Aller au contenu

VincentVk

Membre
  • Compteur de contenus

    150
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par VincentVk

  1. J'imagine la tête de l'invocateur quand un Guerrier Sorde en armure cabossée et couverte de sang arrive, épuisé et blessé, et dit "désolé, je n'ai pas eu le temps de récupérer"
  2. Le Guerrier Sorde disparaît s'il est trop loin de l'invocateur sans avoir de combat à faire. Si on lui donne comme cible un adversaire, par contre, il peut combattre pendant que l'invocateur fuit. Abandonné à un Tournedent, le guerrier Sorde en voudra-t-il à l'invocateur? Pour moi, ça peut dépendre de l'aspect amusant que ça peut apporter à l'histoire.
  3. Ne sachant pas si le Guerrier Sorde est une illusion tangible manifestant la volonté de modifier le rêve du haut-rêvant, ou une authentique créature, je n'ai pas d'avis fini sur le sujet. Techniquement, une Fleur des rêves revient à diminuer le coût en rêve du guerrier sorde, ce qui me gène un peu. Mais peut-être que ces guerriers invoqué pourraient avoir une personnalité, certains plus ou moins hostiles/favorables au haut-rêvant, et un guerrier laissé comme rempart pouvant ultérieurement rechigner à la tâche. On peut même envisager une intrigue où ce guerrier pourrait avoir une quête et demander de l'aide à l'invocateur, par exemple de trouver une rose ou un foulard pour sa dame pour un tournoi. Ou encore, le guerrier pourrait asséner en plus des coups des remontrances à ses opposants, en expliquant bien que l'on ne cause pas de soucis à son invocateur (dont il connait le nom). De récompense tangible et technique, la récompense passerait au niveau de l'histoire. Récompense ultime si l'invocateur aide son guerrier invoqué, le blason du Sorde pourrait être aux couleurs de son mage, et là, ça en jette. Ou encore, dans une situation désespérée, il pourrait proposer de faire appel à un camarade, pour quelques points de rêve de plus.
  4. Elles portent toute une armure, et rares sont ceux qui ont réussi à les déshabiller sans se prendre un gantelet d'acier dans la figure.
  5. A force de faire du greenwashing, du rainbowwashing, blackwashing, pinkwashing et autres, on va finit par perdre les couleurs au profit de pastel sans couleur ni couleur. Pour laver vos vêtements verts en restant Vert, utilisez du persil. Pour les roses de la betterave.
  6. Petite illustration du jour, pour s'occuper dans le métro
  7. Difficile de répondre par forum, on peut essayer de t'aider sur le discord https://discord.gg/pPSDNJk, canal rêve-de-dragon
  8. Un haut-rêvant doit être librede ses mouvements pour monter dans les terres medianes. S'il est attaché pendant son état de demi-rêve, sa conxentration ewt rimpue et il redescend. Si son demi-rêve est bloqué par une rencontre, le refoulement est automatique. Il s'agit donc bien de ne pas être sous l'effet d'une rencontre non résolue.
  9. VincentVk

    Les atouts

    A réfléchir avant d'introduire dans ses rêves, l'existence des atouts implique que certains scénarios deviennent peu jouables, vu que les personnages peuvent se retrouver avec un moyen assez fiable de changer de rêve. Donc les déchirures sont moins dechirantes, les reves cauchemardesques sont moins des prisons d'où s'échapper, et les voyageurs peuvent se retrouver à revenir en boucle sur leurs pas. Changement de paradigme, de voyageurs sans retour à cartographes de quelques rêves.
  10. Ca avance doucement, mais il reste pas mal d'illustrations à faire, de la relecture, l'adaptation aux règles qui parfois est plus complexe qu'au premier abord. Par exemple, une potion qui affecte l'endurance en 1ère édition doit-elle affecter la fatigue perdue dans les TMR en 3ème édition ? Combien d'exemplaires de règles réimprimer pour repondre à la demande qui va accompagner la reedition ? Pour sûr le projet n'est pas oublié. J'ai rejoint l'équipe en route pour aider, et je me rends maintenant compte du travail pour atteindre le niveau de qualité auxquel on s'attend tous. Donc, pas de date à communiquer à cette heure.
  11. Tu peux considérer des changements de compétences (et de difficultés) à certaines étapes, aussi, genre la lame représente la moitié des points de tâche, le manche et son adaptation l'autre moitié... Une semaine ça peut paraître beaucoup, en effet. Ca comprend aussi la préparation du feu, la fonte du métal pour intégrer la gemme... Partir d'un bloc, le chauffer et donner la forme, ce n'est qu'une partie du travail. Donc il doit être possible d'ajuster les points de tâche pour rendre ça moins long. Avec cette tâche, travaillant 3-4 heures par jour: un forgeron (12/+5) va mettre statistiquement 26 heure, soit 7 jours et demi. un personnage avec 12/0 en compétence (un apprenti) risque de mettre 66 heures, soit 19 jours. un très bon forgeron (15/+8) va mettre 14 heures, soit 4 jours. En passant la difficulté à -2 et en demandant 14 points de tâche: un forgeron met 11 heures, soit 3.5 jours un apprenti met 25 heures soit 7.4 jours un très bon forgeron met 7 heures, soit 2 jours. C'est peut-être plus réaliste (et moins frustrant si les conditions sont parfois difficiles).
  12. A noter, aussi, ces 28 points de tâche (et donc sans doute plus de lancer de dés) correspondraient à un travail fait au fil de l'eau pendant le voyage. Si ça se passe en accéléré en gris rêve, autant faire plutôt quelque chose comme 4 points de tâche, difficulté -5, périodicité un jour, histoire de faire ça plus rapidement. Voire un seul jet pour déterminer la qualité du travail. Il "suffit" de faire une pulvérisation alchimique (page 362).
  13. J'aurais pris une périodicité de 1h draconique avec plus de points de tâche parce que ça permet de mieux se caler sur les autres activités, voire 2h heures draconiques Pour limiter le nombre de jets, de la fatigue. Lire 1 heure draconique, c'est 1 points (page 90, 1 heure de travail intellectuel)... forger, ça me semble un travail physique exténuant, donc entre 2 et 6 points, mettons 4 (la chaleur, l'effort, ...) C'est une lame de faux, moins complexe qu'une épée ou une dague (question équilibre, garde, pointe, entre autres), donc une difficulté malaisée? (ce n'est pas un bloc de métal ou un clou) de 0 à -3 de base. La forge de campagne me semble adaptée (c'est à la campagne qu'on a besoin de faux), donc pas forcément de malus dans ce cas... mais forger sur un feu de camp, une condition de -6 (difficile) serait justifiée. Une tâche de périodicité 1h, avec 4 points de fatigue, le voyageur fera sans doute des pauses dans sa journée (malus de -1 après une ligne de fatigue), sans doute pas plus de 3-4 heures par jour. 7 jours donc 28 points de tâche. en cas de particulières uniquement, il mettrait en gros 3 jours. Pour résumer: périodicité 1 heure draconique 28 points de tâche Fatigue: 4 par jet difficulté -3 (hors mauvaises condition si pas de forge) Ca semble beaucoup de points de tâche, mais d'un autre côté, il part de minerai brut, et doit incorporer une gemme dedans... garder le nombre de réussites significatives/particulières/échecs particuliers ou totaux, qui pourraient selon moi augmenter (ou pas) la qualité C'est sûr que si le forgeron à 0 en métallurgie (a peine sorti d'apprentissage), ça va être compliqué... mais il a encore beaucoup à apprendre.
  14. Ca arrive bientôt https://janloos.com/ ou https://www.patreon.com/onlinetabletop/posts
  15. en 1999, c'était Altavista, Google n'était qu'en beta
  16. C'était avant qu'elle ne soit publiée. Ma plus grande difficulté: décrire une chaumière / maison au toi de chaume ... Manque de vocabulaire criant, c'est absolument indispensable de savoir dire que c'est un toit de chaume dans la vie de tous les jours à Londres et dans un open space
  17. Ce n'est pas le seul: L'Acrobate p62 p58 Mine de Chafouin p72 p68 L'Aiguille de Lirelis p80 p76 Le Vol du Dragon p90 p86 J'ai vérifié les autres qui sont corrects
  18. Bonjour Déjà 5 ans d'inscription sur le forum. Les trois premières furent assez inactives, mais je suis maintenant un peu plus actif (trop?), en tous cas, je me sens confortablement installé, au point de ne pas me rendre compte que je suis encore voyageur clandestin, sans avoir pris le temps de me présenter. Joueur (vers 1987-1988?) puis maître de jeu à Rêve de Dragon (dès 1989, avec des intermittences), j'ai toujours eu un intérêt pour Rêve de Dragon, apprécié son univers, ses histoires décalées, la prose de Denis Gerfaud. Le premier scénario que j'ai fait jouer a dû être Un parfum d'Oniroses. J'ai joué et fait jouer à d'autres jeux dont personne ne se souviendra peut-être (Table Ronde ?), d'autres plus connus (Shadowrun), mais je reste assez fidèle à mon premier coup de coeur. Parti à Londres en 1998, j'ai fait jouer en anglais Faux Frères et le début d'un Rêve en Boldzarie (assez difficile, c'est là qu'on se rend compte qu'on ne maîtrise pas tous les champs lexicaux). De retour en France en 2000, j'ai lancé une tablée qui a duré 5 ans (une partie par semaine), avec un groupe de joueurs à géométrie variable. Cette campagne a indirectement donné naissance au site (défunt) leguerriersorde (.com), et à la mise en ligne de quelques petits scénarios. J'ai aussi pendant quelques années géré la liste mail rêve de dragon sur Yahoogroupes, jusqu'à sa disparition récente (elle était déjà bien inactive). Par la suite, il y a eu une période de blanc sans jeux de rôles, relancée un peu avant la réédition Scriptarium. En 2017, j'ai lancée une campagne, en parallèle sur deux groupes, qui a plu aux joueurs. Campagne très peu linéaire, avec plusieurs histoires qui s'entremellent, intrigues secondaires, et j'espère tout de même des éléments typiques de Rêve de Dragon. Campagne en partie écrite, mais qui a besoin de retravailler, relire, enrichir, avant de la proposer en ligne. Les deux groupes ont aussi subi le Miroir de Zawé, les Yeux de la Justice, et commencent maintenant à partir dans des directions vraiment différentes. Avec les confinements et éloignements de joueurs, j'ai investi le jeux virtuel sur Foundry VTT, et je me suis vite retrouvé à apprendre à coder le système pour Foundry avec LeRatierBretonien. J'ai donc maintenant une petite expérience sur le sujet, et prévois de faire jouer plusieurs scénarios officiels sur cette plateforme. En cherchant un peu, vous pouvez même trouver des aides de jeu réalisés pour l'occasion. En dehors des aspects rôlistiques, dessinateur amateur, développeur informatique, cuisinier amateur, aimant la montagne plus que la mer, et plein d'autres choses, je commence à réfléchir à faire découvrir le jeu de rôles à mes deux enfants. Maintenant devenu participant régulier sur le forum, je répondre avec recul et sagesse à pas mal de sujets sur Rêve de Dragon, en espérant ces contributions utiles. Vous savez donc maintenant qui est cet étrange personnage aux réponses parfois loufoques, parfois sérieuses, mais qui -j'espère- sont tout de même intéressantes. Vincent
  19. Pour ma part, j'ai commencé à réfléchir à le faire jouer, mais ça dépend des joueurs. Je pense que ça demande pas mal de préparation du MJ, pour ne pas s'y perdre entre tous les habitants du village, très détaillés, et qu'il faut bien mettre en place, pour poser le décor (vu que le décor, c'est le village)
  20. Je propose de lister ici des idées d'objets magiques plus ou moins loufoques, qui pourraient paraître inutiles autant que puissants Premier exemple, le Couteauchuiche Le dé magique enchanté de la Grande Ecaille de Nasard le Bienheureux Cette grande écaille fait que le maître du dé obtient le résultat qu'il souhaite lorsqu'il lance le dé. Le problème, c'est que tout joueur qui le lance tenter de maîtriser l'objet. En cas de réussite, il dépense un point de rêve, et obtient le meilleur résultat possible. Comme tous les joueurs utilisent le même dé, la maîtrise passe de main en main, et les joueurs perdent du rêve, et obtiennent le meilleur résultat possible (en général, ex-aequo). Du coup, le premier joueur qui rate sa maîtrise, perd. Et il pourrait arriver au cours d'une partie endiablée qu'un des deux joueurs, à cours de rêve, s'endorme!
  21. Mais c'est vrai ça ! Je n'y avais jamais pensé sous cet angle. Habitué à ce que le grand réveil ait fait un gros ménage. Pour faire se rejoindre les deux perspectives: Un objet magique créé pour devenir maître du monde (qui permet de soumettre toute personne qui le voit à la volonté du maître de l'objet jusqu'à la mort) aura sans doute subi le gros ménage. Un objet a créé par un haut-rêvant pour son usage et confort personnel (un tonneau qui transforme tout mélange d'eau et de houblon en bière en 1 round) peut avoir survécu au ménage, surtout si les dragons attendris par les idées de leurs créatures rêvées se disent "ce serait bien utile, ça", et si les dragons atteignent un consensus que ça ne va pas empêcher les autres de rêver en paix. Le balai volant n'a sans doute pas survécu, car le balai aura été utilisé pour le ménage. Le tapis volant, par contre, pourrait avoir survécu, car quand on fait le ménage, on peut secouer le tapis, ou bien cacher la crasse dessous.
  22. C'est un cristal datant du second âge, le procédé de fabrication s'est perdu. Peut-être fabriqué dans un alambic à haute pression avec la gemme enchantée à l'état liquide ?
  23. Les autres n'apportent pas un tel avantage... C'est un couteau magique qui possède de nombreux outils: lames dépliante de 20cm (résistance 3) normale 5cm (résistance 4) fine 2.5cm (résistance 4) lame scie 5cm (résistance 6) ciseaux cure-dent 2 tournevis 2 aiguilles à crocheter 1 outil cassé 1 poinçon 1 tire bouchon 1 peigne grappin ligne de pêche fourchette à deux dents briquet mode d'emploi lentille convergente taille crayon fusil à aiguiser limes queue de rat plate triangulaire pinces tenailles lampe torche miniature Objet autonome, dépense 1r par heure et par outil utilisé, récupère 3r par heure non utilisé Pour compenser sa puissance, je devrais forcer la dépense de point de rêve à chaque outil utilisé...
  24. Un de mes groupes est bardé d'objets magiques... Une aiguille de maroquinerie +3, et qui permet de lancer non-agressivité Un Couteauchuishe (doté de plein de fonctions) Une dague +3 Un cristal alchimique incassable Une garde d'épée double enchantée, en fait constituée deux parties indépendantes. Aucun pouvoir, prête pour la suite des opérations Le plus déséquilibré, c'est la dague
  25. Le trésor de Black Squirrel a deux objets "magiques", mais qui ne servent à rien hors du scénario.
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.