmes déjà contraints par une auto-censure de notre part, connaissant les attentes de l'éditeur).
  21. Il devrait être réimprimé d'ici quelques mois, a priori, s'il est épuisé. Nous allons effectivement tâcher d'y apporter quelques ajustements supplémentaires de détail, mais la maquette étant faite, il ne sera pas possible de la reprendre en profondeur, contrairement à quand nous travaillons à l'amont au moment des "relectures-décorticages", qui permettent des ajouts significatifs de textes ou d'illustrations (comme il y en a pour LS4, par exemple). Effectivement, aucun des contenus nouveaux de la DE ne pourront être ajoutés à LS2 et 3, sauf à ce qu'ils soient chirurgicaux, donc sans impact sur la maquette. Mais rassurez-vous, j'avais fait un travail vraiment de fond, de fourmi, en relisant ces 2 volumes, et d'ailleurs une partie de ce que j'avais détecté comme défauts dans la VO a été intégrée dans les DE (au moins pour LW3). Pour moi, les v5 sont véritablement l'édition parfaite en termes de jouabilité et de background, les DE apportent juste quelques éléments de plus (comme la règle alternative sur l'usage du Glaive de Sommer, par exemple), mais intéressant surtout les collectionneurs ou les fans chevronnés. Pas besoin d'attendre une hypothétique v6, et je rejoins Bruenor pour ne surtout pas souhaiter une v6, l'enjeu c'est de transformer l'essai de la v5 en en faisant l'édition la plus complète possible, et avec au moins la 4e série complète en plus de la 1re (qui le sera en juin). Pourtant, tu ne devrais pas. Car ils sont bel et bien intégrés. Le fait que nous ayons décortiqué en parallèle LS4 et 5 pour Holmgard Press (les DE) et Gallimard Jeunesse (les v5) a assuré la prise en compte commune dans les 2 éditions des mêmes modif... à quelques menus détails près sans le moindre impact sur la jouabilité. Nous avons choisi avec Vincent de ne pas intégrer en VF quelques éléments de détail relatifs au background par désaccord (les choix d'intégration de modif reviennent aux éditeurs, donc nous ne sommes pas toujours d'accord avec les choix soit de Gallimard Jeunesse soit de Holmgard Press), et pour tout ce qui est annexes, Gallimard Jeunesse n'offre qu'un nombre très limité de pages additionnelles, il est donc impossible d'intégrer dans les v5 l'équivalent des annexes des DE ; rien que pour prendre le coeur des annexes, les Archives, celles des DE sont plus conséquentes (même si le fait que les entrées soient différentes entre VF et VO rend les 2 textes complémentaires, les versions des DE n'étant pas de simples versions augmentées de nos textes de la VF).
  22. Pour ceux qui n'auraient pas vu : Et guettez vos boîtes aux lettres, c'est en route !
  23. Une fois n'est pas coutume, il nous paraît intéressant d'attirer l'attention de nos lecteurs sur le dernier projet d'un de nos confrères associatifs et potentiel partenaire pour de futurs projets, puisque nous partageons un certain nombre de passions : 500 nuances de geek (non pas encore aux 500 projets, mais déjà aux très nombreux projets, pour beaucoup innovants, sur le fond ou dans leurs modalités de conception/financement, dans le domaine large des jeux de l'imaginaire). Il s'agit de Mythos Tales, la traduction du jeu américain de Grey Fox Games (déjà traduit en 4 langues), dans l'univers horrifique de H.P.Lovecraft, plus précisément la cité d'Arkham de la 1re moitié du XXe siècle. Jeu d'investigation entre le jeu de plateau et le jeu de rôle, sans MJ mais avec beaucoup de dialogue entre les joueurs (jusqu'à 10, mais jouable en solo aussi), proche dans son concept du culte Détective Conseil, que beaucoup de fans de livres-jeux, notamment d'enquêtes, ont apprécié, on y joue en se déplaçant sur un plan de la cité de Nouvelle-Angleterre. Mais à la différence d'une enquête à la Sherlock Holmes, posée, dans la maîtrise, le système de règles introduit ici une montée progressive de la tension et de la peur. La VF va bénéficier, en plus, non seulement de corrections et d'améliorations dans les contenus (comme Défis Fantastiques le JdR bonifie la VO) mais aussi d'une présentation luxueuse, sous forme de livre-jeu (au sens d'un jeu en forme de livre) et d'autres améliorations selon le niveau de réussite de la souscription, avec par exemple des musiques d'ambiance. Tous les détails sont sur la page de la souscription, et nous comptons sur vous, chers lecteurs, au moins pour relayer la bonne (ou plutôt horrifique) nouvelle ! Car ce projet a besoin encore de soutien, n'ayant dépassé que la moitié de la somme d'engagement nécessaire pour le financer, à moins de deux semaines de la fin de la campagne.
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.