Aller au contenu

Pharnaüm

Membre
  • Compteur de contenus

    108
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Réputation de Pharnaüm

  • Assidu Rare
  • Premier message
  • Actif
  • Démarreur de conversation
  • Une semaine déjà

Badges récents

16

Réputation sur le site

  1. Belle trouvaille ! Fallait avoir le CB n°18 aussi ! Bien joué ;)
  2. Très intéressant. Mais de qui était signé ce scénario ?
  3. Très simple. Règle présente à la page 70 de l'édition Scriptarium : « La plupart des pièces de monnaie faisant 20 grammes, compter 0,1 enc toutes les 10 pièces. » Sinon, les idées de Kroc sont parfaites. Les achats de nouvelles pièces d'équipement, y compris magiques, d'antidotes ou de remèdes, voire de composants particuliers, d'une monture, d'une charrette, peuvent être une très bonne occasion de dépense. Sans compter que se trimbaler avec des sacs d'argent est contre-indiqué pour un voyageur. Certains scénarios officiels commencent même avec la recommandation de ne pas avoir des personnages trop fortunés (ex: le trésor de Black Squirrel)
  4. Rêve de Dragon est, selon moi, un jeu quasiment initiatique en terme de maîtrise. Dit autrement, la pratique se transmet avant tout de bouche de Gardien des Rêves à oreille de Gardien des Rêves... Soit, durant des années, on médite et on assimile seul les règles comme un anachorète ayant développé "apprentissage en désert" à +11, Soit on est initié par l'un de ces anachorètes pour marcher à la suite de la longue procession des Gardiens. Sans cela, toute tentative de simplification ou d'assouplissement des régles ne consistera jamais qu'à ramener au rang d'une technique ce qui est en réalité un art. Voire un culte à mystères. Gardien des Rêves demande du temps. Cela ne se diffuse pas seulement par des textes imprimés. Cela se transmet par l'exemple et s'infuse, lentement. Alchimiquement.
  5. Pharnaüm

    Soins magiques

    D'ailleurs un kanaillou peut tout aussi bien fournir contre rétribution une potion de soin, un antidote ou autre aide du même genre. Je l'ai déjà fait avec un PJ fatigué qui voulait se remettre rapidement de sa fatigue pour retourner au combat. Le kanaillou lui a fourni une décoction alchimique enchantée d'herbe de repos... Effet surpuissant garanti, mais il a eu chaud à cause du risque de sur-effet !
  6. Pharnaüm

    Soins magiques

    Il n'empêche que choisir la voie de Narcos même si ce n'est que pour les potions ça reste un vrai choix, étant donné ce que ça coûte en points d'expérience préliminaires d'acquérir une voie supplémentaire. Dans l'autre cas on ne dépense les points que dans la voie d'Oniros. Et, honnêtement, investir dans la voie de Narcos pour créer des potions/objets magiques ça demande une bonne dose de conviction. Personnellement c'est une voie que j'aime beaucoup. J'ai été surtout MJ mais si j'avais dû jouer un haut-rêvant j'aurais choisi Narcos. Cela dit, je ne suis pas sûr que les autres joueurs soient tous prêts à démarrer dans une voie exigeante sans avoir au moins un sort utilisable tout de suite. A part la création d'une amulette, Enchantement est la seule action qui valorise dans un délai court la voie de Narcos. Je me demande qui la choisira encore (à part moi !) après un tel changement ?...
  7. Pharnaüm

    Soins magiques

    Personnellement, je trouve ça bien fait - en soi - mais je n'y suis pas favorable. Je crois que les potions de soin font largement l'affaire (surtout enchantées), n'étant ni trop inaccessibles, ni trop fréquentes. De plus ça conserve à la voie de Narcos son privilège : le sort Enchantement. La seule vraie question c'est celle du temps nécessaire pour arrêter une hémorragie. Un blessé peut effectivement mourir avant que le chirurgien ait obtenu tous ses points de tâche pour l'arrêter. Bref, comme d'habitude, chacun fera comme il veut, mais personnellement je n'y aurai pas reours.
  8. Je confirme ce que dit Arkatakor. Même si, d'après moi, «La tour dans la forêt» est encore plus adapté à une découverte / initiation. Pour le haut rêve en revanche, si ce n'est pas pour un vrai premier perso, mais seulement pour de l'initiation, j'opterais pour une version très simplifiée (je l'ai déjà fait), sans carte des TMR ni rencontres, juste une difficulté et une dépense de points de rêve attribuées à chaque sort. Par la suite, on intègre la carte, puis plus tard les rencontres (y compris le fleuve). Plus tard encore la fatigue (montée et déplacements). Plus tard la mise en réserve, le refoulement, la dérobade, etc.
  9. Je vous laisse continuer à échanger entre vous. Je vous livre simplement quelques réflexion au passage. Je me demande, au bout du compte, où finit la fonction d'une fiche de personnage. Le Conteur, je n'ai rien contre tes suggestions, bien entendu, mais en les lisant je me demande, à terme, quelle part reste au MJ en dehors de la conduite de la narration et du RP. Est-ce qu'on n'est pas tenté de faire d'une simple fiche de perso, faite pour automatiser les lancers de dés, l'équivalent d'une fiche de jeu vidéo en voulant y rajouter tout un tas d'interactions ? Est-ce que ce n'est pas au MJ et aux joueurs de gérer certaines choses, comme l'ajout (ou pas) d'une icône indiquant l'état du PJ ou encore le calcul des points de tâche ? Est-ce qu'à un moment donné on ne risque pas de vouloir en rajouter toujours plus ? Est-ce que la fiche doit intégrer absolument toutes les règles, au point que le Gardien des Rêves n'aurait presque plus besoin de les connaître pour mener ? Je me demande... Enfin bon, c'est peut-être aussi l'intérêt de la Bêta de trouver le bon équilibre.
  10. Beaucoup de bonnes idées dans cette liste. Celle sur les segments de fatigue m'a fait sourire, car j'avais vu ta présentation de fiche sur Roll20 et j'avais soumis l'idée à Apoktène qui l'avait trouvée bonne. On l'a finalement oubliée en étant concentrés sur d'autres choses. En fait, je ne sais pas ce qu'en dira Apoktène, mais j'ai bien peur que cela alourdisse beaucoup la fiche (surtout pour les PC avec des capacités modestes). On avait déjà peur que la fiche actuelle soit un peu lourde pour certains. Mais là... Je me demande ce qu'Apo va en penser, non seulement en termes de boulot mais aussi en terme de viabilité.
  11. Original. J'aime bien. D'autant plus que ça rejoint une idée de création de JDR que j'ai eue il y a bien longtemps. La seule chose dont il faut s'assurer, c'est que les joueurs acceptent le principe au départ.
  12. Pharnaüm

    L'alchimie

    Petite remarque supplémentaire : trouver des composants peut aussi demander d'affronter certains dangers. Ex 1 : Poursuivre une zyglute dans les marécages. Ex 2 : Pénétrer dans un quartier mal famé pour acheter le composant à un trafiquant.
  13. Pour la fatigue il suffira de ne pas cocher les cases. Pour la sustentation, de mémoire, elle n'est pas prise en compte dans l'automatisation. Pour le moral si tu laisses tout à zéro normalement ça ne devrait pas avoir d'incidence. Apoktène te confirmera ça. Concernant les autres règles comme les points de coeur ou l'éthylisme, c'est un peu la même chose, tant que tu ne touches à rien normalement ça ne change rien. Cela dit, en réfléchissant à tes questions, je me rends compte que... Nous avons peut-être oublié les facteurs famine et soif qui pénalisent l'endurance. Je crois qu'il reste du travail en perspective... Mais non je blague ! xD
  14. Pharnaüm

    L'alchimie

    Idem qu'Udhessi pour moi aussi. Je trouve par ailleurs très bien que chacun des composants puisse constituer un objectif en soi. J'ai tendance à parsemer les scénarios de diverses possibilités de s'en procurer. Aux joueurs d'être assez malins pour saisir les opportunités !
  15. Totalement d'accord. Personnellement je n'exclue pas la totale surprise, mais j'ai demandé en amont aux joueurs s'ils acceptaient le principe, dans les deux sens évidemment. Cela dit, pour pouvoir l'appliquer, il faut d'excellentes conditions. Deux exemples : Un PJ s'enfuit dans une ruelle, fait le tour du pâté de maisons et arrive, quelques rounds plus tard (le prix à payer pour accéder au bonus), dans le dos de l'une des victimes potentielles. S'il approche en totale discrétion, il pourra frapper avec les bonus de totale surprise. Un PJ caché derrière un arbre, dans la nuit, voit passer un loup qui s'approche d'un de ses camarades. Si le PJ réussit à faire le tour de l'arbre pour arriver, silencieusement, dans le dos de sa victime, il pourra frapper avec le bonus. La scène s'est déjà produite en partie.
×
×
  • Créer...

Information importante

Nous vous invitons à consulter nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et les Règles de notre site.
Nous avons également besoin de votre accord pour placer certains cookies sur votre appareil pour le bon fonctionnement de ce site.