Aller au contenu

Beryl

Membre
  • Compteur de contenus

    107
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

1 226 visualisations du profil

Réputation de Beryl

  • Premier message
  • Actif
  • Démarreur de conversation
  • Une semaine déjà
  • Un mois déjà

Badges récents

37

Réputation sur le site

  1. Amis rêveurs bonjour ! Au risque de me prendre un thanatœil par Kroc, je suis allé faire un tour chez nos voisins d'en face et je suis tombé sur ça. C'est une page qui archive tous les "Gare aux questions" de la partie RdD du forum. Des questions aussi essentielles que : - Pourquoi chevaucher un Coursier de Psark est-il 4 fois plus fatigant que chevaucher un cheval commun ? - Des Noyeuses peuvent-elles cogner le fond d'une Nef poussée par vent arrière, avec un vent de force 4 ? - Un signe draconique est-il toujours visuel ? - La différence d'appréciation entre un plat cuisiné et un morceau de musique est-elle une erreur ou bien un choix volontaire ? (vous avez 4h...!) etc. À suivre !
  2. Merci Udhessi pour toutes ces pistes. J'ai déjà pensé à pas mal d'entre-elles. Je préfère éviter de leur forcer la main (l'éternel rêve d'archétype, le coup d'être enrôlés de force). La pandémie semble une option sympa, mais rien n'empêche qu'ils ne fuient par la terre et puis un d'entre-eux a repris l'auberge à son compte, ce serait pas sympa de lui mettre ça sur le dos ! L'appât du gain est bateau (ah ah !), mais ça marche à tous les coups ! Je la garde sous le coude au cas où je sèche vraiment. Après, je ne vais pas insister, car je pollue le fil de Vincent et c'est pas cool. Si je ne m'en sors pas d'ici samedi (le prochain épisode), j'ouvrirai un autre fil. Sinon, j'ai placé mon fichier en téléchargement. Je ne savais même pas qu'on pouvait ouvrir un blog, ici ! Si vous le lisez, n'ayez aucune indulgence. Quand on monte sur scène et qu'on est une brelle, on prend des tomates sur la tronche et c'est tout !
  3. Version 1.0.0

    5 téléchargements

    Une instance de L'Auberge des Derniers Voyageurs.
  4. Bon bin là, Udhessi s'est lâché ; Vincent t'as plus qu'à faire ton marché ! Je fouille aussi quelques idées, car je suis un peu dans la même recherche. Mes joueurs viennent de terminer L'Auberge des Derniers Voyageurs et s'apprêtent à partir sur Le Trésor de Black Squirrel (sans le savoir, évidemment). Lors du dernier éternuement de l'auberge, j'ai pris soin de la faire atterrir près d'une cité portuaire, mais comment les faire grimper dans un bateau ? Par principe - et un peu par expérience aussi - ils se méfient beaucoup de voyages maritimes. Ne voulant pas trop leur forcer la main, je cherche une bonne transition, quitte à passer par un scénario intermédiaire. À propos : à la manière d'un Pierre Lejoyeux (mais sans avoir sa plume, malheureusement), j'ai écrit l'histoire de L'Auberge des Derniers Voyageurs que nous avons jouée. Si intéressés, je peux la poser dans le coin.
  5. C'est un ouvrage qui fut fort décrié à sa sortie et pas qu'à cause de sa fabrication qui laisse à désirer. Même Denis Gerfaud ne l'encensait pas. Pourtant je le trouve très utile et même, pas assez détaillé. Il mériterait une réincarnation avec augmentation de l'expérience
  6. Beryl

    Encombrement argent ?

    Ahah ! D'accord avec toi Udhessi ! J'ai connu ça en kaki, comme toi, et je le connais encore après plusieurs jours de trek sous la flotte ou le cagnard à dormir sous la toile et se laver dans les torrents !
  7. Oui la même, accompagnée d'un magnifique dessin de Tignous (qui n'est pas présent dans le Miroir).
  8. Oui oui, elle est bien scannée, mais la photo est réellement au format timbre-poste dans le magazine. À noter : c'est dans ce numéro qu'est sorti le premier article sur Rêve de Dragon, le jeu de rôle "oniro-ironique" ! On y trouve aussi la légende d'Enas Worh, le magicien fouisseur, apparue un an et demi avant "L'Auberge des Derniers Voyageurs", le Miroir qui lui est dédié.
  9. Et non, car c'est sa taille initiale. Si j'agrandis, c'est encore moins visible, j'ai bien essayé !
  10. Pourquoi, ça existe encore le Guiness Book ?! Sinon, en relisant l'article et ce qui est noté sous la photo, je ne suis pas sûr que ce soit les participants du marathon qui sont dessus. Sinon, le gars avec une écharpe bleue, il vous fait pas penser à quelqu'un ?...
  11. Ouais et que dire de ceux qui encouragent le 5e âge, alors ?
  12. Bon, je suis venu, j'ai lu et... chui pas convaincu ! D'accord, ça à l'air plus digeste, plus dans le vent comme règles, comparées aux originales. Pourquoi pas pour un débutant. Mais pour ma part, je joue à RdD depuis le tout début. Il m'a fallu un nombre incroyable de parties pour me faire rentrer les règles dans la caboche. Et encore, j'ai toujours mon petit répertoire dégainé avec leur résumé dès que je mène une table. Et vous voudriez que je bazarde toutes ces heures à potasser comme un étudiant préparant son agreg' de jdr pour un système boiteux issu du cerveau embrumé de substances plus ou moins légales d'un p'tit jeune qui - comme tous les p'tits jeunes - veut se la péter en révolutionnant le monde (#lemondemapartient, #jesuisjeunejailedroit, #amortlesvieux et autres "abonnez-vous") ? Crénom di diou !! ... où sont donc mes pilules de grenouilles séchées ?
  13. En fouillant dans ma magazinothèque, j'ai retrouvé l'article paru dans Casus n°32 d'avril/mai 1986, page 6. "MARATHON-DÉLIRE Ce jour-là, ils étaient hâvres, pâles et perclus de la fatigue accumulée à faire le "Bonheur des Zyglutes", les participants au marathon de jeu de rôle qui se jouait sur Rêve de Dragon. 71 heures et 5 minutes sans s'arrêter : record belge (61h39) pulvérisé ! Marc Laperlier, grand maître de cérémonie, n'en pouvait plus de dissimuler sous le bord rabattu de son chapeau et ses yeux dévorés d'épuisement, sa joie de figurer dans le prochain Guinness Book of Records. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la performance fut superbe." Cela s'est passé dans le cadre du premier Salon des Jeux de Reflexion du 8 au 16 février 1986 au CNIT à Paris. Sur la page suivante, une photo montre les heureux participants (Sophie Dumas, Thierry Donnier-Blanc, Thierry Grabowski, Ian Nauman et Marc Laperlier). Sur cette photo, un sixième gars s'est incrusté. Denis ?...
  14. Roooh quel amour ! T'es un père pour nous, Kroc ! Enfin, pour moi en tout cas (même si je peux lire les docx avec Writer, mais par principe...) Bon allez, je vais faire un effort et tout regarder. Si Dude en plus donne son aval... manque plus que maître Gerfaud pour dire que c'est d'la balle et peut-être que j'en soumettrai une ou deux à mes joueurs (non, je déconne !)
×
×
  • Créer...

Information importante

Nous vous invitons à consulter nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et les Règles de notre site.
Nous avons également besoin de votre accord pour placer certains cookies sur votre appareil pour le bon fonctionnement de ce site.