Aller au contenu

Des déchirures


Beryl
 Partager

Messages recommandés

Ouais j'avoue, c'est bien barré.

Je me suis servi des courants d'air quelques fois pour aiguiller les joueurs - et j'ai fini par garder ce principe - et une fois pour l'odeur, mais c'est vrai qu'en y repensant c'étaient quand même des cas bien particuliers.

Cela dit, si on suit ton raisonnement, Udhessi, en partant du postulat que rien ne se perd, rien ne se crée, "l'absorption" des personnages par une déchirure de départ est compensée par quoi ? Et de l'autre côté, qu'est-ce qui dégage pour laisser entrer les persos ?

Après, comme dit Vincent, pourquoi chercher une explication rationnelle ? Surtout en physique onirique 😄

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Modérateur

Je trouve que décrire des sensations (vent, odeurs, pourquoi pas des sons) permet de mieux ancrer les déchirures dans l'imaginaire et donc est bon pour l'ambiance et l'immersion. Ça fait se poser des question sur ce qu'il y a derrière ; en jouant sur le hors champ, on peut jouer sur la curiosité, le suspense voire la peur.

Après, faut pas non plus trop mêler la physique là-dedans. Simplement, si localement les rêves communiquent, il peut y avoir des fuites d'ambiance d'un rêve à l'autre, point. D'où des sensations atténuées : on n'est pas devant une porte ouverte mais plutôt derrière un rideau épais qui étouffe les sons, les odeurs et les vents.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 08/04/2021 à 13:42, Beryl a dit :

Cela dit, si on suit ton raisonnement, Udhessi, en partant du postulat que rien ne se perd, rien ne se crée, "l'absorption" des personnages par une déchirure de départ est compensée par quoi ? Et de l'autre côté, qu'est-ce qui dégage pour laisser entrer les persos ?

Si on accepte le principe du passage d'un rêve à l'autre par la déchirure, le principe de conservation ne peut plus valoir que globalement sur l'ensemble des rêves.

Soit les flux des déchirures entrantes et sortantes s'équilibrent sur un rêve donné, avec l'atmosphère aspirée par les violettes et une éjection de plasma à très haute vitesse par les jaunes (voire de produits lourds, et probablement radioactifs, de fusion nucléaire) et une quantité d'énergie-matière constante.

Soit les déchirures violettes l'emportent et le rêve se vide et se refroidit petit à petit, et éventuellement se contracte.

Soit au contraire les déchirures jaunes l'emportent et le rêve se densifie et s'échauffe, voire se distend avec création d'espace-temps.

On peut même imaginer un phénomène oscillatoire et auto-équilibré où l'accumulation excessive de rêve découlant d'une jaune déchire la trame et crée une violette qui va spontanément déboucher sur un rêve où l'action d'autres violettes a créé un vide...

Bon. Mettre des trous violets, des zones de fusion nucléaire jaunes et des fluctuations de l'espace-temps partout dans les rêves, ça décourage la magie impossible, mais ça n'est pas le même onirisme, ça change sans doute un peu l'ambiance du jeu ☢️

Pour la préserver, il faut arrêter le raisonnement plus tôt.

Modifié par udhessi
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les dragons rêvent du vent entre un point A et un point B.

Avant A, ils ne rêvent pas de l'air, mais de la terre, une montagne.

Quand l'air part de A, ils rêvent qu'il y a de l'air qui se trouve en A (comme une zone d'apparition d'Air.

Après B, il y a les limbes. Les dragons ne rêvent pas d'air après B.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une technique pour rendre inquiétante les déchirures ? La dépense systématique de points de destinée.

Points de voyage et points de destinée sont des éléments de règles très périphériques et donc souvent oubliés. Pourtant, ils représentent basiquement le fait de suivre sa destinée... Et si cette destinée doit te faire voyager de rêve en rêve, c'est que les déchirures croisées vont le permettre ; car c'est finalement le souhait des Dragons.

Bilan devant une déchirure, je demande s'ils veulent collectivement faire appel à leur destinée. 

Deux cas se présentent

1) La déchirure est prévue par le scénario.

- S'ils dépensent leur point de destiné ils arrivent donc à l'endroit prévu, et comme c'était leur destin, ils récupèrent rapidement ce point et même un peu plus que le point dépensé.

- S'ils ne le dépensent pas, car ils sont certains que cette déchirure est viable, la déchirure reste viable, et le scénario suit sa route, mais sans points de voyage supplémentaire gagné pour cette déchirure prise un peu à la légère. Et si j'ai le temps et que j'estime que cette décision des joueurs ne repose finalement sur rien de tangible (ils ne sont pas dans une quête d'archétype, par exemple) mais repose uniquement sur du métajeu tel que "non, Dude ne peut pas buter nos perso sur une déchirure, alors sautons" et bien souvent la chute est rude. Le scénario suit bien sa route, mais la déchirure à tendance à s'ouvrir 3 m trop haut, au milieu d'un campement de groins, ou dans un torrent leur faisant perdre une partie de leur matériel. 

2) La déchirure n'est pas prévue par le scénario

- S'ils dépensent chacun ce point face à une déchirure non prévue, la déchirure devient viable malgré les statistiques indiquant que c'est logiquement rarement le cas. J'improvise alors la suite de mon scénario, quitte à m'éloigner pendant plusieurs séances de la quête d'origine avant de trouver une ellipse pour les y faire revenir, ou on change de scénario. C'était leur destin après tout. 

- Mais s'ils sautent en sifflotant et sans dépenser de points de destinée dans une déchirure que l'un d'eux vient de créer pour s'amuser en lançant un rituel d'enchantement sur un noiseau, elle va bien statistiquement se terminer par la création d'un nouveau groupe de voyageurs.

Certes, ce n'est pas la règle, car la règle indique que sauter dans une déchirure prévue par le scénario est sans risque et va au contraire te donner des points de voyage. Mais personnellement, cela me convient bien mieux comme ça. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas mal, en tant que traditionaliste de la 1er édition, je ferais cela avec la Chance mais ça fait une bonne utilisation des points de destinée pour ceux qui ont adopté cette mécanique.

SI la déchirure est hors scénario et que certains dépensent de la destinée et d'autres non, il se passe quoi ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cela dépend vraiment de la situation. En général, la question ne se pose pas. Je suis généreux en points de destinée et tout le monde paye ou accepte en groupe de ne pas le faire. Tous mes joueurs savent qu’il ne faut pas prendre à la légère le franchissement d’une déchirure. 

si un voyageur n’a pas de quoi en dépenser, un autre peut généralement « payer » pour lui. S’ils ne peuvent pas le faire, ils ne s’y risquent pas.


Et si un joueur refuse contre l’avis du groupe, c’est sans doute qu’il ne veut plus de son personnage ou qu’il ne veut plus jouer avec nous.

Mais soyons honnête, la situation est rare. Dans la majorité des scénarios, les déchirures sont attendues et celui qui ne paierait pas en paierait juste le prix d’un plus grand désagrément que les autres. C’est vraiment dans le cas où acculés, ils décident de créer une déchirure pour échapper à une mort certaine que cela prend son importance... Et dans ce cas, payer ce point n’est pas cher payé. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas mal, Dude, le coup des points de destinée à dépenser au passage volontaire d'une déchirure. Même si je trouve cher payé ; je pencherais plutôt pour quelques points de voyage.

Par contre faut que je relise les règles. Je ne me souviens pas avoir lu que franchir une déchirure prévue par le scénario rapportait des points de voyage...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas expressément indiqué comme tel en effet. Les points de voyage se gagnent lorsque l'étape d'un voyage à été franchie. La règle sous-entend également que cela correspond à "accepter sa destiné". Bilan, même si ce n'est pas indiqué noir sur blanc, franchir une déchirure pour suivre la destiné de son voyage devrait en rapporter. 

Après, l'idée de cette dépense est surtout d'ôter l'idée que sauter au hasard dans la moindre déchirure est sans risque. Ca l'est si ton destin est de continuer le voyage. Mais à trop le faire, surtout si on provoque délibérément ces déchirures, ça va finir par craquer. A y réfléchir, ce serait même le "pendant" 3ème âge de ce qu'était la magie au second. A trop jouer avec le haut-rêve, les Dragon ont fini par se réveiller. A trop sauter inconsidérément dans la moindre flaque violette, le dragon qui rêve de ce petit con va rapidement en faire des cauchemars... Et le faire se réveiller ailleurs.

Mais soyons franc. La meilleure méthode est de ne pas donner de mécanique à ces franchissements, mais peut-être de faire perdre des points de destinée (ou de voyage, s'ils n'ont pas beaucoup de destinée) lorsque les voyageurs abusent un peu trop de se sentiment d'impunité afin de faire comprendre que "ok; là, c'est passé, mais cela ne passera pas toujours". 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Quand j'ai fait jouer la première série de mirroirs, je ne m'étais pas posé la question. Mes joueurs non plus. Les déchirures font partie de l'Unirêve on vit avec, on avait bien rigolé dans le parfum d'Onirose.

Ma nouvelle équipe de joueurs, débute à RDD. J'ai donc expliqué les déchirures, mais sans plus. La première déchirure qu'ils ont traversé les a plongés dans un lac bien froid et la plupart ne savaient pas nager. Je pense qu'ils ont compris.

En ce qui concerne le gris rêve, ils ont bien compris le pourquoi du comment, mais je ne l'ai pas encore utilisé. Y a trois jours de voyages à raconter, je prends le temps de raconter.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager


  • Quoi de neuf ?

    1. 16

      Rêves et aventures en mer

    2. 106

      Règles perso pour AFF/DF-JDR

    3. 14

      Mise à jour du site

    4. 33

      NECESSAIRE DE MAGIE : points de vue

    5. 106

      Règles perso pour AFF/DF-JDR

    6. 14

      Mise à jour du site

    7. 1

      licence des fichiers en téléchargement

    8. 1

      licence des fichiers en téléchargement

    9. 16

      Rêves et aventures en mer

    10. 5

      Les règles de Défis Fantastiques sont maintenant disponible sur Fantasy Grounds

    11. 307

      LDVELH Communautaire: Le Maléfice de l'Oeil Pourpre

    12. 307

      LDVELH Communautaire: Le Maléfice de l'Oeil Pourpre

    13. 307

      LDVELH Communautaire: Le Maléfice de l'Oeil Pourpre

    14. 307

      LDVELH Communautaire: Le Maléfice de l'Oeil Pourpre

    15. 16

      Rêves et aventures en mer

    16. 16

      Rêves et aventures en mer

    17. 16

      Rêves et aventures en mer

    18. 0

      Jusqu'à perte de rêve

    19. 21

      Et si on parlait bouquins de Fantasy ?

×
×
  • Créer...

Information importante

Nous vous invitons à consulter nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et les Règles de notre site.
Nous avons également besoin de votre accord pour placer certains cookies sur votre appareil pour le bon fonctionnement de ce site.