Aller au contenu

Yaztromo

Président
  • Compteur de contenus

    2 465
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

Visiteurs récents du profil

1 577 visualisations du profil

Réputation de Yaztromo

  • Réagi bien Rare
  • Assidu Rare
  • Premier message
  • Actif
  • Machine à poster Rare

Badges récents

56

Réputation sur le site

  1. Yaztromo

    Les brèves de 2021

    Désolé, mais tu as bien lu. Gallimard Jeunesse lancera probablement le processus de traduction dans l'année, mais ça ne sortira pas dans l'année. Nous avons commencé à travailler sur les sorties de l'an prochain, et hélas ce titre n'en fait pas partie.
  2. Oui, moi aussi, mais c'est juste eux qui y perdent, je trouve (en plus, au passage, de générer du trafic postal superflu).
  3. Yaztromo

    Les brèves de 2021

    Pas d'horizon annoncé encore si ce n'est que ça ne sera pas pour 2022, mais c'est une évidence qu'il sortira ! Content que le très exigeant Blackcat soit enthousiasmé par LS30 aussi.
  4. Pas compris, j'ai enfin acheté le numéro 3, une fois sorti en dur, en même temps que le 4, et je reçois une alerte me disant qu'il a été envoyé seul. Dommage pour les économies d'échelle de frais de port.
  5. La finalisation de Périls est vraiment très proche maintenant, on peut envisager un envoi à l'imprimeur en octobre. Pour Arion, il est plus prudent de ne rien annoncer pour avant l'approche des fêtes, même si ça a bien avancé aussi. Et on espère pouvoir aussi commencer à annoncer la suite ! Bonne rentrée également.
  6. Yaztromo

    Xlatoc

    Merci pour le lien, par contre c'est normal que le son soit si bas ? En tout cas, jolis dessins (et joli projet). Pourqoi le nom a changé, au passage ? Pour Octogônes, ça aurait été un plaisir de se serrer la m... enfin, non, de se saluer, mais nous ne serons pas présents, tant que le virus se promène, malgré la baisse de son impact, je ne préconise pas la tenue de stands en convention, ça n'est en rien vital pour la maison d'édition associative que nous sommes, pas d'enjeu économique qui justifie une prise de risque quelconque (pour nous et les autres), ou un fatiguant week-end avec un 'tain de masque comme le reste de la semaine. Mais je crois que Thomas viendra faire un tour à titre perso.
  7. Yaztromo

    Combat companion

    Ca fait toujours son effet en jdr. Je reste un vieux fan des tables de coups critiques et de maladresses critiques de Rolemaster, en combat (mais aussi en magie). Ils avaient poussé le détail à un point hallucinant, et le "plaisir" était toujours renouvelé.
  8. Yaztromo

    Les brèves de 2021

    C'est effectivement dommage de gaspiller des sections, mais en même temps un peu inévitable, ou alors ça peut vite devenir artificiel si on essaye de sabrer. En tant qu'auteur d'AVH, j'ai pu être confronté à ce dilemme : bien plus contraint en nombre de sections, j'ai été souvent tenté de réduire la part de ce genre de paragraphes "dédoublés" (ou plus) pour gagner de la place pour du "vrai" paragraphe mais avec pour résultat parfois d'augmenter la linéarité pourtant déjà inévitablement un peu forte sur une AVH. Ce genre de sections permet aussi de rythmer. Et puis relativisons le risque pour la suite de la série LS : il ne reste plus qu'un unique volume à écrire, et donc personne ne viendra se plaindre s'il est à nouveau très long, et même probablement encore plus long pour un final tant attendu, non ? En tout cas, ravi que Ixia ait tant apprécié. C'est mérité.
  9. Yaztromo

    Combat companion

    Merci pour ce 1er retour, appétissant. J'avoue que je n'ai pas encore eu le temps de lire les contenus après réception de mon exemplaire !
  10. Yaztromo

    Xlatoc

    Salut, et pas de souci, il n'y en a pas que pour Loup Solitaire par ici. Un JDR post-apo féérique écologique ? Wow, joli programme.
  11. Yaztromo

    Les brèves de 2021

    Ouaip, Elgedad mérite de figurer parmi les "meilleures traductions moches", je l'avais relevé. Pour Chai, alors je vais vous avouer un petit dessous pas joli joli, mais Gallimard Jeunesse a préféré sans accent dans LS29 (et 30, du coup), alors même que nous avions utilisé le tréma dans les Archives du Magnamund du même LS29 en 5e édition ! Quant à Lissanie, bof, personnellement, je préfère qu'on garde Lissan. Et puis ça serait envisageable si la VO était Lissany ou Lissania, ce qui n'est pas le cas.
  12. The Floating Dungeon of Varrak Aslur est également traduit, maquetté et sortira bientôt dans le recueil Périls dans les contrées de Titan. Certains autres titres apparaissant dans la liste ci-dessus sont évidemment envisagés aussi à la traduction... mais certains non, et ne le seront sans doute pas, en particulier la sous-gamme Stellar Adventures.
  13. Voir la publication complète.
  14. …pour regarder à la fois dans le passé, le présent et le futur ? C’est effectivement l’enjeu de cet article, qui va nous faire remonter quelques mois en arrière et nous amener quelques semaines plus loin – incroyable, n’est-ce pas ? Pour ceux qui auraient raté cette fabuleuse nouvelle, le célèbre jeu de rôle des années 80 l’Oeil Noir a retraversé le Rhin grâce aux efforts combinés de Scriptarium et BBE, en perdant au passage son N majuscule mais en gagnant une profondeur et une qualité esthétique incontestables. Une superbe 5e édition a envahi les étagères de nombre de rôlistes nostalgiques (mais pas seulement), en mars 2020 (plus de détails ici). Depuis, plus grand-chose de neuf à se mettre sous la dent, même si la masse de matériel fournie à la réédition du jeu permettait d’occuper de longs mois, entrecoupés de confinements peu propices au jeu de rôle (autour d’une table, du moins). Néanmoins, ce qui est sorti est loin d’être négligeable, bien au contraire, et le rythme s’accélère. Ou Le Don de Santa-Klaus, du fait de l’arrivée de cette campagne dans les étals peu avant Noël. Il s’agit de la première campagne d’envergure publiée en français pour l’ON, permettant de faire arpenter à un groupe de héros curieux plusieurs régions d’Aventurie, dans le contexte novateur de l’approche de la Pluie des étoiles, un changement profond affectant tout le monde du jeu qui est la principale marque de la 5e édition. Avec elle, certains dieux vont tomber dans l’oubli, d’autres oubliés vont renaître de leurs cendres, et les impacts sur l’équilibre du monde va en être bouleversé. Arrivé lui au printemps, et très attendu, ce plus que digne successeur de l’ancien L’Aventurie du coffret Extension au Jeu d’Aventure de la 1re édition présente dans un détail incroyable, en 264 pages, l’Aventurie, et dévoile même quelques secrets sur les eaux et terres voisines et plus lointaines. Des textes riches (et richement illustrés) s’attachent à la géographie, à l’Histoire, à la culture au sens large (et aux connaissances), au commerce, aux dieux, à la magie, aux personnages célèbres, et on compte même un petit bestiaire additionnel, des descriptions de plantes et poisons, ainsi qu’un chapitre strictement réservé aux MJ contenant des informations sur un certain nombre de secrets du monde, et enfin la trame d’une aventure dans la fameuse tour de Nahéma, dont la 1re mention remonte au tout 1er ouvrage de la gamme, Le Livre des Aventures, un joli petit clin d’œil, noir évidemment ! Une nouvelle aventure, plus courte que Niobara mais néanmoins conséquente, incluant des annexes non présentes dans la première édition originale (celle qui avait été traduite aussi en anglais). Le livre ne devrait plus tarder à montrer le bout de son… dos, mais l’aventure est déjà disponible en pdf en précommande sur le site de BBE. Cette fois, l’aventure se passe au moment même du début de la Chute des étoiles, événement qu’on a le droit de prendre au pied de la lettre puisqu’il s’agit ici justement de la chute d’un énorme météore, qui va conduire à la perte d’une ancienne cité de la pourtant bénie région de Fertilia, au cœur de l’empire Horas. Les héros sont évidemment présents au « bon » moment et vont avoir fort à faire dans cette aventure pleine de tension. Viendra ensuite une autre publication contenant des traductions de notre équipe, mais mon œil noir me montre que cette fois nous serons à l’heure pour en parler ! Pas une nouveauté puisque les souscripteurs de la 5e édition avaient pu découvrir en pdf les numéros 0 et 1 de cette version française des fameux Aventurische Boten, la feuille de chou devenue magazine qui accompagne le développement de la gamme depuis 1985 (plus de 200 numéros parus à ce jour) mais la version papier a enfin été rendue disponible avec la sortie de l’Almanach, ainsi que le numéro 2. Le numéro 3, disponible aussi en pdf depuis peu, devrait arriver en version papier en même temps que celle de Désastre sur Arivor. La version française contient des traductions d’articles récents de différents journaux aventuriens soigneusement choisis par notre équipe pour faire écho aux contenus des autres traductions en dur dans la gamme, ainsi que quelques textes de création française. Une très belle façon d’aborder l’univers de jeu par l’intérieur, à travers l’histoire vivante de l’Aventurie. Quelques mots aussi sur des travaux ne relevant cette fois pas de l’équipe Scriptarium, bien que co-écrits par plusieurs de ses membres, à titre individuel. Mentionnons d’abord le premier scénario publié dans un magazine français depuis trèèès longtemps pour le jeu : Sauver Sanah co-écrit par Calen et Marc Sautriot et publié dans le Casus Belli 34 de juillet-août 2020. Une aventure un peu sordide dans le port mal famé de Havéna, que beaucoup retrouveront avec plaisir. Le prolifique Calen a également publié sur le Scriptorium Aventuris une campagne en 3 épisodes, qui mènera quelques temps avant l’époque décrite dans l’Almanach les héros de Festum à Maraskan via la cité de Beilunk encore assiégée par les serviteurs des démons. Et d’autres publications de fans intéressantes sont disponibles, plus de détails et de liens ici.
  15. Yaztromo

    Les brèves de 2021

    Il s'agit effectivement d'une piste possible, mais à l'usage, très complexe à suivre. Comme l'explique Cdang, c'est très fluctuant en anglais, mais avec d'autres langues aussi. Nous avons eu des looongs débats au sein de l'équipe Oeil noir par exemple (jeu allemand), pour la traduction d'innombrables noms propres, et quand on voit déjà qu'entre francophones des différents pays et même entre Français des différentes régions, nous ne prononçons pas les noms de la même manière, ça n'est pas gagné ! Alors je n'ai pas dit ça non plus. J'ai quand même beaucoup de respect pour le travail des traducteurs, malgré certains écarts. Je trouve le style globalement bon, très plaisant à lire, on a affaire à des traducteurs pro (et j'apprécie d'autant plus leurs qualités en m'étant frotté depuis maintenant près de 15 ans à la traduction "amateur" pour voir qu'il y a une vraie différence) et tous les noms propres ne partent pas en sucettes en terme de traduction. Il y a même de très bons choix (Zlan, bon exemple effectivement, que nous avons répercuté dans la réédition de LS2... même si finalement ça n'est pas une traduction mais une non traduction ). Ce qui est en cause c'est surtout le fait que l'éditeur n'ait pas établi un glossaire unique pour ses traducteurs. Qu'il ne l'ait pas fait au tout début, ça peut se comprendre, personne ne devait s'attendre qu'autant de LS sortent derrière (et pour les DF et Sorcellerie, c'est encore pire ; personne, pas même les auteurs, ne savaient que tout un univers, celui de Titan, émergerait avec les années). Mais il aurait dû demander aux traducteurs de s'y mettre ensuite, au moins dès le 1er changement de traducteur. C'est ce que nous avons fait avec la 5e édition, un glossaire unique. Nous avions commencé un travail de mise en cohérence sur la 4e, à partir de la réédition de La Métropole de la Peur, mais comme nous n'avions été que partiellement suivis par Gallimard Jeunesse sur nos suggestions d'harmonisation (parfois très partiellement même), le travail est resté incomplet. (Attention, la 4e édition de la 3e série, celle sur laquelle nous avons été le plus suivis par l'éditeur pour cette édition, reste néanmoins, et sans doute pour longtemps encore, la référence en français, que j'invite tous les fans à considérer comme LA bonne version, du moins la meilleure.) A noter que notre glossaire est commun aussi à la gamme de jeu de rôle (et que nous l'ajustons même avec nos propres rééditions).
×
×
  • Créer...

Information importante

Nous vous invitons à consulter nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et les Règles de notre site.
Nous avons également besoin de votre accord pour placer certains cookies sur votre appareil pour le bon fonctionnement de ce site.