Aller au contenu

E.J.

Membre
  • Compteur de contenus

    15
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de E.J.

  • Date de naissance 21/04/1973

Visiteurs récents du profil

379 visualisations du profil

Réputation de E.J.

  • Actif
  • Réagi bien
  • Assidu
  • Premier message
  • Une semaine déjà

Badges récents

16

Réputation sur le site

  1. Je me lance sans vérifier et je tente L'île du Roi Lézard.
  2. Lui, il est dans Retour à la Montagne de Feu. Et c'est un esprit... de feu. Ça tombe bien.
  3. Alors lui, il est dans Le Temple de la terreur. C'est un Messager Fatal.
  4. Celui-là est dans Le Manoir de l'enfer. Un zombi caché derrière un rideau, je crois. C'est le premier que j'ai joué et c'est précisément cette illustration qui m'a fait l'acheter.
  5. Hola Capitaine ! Quelles sont les nouvelles du bord ? La croisière s'amuse ?
  6. D'après ce que tu décris ce n'est pas "Le Manoir de l'enfer", ça j'en suis sûr C'est le premier ldvelh que j'ai fait. Je suis tombé dessus par hasard chez un libraire, je l'ai ouvert pour voir et je suis tombé sur l'illustration du zombie. J'ai toujours adoré les zombies :) Alors je l'ai acheté. Je crois que je l'ai fini une fois... mais j'ai probablement triché .
  7. Hola Capitaine ! J'espère que tu nous racontera un peu comment tout ça se passe. Envoie nous une carte postale.😀 Bon embarquement et bon voyage !
  8. Salut tout le monde, le niveau de départ pour l'endurance est bien de 3 dans les règles (optionnelles) du LdB p. 309. Le niveau de départ d'endurance est donc compris entre 4 et 15, puisque l'on est obligé de mettre au moins 1D en endurance, vu qu'on ne peut mettre qu'un seul dé dans les autres caractéristiques. Ça donne (potentiellement) un perso plus fort en Habileté qu'avec la méthode par répartition: 9 dès le départ, si t'as de la chance. Pour les autres caracs, on reste dans les mêmes eaux, voir un peu en dessous pour la magie et l'endurance. Pour les compétences, c'est simple: si tu fais 12 avec tes 3D6, tu es "normal", tu as 3 compétences à 2 et 6 à 1. En dessous, à partir de 11, tu perds 1 compétence à 2, et si tu tires 7 tu en perds carrément deux... Au dessus de 12, tu gagnes des compéteneces à 1, et si tu fais au moins 16 tu gagnes une compétence à 2 supplémentaire. Si tu fais 18, c'est le jackpot ! Bref comme tout le monde l'a fait remarquer, c'est aléatoire donc potentiellement très déséquilibré. Si un joueur tire 6, 5, 5 et 4... et ben il a de la chance :) Si son voisin de table tire 4, 2, 2 et 1... et ben il porte les bagages :( En plus, le premier peut faire 5 avec ses 3D6 et se retrouver avec 1 compétence à 2 et 3 compétences à 1; tandis que le second fait 18 (youpi!) et touche donc le jackpot. Ce qui risque de donner des groupes très déséquilibrés. Pour compenser, on peut imaginer de faire lancer deux fois 4D pour les caracs et garder le meilleur tirage, et 4D6 pour les compétences en gardant les 3 meilleurs dés. Ou s'en tenir à la méthode de base ;) Par contre, je trouve que c'est une excellente méthode pour fabriquer des Pnj vite fait, en cours de jeu ou d'écriture de scénario; ça peut aussi donner des idées.
  9. Youpi, je regagne un point de chance ! Franchement, j'aurais jamais remarqué ça tout seul. C'est plus de la relecture là, c'est du Sherlock Holmes. Après il suffit d'inverser l'image et le problème est réglé...
  10. Tu parles de l'ombre sur le dôme du temple ? C'est vrai que l'entrée du temple étant au sud et le soleil se levant à l'est au moment de l'arrivée des héros... l'ombre devrait se trouver à gauche et non à droite. C'est ça ?
  11. Je crois que j'ai trouvé. Le texte dit : "Une épaisse porte en bois ayant été laissée ouverte en marque l'entrée." L'illustration montre une porte brisée. C'est la licence artistique de l'illustrateur :)
  12. Bonjour J'avais remarqué aussi l'erreur dont tu parles. Par contre il y a une erreur dans l'errata: tu parles du dessin page 127. Mais la page 127 correspond à l'avant-dernière page du scénario précédent. Peut-être parles-tu de la page 137 ? Sinon j'ai remarqué une autre erreur : dans l'annexe les archétypes sont classés par ordre alphabétique de leur talent. Le marin s'est glissé en deuxième position, alors que son talent est Robuste. Il devrait donc se trouver après le cuisinier (qui a d'ailleurs le même talent) à moins que l'erreur se situe sur le talent du marin. Et pour finir un autre truc bizarre: dans le scénario "L'héritage de Bénédos", Gondrod le prêtre de Glantanka, possède les compétences Prêtrise et Magie supérieure. Ce qui est interdit par les règles. Est-ce une erreur ou une liberté qu'a pris le scénariste ? Sinon, bravo pour le travail :)
  13. Je crois qu'on ne l'a pas encore cité mais il y a aussi William Morris qui est considéré comme un des ancêtres du genre avec Le Pays creux (1856 quand même), La Forêt d'Outre-Monde et La Source au bout du monde, entre autre. Il a aussi écrit des romans de SF utopique et socialiste et il a été designer textile, décorateur d'intérieur, imprimeur... et pas mal d'autres choses.
  14. Dans les vieilleries encore, et même si ce n'est pas exactement de la fantasy puisque ça se passe dans notre monde, le cycle de "She" ou "Elle-qui-doit-être-obéie" de Rider Haggard, l'histoire d'une femme, Ayesha, qui vit depuis 2000 ans recluse dans une cité perdue d'Afrique dans l'attente de son amour défunt qu'elle a assassinée par jalousie. Le personnage d'Ayesha est, je trouve, assez incroyable: pretresse d' Isis ou esprit céleste, sorcière puissante et si belle qu'aucun homme ne peut poser les yeux sur elle sans en tomber immédiatement amoureux. C'est malheureusement assez difficile à trouver puisque non réédité à ma connaissance, il y a une intégrale dans la collection "Bouquins" et des vieilles éditions de la collection Néo. Et puisqu'on déborde franchement j'ajouterai un auteur que personne (à part moi) n'irai classer dans la fantasy: Carlos Castaneda. Alors ok on le trouve plutôt au rayon philosophie mais ça m'a toujours fait penser à une sorte de fantasy moderne: après tout c'est l'histoire d'un type (Castaneda) qui devient l'élève d'un puissant sorcier.
  15. Ha Terremer... Un pur chef-d'oeuvre, une ambiance incroyable et une grande profondeur, la preuve que la fantasy n'est pas qu'un truc pour ados comme certains critiques ont pu le dire. Sinon au sommet de la montagne je mettrai Jack Vance, avec Cugel (une sorte de Candide à l'envers) et Lyonnesse (seul bémol le troisième tome "Madouc" est un poil inférieur), Robert Howard avec Conan (les nouvelles écrites par lui, pas les trucs de Carter et De Camp) mais aussi Solomon Kane, Kull (et le reste aussi j'adore même si tout n'est pas fantasy), Clark Ashton Smith avec Zothique surtout, Fritz Leiber pour le cycles des épées et même Lovecraft (!?) avec "La quête onirique de Kadath l'inconnue". Moorcock avec Elric bien sur (même si les tomes rajoutés par la suite au corpus de base ne sont franchement pas nécessaires à mon humble avis) et Hawkmoon que je trouve sympa aussi. Et Tolkien ? Oui bon d'accord, on peut difficilement ne pas le citer même si j'en suis revenu depuis mes quinzes ans. Ça fait beaucoup de monde au sommet de la montagne (et que des anciens je m'en rends compte), mais c'est surement un sommet assez vaste pour y mettre quelques autres que j'aurais oublié.
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.