Aller au contenu

Usulfromdune

Membre
  • Compteur de contenus

    209
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Usulfromdune

  1. Chouette ! sans vouloir mettre la pression je commence à le faire jouer dans 15 jours :p
  2. Je me réveille ce matin avec une idée assez fixe, pisser dans un instrument de musique à vent. Hop, je bois quelques litres d’eau afin d’éviter la panne. Puis je décide de prendre un petit déjeuner, et commence donc à faire cuire des œufs. Une femme ressemblant fortement à dame Mélinoë m’empêche de le faire en jetant de l’eau sur mes flammes. Ne comprenant pas ce geste, je rallume le feu dans le but de finir la cuisson de mes œufs. Cette dame recommence en m’expliquant, cette fois, que sur un navire tout en bois tel que le Go est Lent, c’est excessivement dangereux. Je décide de descendre sur le quai afin pour finir de préparer mon petit déjeuner. Accompagné d’Ernest, nous partons à la recherche de Sorcha. Au “temple”, après avoir insisté, nous apprenons que la belle Sorcha, c’est rendu au temple du Solar à une heure de marche de Villard. Ernest et moi n’ayant rien de mieux à faire aujourd’hui, décidons de nous y rendre. Après une bonne heure de marche, dans des collines vallonnées à un ensemble de bâtiments. Certains sont en ruines, d’autres en bon état. Il y a beaucoup de lunards de couleurs différentes et j’interpelle le premier qui passe à ma portée. Lui expliquant que c’est l’amour qui m’a conduit ici. Celui-ci me conseille de prendre rdv avec un Psy. Et m’explique la démarche à suivre. Je me retrouve devant un scribe au crâne chauve. Celui-ci écoute mes doléances, n’a aucune idée de l’endroit au Sorcha pourrait se trouver. Il me prend rdv pour le lendemain avec un Psy. Nous rentrons donc à Villard et pour tuer le temps, nous décidons d’aller chasser. Après quelques péripéties, nous tombons sur un groupe de corps marrant. J’arrive à en tuer un avec ma Fronde, et Ernest deux avec son arc. Nous rentrons en villes avec le produit de notre chasse et je les prépare, mais ma tête étant toute à Sorcha, je les fais trop cuire. Sur ces antres faits, Dame Mélinoë, me propose une mandoline, je m’empresse d’y vider ma vessie. C’est fou ce que cette sensation est agréable. Enfin, nous allons nous coucher.
  3. Je peux enfin me lever et m’habiller sans que l’idée de mettre des habits ne me donne la nausée. Je m’habille donc et décide d’accompagner Mélopée, Mosnas, Landéric et Ernest à la taverne. En effet, hier, Landéric a cru reconnaitre sa fille à la taverne et cela nous a intrigué. En descendant du bateau, nous croisons un groupe habillé de longues robes noires, le chef et le visage couvert d’un masque avec un long nez en forme de bec. L’une de ces formes, est très visiblement une femme, pour une raison que j’ignore, mon cœur se met à battre la chamade à sa vue, j’ai des bouffés de chaleurs, je me précipite pour lui déclarer ma flamme. Malheureusement, elle semble pressée, mais j’apprends son nom de la bouche de l’un de ces compagnons, elle se prénomme Sorcha. Je suis tenté de la suivre, mais Ernest et Landéric m’en empêche. Nous nous dirigeons donc vers la taverne. Alors que nous sommes attablés, la table se nimbe d’une aura jaune et une nuée d’insecte commence à envahir le lieu. Nous essayons de nous éclipser le plus discrètement possible et le plus rapidement possible. Nous retournons au Go est lent. Je décide de confectionner un gâteau pour Sorcha afin de lui montrer la force des sentiments qui anime mon âme. J’achète en conséquence du blémoud, des œufs, des fruits secs et miel, l’ami Landéric se propose d’acheter les mêmes éléments, choisis avec soins pour pouvoir réaliser un deuxième gâteau, au cas où – c’est comme si mes compagnons émettaient des doutes sur les qualités culinaires de mes créations. Je me lance dans la création du Gateau de millot; je réussis, mais ayant des ingrédients en plus, j’en cuisine un deuxième que je réussis encore mieux. Puis avec l’aide de mes compagnons, je pars à la recherche de Sorcha afin de lui offrir ma création. Elle n’est pas au “temple”, mais après avoir insisté un petit peu, on m’indique que mon amour est à la léproserie se trouvant dans le vallon non loin de Villard. Je décide de m’y rendre et d’y porter les deux gâteaux, car il est de bon ton de nourrir les lépreux. Mosnas nous explique de bien faire attention et de ne pas entrer en contact avec eux. C’est le meilleur moyen de se prémunir de la maladie, qui est incurable, nous explique-t-il. Je propose à Sorcha mais celle-ci les dédaigne en m’expliquant que je ferrais mieux de les donner au lépreux qui ont l’air d’être affamé. J’avais déjà donné l’un de mes gâteaux, je donne donc le deuxième. Puis, elle nous invite à partir. Au moment de sortir, Landéric, sans savoir ni pourquoi ni comment, pratique une imposition des mains sur l’un des lépreux, celui-ci se sent soulagé de ses douleurs. Cela intéresse fortement Sorcha. Elle a fini son activité qui semble être de faire des soins et se laisse raccompagner en ville par notre petit groupe. Nous discutons enfin, surtout moi. Elle paraît plus intéressée par Landéric et son “pouvoir”. Arrivé en ville, un groupe de gardes accompagnés d’un lunar rejoint Sorcha, mes compagnons excepté Ernest s’éclipsent discrètement. Le groupe parait être à la recherche d’une sorcière qui aurait détruit la taverne ce matin. La description donnée me fait penser Mélopée. Nous nous séparons de Sorcha qui nous invite à diner fin faucon, au temple, elle insiste sur la présence de Landéric. Landéric étant épuisé suite à sa prestation à la léproserie, il décide de rester à bord. Mélopée quant à elle est introuvable. Fin Dragon, nous nous dirigeons Ernest, Mosnas et moi en direction du temple où la belle Sorcha nous attends. Elle semble bien déçue de l’absence de Landéric, cela me fend le cœur, mais la nourriture est excellente ainsi que le vin – dont le nom m’échappe, j’ai dû trop en boire. Sorcha voudrait voir Landéric avant que la nuit ne se passe. Mais nous lui expliquons que celui-ci est épuisé et qu’il est parti dormir. Nous rentrons donc au bateau. Une vingtaine de minutes plus tard mon cœur bondi, en effet Sorcha est sur le pont. Elle désire ardemment examiner Landéric. Au loin, nous distinguons de l’agitation, un groupe de garde, accompagné d’un lunard bleu, parais se diriger vers le Go est lent. Mosnas insiste pour que Sorcha descende et commence à vouloir l’empoigner afin de lui faire quitter le bord. Je m’interpose, ce brouhaha réveille Landéric qui arrive sur le pont. Cette arrivée émerveille Sorcha, je commence à comprendre pourquoi, mais n’en reste pas néanmoins jaloux. Mosnas veut plus que jamais protéger Landéric et essaye encore une fois de la faire descendre de force. Ce n’est plus possible, Ernest a fait remonter la passerelle. La garde se dirigeait bien vers notre navire et nous sommes de descendre la passerelle. En guise de bonne volonté, nous nous exécutons, la garde monte à bord. Le capitaine et le lunard habillé de bleu se renseigne sur le Captaine. Mosnas fait valoir son droit d’armateur et la garde explique donc qu’ils vont fouiller le bateau afin de trouver la sorcière qui plus tôt magiquement détruit l’auberge de la ville à l’aide de termites magiques. Nous descendons sur le quai et attendons que la fouille ne donne rien. Puis, nous remontons à bord dans le but de dormir.
  4. Laisser un choix multiple au gardien ?
  5. J'ai oublié de le dire, mais j'ai un exemplaire des règles de mon côté de l'écran, et une vielle version II du côté des joueurs pourqu'ils puissent puiser dedans si besoin.
  6. Tu aurais pu mettre un lien pour que ça soit une vraie pub :p
  7. Je trouve qu'il est bien pour tout ce qui est mécanique du jeu. Mais en terme d'ambiance je trouve la fontaine bien mieux pour se mettre dans le monde.
  8. J'ai recommencé à maîtriser il y a un an ou deux avec des voyageurs novices. On a donc passé une séance de 4 heures à faire les personnages, à expliquer la magie, les trois ages, pour finir par un petit combat contre des groins moins nombreux qu'eux afin de tester et expliciter le système de jeu. Évidement c'est un combat de test sans conséquence.
  9. Quelques conseils : - faire simple eg pas de pts de tâche/pas d'ajustement en fonction de l'heure, juste des jets machin/truc à -x - faire un ou deux combats , ça permet de bien comprendre les règles. - pas se prendre la tête et raconter une histoire Après quelques parties, ajouter des règles comme l'éthylisme, ça change l'ambiance des soirées en taverne, puis petit a petit ajouter les règles que l'on veut (moi les soins, c'est toujours plus ou moins automatique après un certain temps)
  10. J'ai enfin trouvé le temps de commencer plus sérieusement le Diner de Conque. Je constate que la fiche de personnage est légèrement différente. Je note aussi que celle-ci n'est pas disponible dans la section téléchargement ? Serait-il possible de l'y ajouter ? De même si l'errata a été écrit.
  11. Tu as demandé sur rêve d'ailleur ?
  12. Grâce à cette video, qui récapitule l'ensemble de la gamme RDD, je me suis rendu compte que j'aurais dû participer à la campagne. Serait-il possible de mettre en vente ou en téléchargement les + de la campagne ? - les fiches de PNJ - le PDF de la partie - le PDF de la carte de Narsis J'ai acheté la version papier et j'aimerais bien obtenir ces petits plus. Payant ou gratuit, c'est vous qui voyez, mais ça serait sympa pour les gens qui l'achète post-ulllule (ça fait assez longtemps maintenant pour que ça ne cause pas de soucis, je pense).
  13. Je me demande si il va arriver a vendre à ce prix là.
  14. Trouvé sur une recherche ebay "reve de dragon". :-(
  15. Avec accord de l'auteur https://mastodon.art/@stevejang/109297177883971849
  16. Bien sûr. Pour les prochaines publications RDD, est-il prévu "d'attirer" du monde en publiant des scénarios à nouveau dans Casus et JDR magazine ? C'est plus clair comme ça ?
  17. Page 77 on peut acheter une fronde, mais pas les billes de fers qui vont avec.
  18. Y a des plans pour les lancements des campagnes participatives de publier dans la presse ?
  19. Hier, j'ai relu ne Z, les règles de la v1. Dans le livret I, page 52, la dernière arme indiquée est la sarbacane. J'ai le prix des traits dans la Quart-livre. Mais aucune mention de l'arme dans les règles de la v2. Quelqu'un a une idée du pourquoi ?
  20. Merci. Bon les casus,j'ai trouvé les anciens numéros, mais pour JDR mag je ne trouve pas.
  21. Dans quel numéro de JDR mag est sortie le scénar RDD ?
  22. J'aime bien le nouveau style des mirroirs. Pour la souscription si on pouvait avoir des posters comme à l'époque :p J'aime bien aussi les nouvelles pour les livres jeux, va falloir que je finisse le deuxième. Enfin de nouveaux scenarii, c'est cool. Merci, bon courage à l'équipe.
  23. Je vais tenter de reprendre mon journal de bord après l’avoir négligé durant de nombreux jours. Nous somme le quatrième jour du château dormant. Notre navire a accosté, hier, sur l’une des premières iles de l’archipel des Janiques. Après avoir appris qu’une ville d’importance nommée Villar se trouvait de l'autre côté de l'île nous nous y sommes rendus. Arrivé en milieu de journée j’ai courageusement décidé de rester a bord et de lire "Les tourtes de l’amer", lors de mes dernières séances de lecture je m’étais bien embrouillé la tête et n’y comprenais plus rien. Ce coup-ci, il me semble que le froid qui fouettait mon corps nu, je ne comprends pas quelle lubie m’a pris hier matin, mais impossible de m’habiller, j'ai donc erré toute la journée, nu comme un vers. Je disais donc que la fraiche bise du vent a vivifié mon esprit et j'ai bien avancé dans la lecture de ces recettes de cuisine. Il faudra que je trouve les ingrédients et que je tente certaines de ces recettes. Mes compagnons de route sont descendus en ville, deux d'entre eux en quête de provisions, car il semble que notre recherche doit nous mener beaucoup plus à l'Est que l'île sur laquelle nous nous trouvons. Les deux autres sont partis à la pêche aux renseignements sur Spasme et sur Oblivion. Après cette séance de lecture fructueuse, je me suis mis en cuisine ou j’ai préparé ma fameuse soupe, "La soupe de millot". Malheureusement le froid qui m’avait porté chance lors de la lecture m’enleva une bonne partie de mes moyens. Je n’arrivai même pas à manger ma soupe. J’ai bien dormi cette nuit voyons voir ce que cette nouvelle journée va m’apporter.
  24. Usulfromdune

    Auto portrait

    Bon c'est dommage, même une fois que j'ai changé la taille du fichier, l'image n'est pas visible en entier.
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.