Aller au contenu

Yaztromo

Président
  • Compteur de contenus

    3 226
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Yaztromo

  1. Version 1.0.0

    408 téléchargements

    Draco Venturus n°1 Sommaire : Éditorial Titan La Genèse du Kaï Port Bax - le diamant de Durenor Port Bax - compléments Un mariage et trop d’enterrements... Le Vaurien Actualités Paléontologie et Jeu de rôle Le Puits des Ténèbres Méthodologie
  2. Yaztromo

    Agence de recrutement

    C'est ici : http://sites.google.com/site/dragonprismal/
  3. Yaztromo

    Agence de recrutement

    C'est vachement intéressant, on peut poster ses petites annonces de recrutement d'illustrateurs, par exemple ! Y'en a d'ailleurs un qui propose ses services gratos, à la seule condition qu'on lui donne un coup de main pour la relecture de textes, si j'ai bien compris. Ses dessins, encore amateurs, sont quand même pas mal (faut juste virer les fonds ajoutés), à contacter ?
  4. Yaztromo

    L'Œil noir

    Voir la publication complète.
  5. Yaztromo

    L'Œil noir

    Le grand jeu des années 80, avec qui nombre de lecteurs de livres dont vous êtes le héros ont découvert le jeu de rôle, est de retour ! Au début des années 80, ne parvenant pas à obtenir les droits pour publier en allemand Dungeons & Dragons, l'éditeur de jeux Schmidt décide de publier un jeu de rôle dans le même esprit. Das Schwarze Auge sort en 1984 avant que D&D ne soit finalement traduit dans la langue de Goethe. En Allemagne, "DSA" devient pratiquement synonyme de "jeu de rôle". En France, deux éditeurs diffusent le jeu : Schmidt France et Gallimard qui, par son choix de l'intégrer dans la charte graphique de ses "livres dont vous êtes le héros" (dans la collection "un jeu dont VOUS êtes le héros"), permet à un grand nombre de jeunes lecteurs d'accéder au jeu de rôle. Les derniers ouvrages en français pour L'Œil Noir sortent au tout début des années 1990 alors que quatre nouvelles éditions se succèdent Outre-Rhin, sans édition française... ...jusqu'à ce que Scriptarium (traduction, expertise, animation) et Black Book Editions (licence, mise en page, production et diffusion) joignent leurs talents en 2016 pour permettre au jeu de revenir, dans sa 5e édition, désormais disponible pour le grand public ! Plus d'informations ici. A noter aussi un dossier Oeil noir comprenant notamment un historique détaillé et illustré de la gamme, que nous avons publié dans Alko Venturus 1. Pour aller plus loin : Tous nos articles sur l'Œil Noir sont accessibles depuis cette page. Vous pouvez poser vos questions et discuter avec d'autres passionnés de l'Œil Noir sur notre forum dédié. Enfin, vous pouvez compléter votre collection dans notre boutique en ligne et, pour les articles de la gamme que vous ne trouveriez pas, consulter la boutique en ligne de notre partenaire BBE.{}
  6. Je me cite moi-même, mais attention, si Laurent veut écrire quelque chose sur Titan dans un futur DV, avec ou sans moi, c'est très bien aussi ! Ce n'est pas parce que je suis pour l'instant le "responsable" Titan à Scriptarium que c'est moi qui vais tout écrire.
  7. Yeah, je me ferai un plaisir d'écrire un nouvel article sur Titan (du coup, pourquoi pas sur le Vieux Monde, où se passe Sorcellerie!), rien que pour avoir tes super dessins à côté. Pour info, tu as dû voir passer mon mail, mais nous sommes preneurs un peu en urgence (comme d'hab) de petites illustrations répétitives pour les bordures de page (les bas de page au moins) de Draco Venturus !
  8. Yaztromo

    Candidature

    Bienvenue au Seigneur des Terres glacées de Kalte ! Un bon traducteur, dont j'ai eu l'honneur de relire en détail la classe Chaman de Kalte (que je n'approuve que moyennement sur le fond niveau cohérence background et jouabilité, mais bon, ça c'est une autre histoire et ça n'a rien à voir avec toi. ). Notre positionnement pour l'instant n'est pas sur la traduction, même si nous ne nous l'interdisons pas. Mais nous avons déjà en stock plusieurs textes traduits par nos soins à "écouler", et cela représente pas mal de pages : - Port Bax (qui sera publié dans Draco Venturus 1); - Le Livre du Magnakaï, à la traduction duquel tu as participé; - La Corruption d'Ikaya. - Tanoren (mais c'est issu de Signs & Portents payants, donc nous n'avons pas le droit de le publier gratuitement et sans licence... ceci dit cette aide de jeu pose problème en termes de cohérence background). Donc je doute que nous nous remettions à de la traduction rapidement. Et même si nous nous engagions sur un projet de JDR Titan (en discussion) ou d'autres projets (il y en a !), je pense que la priorité irait aussi à l'écriture et à la création. Mais pour Titan au moins, du fait du nombre de textes inédits en Français, il y aurait quand même du travail pour des traducteurs intéressés ! En attendant, il ne faut pas hésiter à quand même tenter l'aventure d'écriture de scénarios ou aides de jeux, voire d'autres types d'articles. Quitte à travailler étroitement avec d'autres pour ne pas trop y passer de temps, comme nous essayons de le faire à Scriptarium : le travail collaboratif est toujours valorisé, car il est stimulant et enrichit les productions.
  9. Bonjour à toi et merci de reprendre contact avec nous, ça fait plaisir ! Comme je te l'avais indiqué, il serait intéressant que tu puisses parler de ce nouveau projet multiformes et ambitieux dans les pages de Draco Venturus aussi, quand tu le souhaiteras. Tout à fait, et j'en serais ravi car tes bases sont très bien, mais sans oublier que c'est uniquement dans la double hypothèse : - que nous avons l'autorisation de publier un JDR Titan; - que nous avons l'autorisation de développer un système de règles propre (et pas juste traduire un système officiel existant). Je n'ai pas encore les réponses, mais dès que nous pourrons relever le nez du guidon après la sortie de DV1, je relancerai mes contacts officiels. Je vais quand même prendre la "défense" de Joe Dever : la plupart des DF explorent bien moins le background du monde que les LS ou les AO (Astre d'Or). Un gros investissement pour beaucoup d'entre nous effectivement (et pas seulement nous, de nombreux traducteurs ayant aussi oeuvré sur ce projet, mais c'est vrai qu'avoir pu avec les copains de l'actuel Scriptarium développer les contenus de la VO et proposer du matériel totalement inédit est une source de fierté plus grande encore que nos travaux de traduction).
  10. Yaztromo

    Sintange

    Wow (l'interjection ), un illustrateur nippon pour Draco Venturus, génial ! Bon, OK, tu n'es pas un vrai japonais, mais ça en jette quand même, ça va renforcer notre positionnement international : après la Belgique et le Canada, le Japon. Bienvenue à toi ! PS : si tu fais aussi des sites web, nous pouvons avoir aussi besoin ponctuellement de petits conseils sur notre site. Mais à voir avec Flambeau du Matin.
  11. Oui, en fait je ne suis pas sûr d'avoir envie de parler de ça avec Laurent Girardon. A quoi ça nous avancerait de toute façon ? Moins je parlerai du Grimoire avec lui mieux ce sera pour le rapport de confiance à construire entre l'éditeur de Héros et Scriptarium. Il faut que nous existions en dehors de la référence constante au Grimoire.
  12. Oui je sais c'est bidon comme message d'accroche, surtout que beaucoup de joueurs d'Oeil Noir détestent cette traduction de l'Aventurien allemand. Je m'en excuse donc, et vous souhaite la bienvenue dans ce sous-forum. Où ne devrions pas réinventer le Madamal ou Signe de Mada (la lune derienne), vu que d'autres forums sont spécifiquement consacrés au jeu et à l'univers du jeu. Mais où nous pourrons parler a minima des liens que vous voyez entre cet univers et les autres traités par Scriptarium, et de nos/vos projets d'articles sur le sujet. Pour information, un article d'introduction/actualité est déjà dans les tuyaux (de mon cerveau, pas encore de mon ordinateur), peut-être pour le numéro 2 de Draco Venturus.
  13. Salut. Je confonds peut-être avec autre chose, mais il me semble que Sébastien avait annoncé que Joe publierait une AVH dans la revue Héros. Mais je n'ai pas plus de détails. Je peux toujours demander à Laurent Girardon, ce serait l'occasion de reprendre le contact avec lui (je devais de toute façon lui transmettre notre couverture).
  14. Yaztromo

    LOTR RPG

    J'avais zappé cette discussion... Alors je confirme : je ne suis pas chef de projet virtuel d'un projet virtuel de traduction d'un jeu encore virtuel ! Certes, je suis fan de Tolkien et (à une époque) grand connaisseur de l'univers du bonhomme (avec comme toujours une spécialité géographico-historique), mais Eric l'est aussi à ma connaissance. Et je ne vais pas lui proposer des joutes backgroundiques pour que nous tranchions qui a la plus grosse (connaissance). Ce qui est sûr, c'est que nous n'avons pas la même approche quant au développement d'Arda, et si un jour la question devait se poser d'un travail commun sur le sujet, je ne garantis pas que ça ne ferait pas d'étincelles... Mais pour l'instant, tout cela est lointain, ce que je propose donc c'est que nous fassions une veille sur ce jeu. Eric, lui, est d'ores et déjà parti au front avec ses propositions de textes jrtmesques, et je lui souhaite du succès à titre personnel. Mais pour ma part, j'attends de voir avant de décider si je souhaite ou non m'impliquer dans le projet, et dans ce cas je le ferais dans le cadre de Scriptarium.
  15. Yaztromo

    Kaskor et Isildur

    Je dirais que les Majdars sont les elfes, puissants, sages et retirés du monde. Des elfes à la Toklien, c'est-à-dire capable de colère et de puissance, à la Feänor plus que les zentils elfes à la Donj'. Oui, Gloks et Majdars peuvet être comparés à Orques et Elfes, mais ils ont d'importantes différences quand même. L'idée de creuser le comparatif m'intéresse, bien sûr, en tant que gros fan de Tolkien, par contre ça serait un sacré boulot de recherche et d'analyse (sauf à faire un truc un peu rapide), et pour un numéro zéro, si on doit mettre du véritable article de contenu (ce qui se discute), je verrais mieux utiliser des aides de jeu déjà écrits ne nécessitant éventuellement qu'un peu de compléments/relecture. Mais bon, pourquoi pas, tout ça en fait est à discuter très vite. Dans ce numéro, je verrais bien : http://forum.scriptarium.fr/showthread.php?tid=138
  16. Yaztromo

    Kaskor et Isildur

    J'en pense que ce parallèle est très judicieux, je n'y avais pas pensé. J'ai rarement entendu Joe Dever se référer à Tolkien, mais qu'il le veuille ou non, l'ensemble même de son oeuvre n'aurait pas existé sans Tolkien. Plein d'autres parallèles seraient trouvables. Mais ça n'enlève rien à l'originalité de Magnamund, qui se différencie quand même pas mal d'Arda, ne serait-ce que par l'absence d'elfes et d'orques, omniprésents dans la plupart des univers medfan.
  17. Le tout est de déterminer quel est le bon "dosage". C'est également le sentiment que j'ai, bien que mon décorticage puisse amener à se poser des questions. Mouais, déjà que les stats de PNJ célèbres ça sert rarement, celui-là, vu son passage éclair sur Magnamund, je doute que des PJ puissent le croiser un jour ! Mais pourquoi pas faire des stats, des candidats ? Je n'y avais pas pensé, c'est tout à fait crédible aussi. Bref, beaucoup d'hypothèses qui permettent d'écarter celle du Contrôle animal Magnakaï. Excellent ! Oui, tu as sans doute raison, ça doit être ça. C'est vrai qu'il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un livre dont vous êtes le HÉROS ! Mais comparer les scores d'habileté ne veut pas plus dire pour moi : la seule réalité tangible, c'est la puissance effective comparée, et à mon avis c'est le résultat du QA qui permet le mieux de s'en faire une idée. Ca m'avait échappé, et ça va dans le sens de ce que je disais : encore un indice que LS et LE ne sont des copies conformes qu'en apparence.
  18. Je lance un sujet de discussion, inspiré par différents échanges récents avec Lokhuzor, l’auteur du texte L'Ordre Sacré, sur la possibilité que des Seigneurs Kaï puissent passer au service des Ténèbres. Pour ne pas tourner autour du pot, je le dis tout de suite : je pense qu’un Seigneur Kaï peut parfaitement ne pas respecter l’éthique et les obligations Kaï, involontairement, voire volontairement. Par contre, je pense qu’il ne peut pas aller jusqu’à faire le Mal et servir Naar, sauf à perdre ses pouvoirs surnaturels, car pour moi ceux-ci lui sont confiés par Kaï lui-même, et s’il saurait tolérer des écarts, je doute qu’il permette qu’on utilise ce qu’il a miraculeusement confié à une petite élite humaine pour aller ouvertement contre lui. En outre, une telle trahison pourrait être tout à fait punie, les dieux ayant prouvé par la passé qu’ils peuvent intervenir directement dans les affaires des hommes (Ishir punissant les troupes vassagoniennes à Phea, par exemple). Encore qu’on puisse imaginer que Naar soit prêt à apporter sa protection contre le courroux des autres dieux à un renégat puissant s’il y voit un intérêt… mais ça n’empêcherait pas le dit renégat, à supposer qu’il soit un Seigneur Kaï, de perdre ses pouvoirs Kaï. La seule difficulté dans cette théorie réside dans le fait que plusieurs des pouvoirs Kaï relèvent de l’entraînement, et que les effets d’un entraînement ne peuvent disparaître soudainement sous l’effet d’un coup de « baguette kaïshique ». Que le 6e Sens et sa version évoluée l’Intution disparaissent du jour au lendemain parce que Kaï l’aurait décidé, c’est crédible. Par contre un Seigneur Kaï connaissant la Maîtrise ou la Science des Armes ne peut pas techniquement être rétrogradé au rang du simple mortel en matière d’utilisation des armes juste parce que Kaï l’aurait puni. Peut-être perdra-t-il une partie de son adresse (liée par exemple à une perception surnaturelle des mouvements de l’ennemi), mais pas la partie physique, corporelle, de son adresse (sa technique, et sa force). Bref, si cette théorie est confirmée, cela veut dire qu’il faudra déterminer ce qui relève de l’entraînement et de l’acquis, et ce qui relève du pouvoir surnaturel extérieur. Mais, me dira-t-on, il existe pourtant au moins un cas de Seigneur Kaï maléfique, qui semble disposer de pouvoirs Kaï sans que Kaï ait eu quelque chose à redire : Loup Enragé. Certes, sauf qu’il ne s’agit pas d’une personne ayant mal tourné, mais de la copie d’un être existant qui, lui, n’a pas mal tourné. Je l’associerais plus volontiers au Jaksha rencontré par Astre d’Or dans Le Royaume de l’Oubli (bien que la façon de le tuer soit différente, comme l’a rappelé Zorkaan). En outre, à la relecture fine de LS19, je me pose la question de la source des pouvoirs de Loup Enragé (que nous appellerons ici LE) : s’agit-il réellement de pouvoirs Kaï, ou plutôt de pouvoirs similaires mais d’origine maléfique ? Listons ce que nous savons de son action : - Assassinats, meurtres, incendies et destructions, empoisonnement de l’eau, torture (de pseudo-Kakarmi), programmation de bombes. > Tout ça ne nécessite aucun pouvoir particulier. - Emploi des sorts Glyphe de Pouvoir, Paralysie, Contre-Sortilège, Flèche de Feu. > Tous ces sorts peuvent effectivement être connus de LS (sous réserve qu’il connaisse la Grande Discipline de la Magie des Anciens), mais il s’agit de magie, qui n’a rien à voir avec Kaï. LE peut donc avoir appris ces sorts, ou des sorts aux effets similaires relevant de la Magie de Dextre. - Éclair de lumière rouge > Cela rappelle évidemment le pouvoir Eclair de feu de la Grande Discipline de l’Alchimie Kaï, mais la couleur peut donner un indice sur l’origine maléfique de ce pouvoir, qui pourrait n’être qu’un banal sort d’éclair de magie de Dextre, comme a pu en utiliser Vonotar, par exemple. - Maîtrise d’un Golasyx (sorte de Libellule géante) > LS n’y parvient correctement qu’en connaissant la Grande Discipline du Contrôle animal, tandis que LE se débrouille à merveille. On peut donc en conclure qu’il connaît aussi cette grande discipline, mais il peut tout aussi bien avoir appris à conduire toutes sortes de monture par d’autres manières, voire avoir eu l’occasion de s’entraîner avec des Golasyx. Nous avons d’ailleurs plusieurs preuves de sa connaissance du monde de Duron dans l’ouvrage. - Émanation corporelle de froid, Création d’une toile de fils épais, gluants et poisseux pour ralentir les mouvements, Flèche « à tête chercheuse », création de portail de flammes froides accompagnée de secousses (décrit comme une « puissante magie ») et surtout Ouverture de Porte d’Ombre et propulsion à l’intérieur (après avoir frappé le sol avec une épée) > Tout ça n’a rien à voir avec les pouvoirs Kaï et procède évidemment de Naar. - Quelques pouvoirs de LE semblent bien relever de Kaï, par contre : Camouflage (il efface ses traces à merveille), Illusion, sonore et visuelle (rire résonnant dans la tête, images déformées, animation des 4 disciples Kaï enchaînés), Intuition (il réagit de justesse quand on l’attaque par surprise, il sent parfois la présence de LS), Écran Psychique et Foudroiement Psychique (qu’il combine puissamment). Il est même écrit dans le livre qu’il a une maîtrise des disciplines comparable à LS et que LS a remarqué sa grande maîtrise du Camouflage et de l’Illusion. Quelques-uns de ses pouvoirs pourraient donc être des pouvoirs Kaï, encore que là aussi ils puissent trouver leur source du côté de Naar (les pouvoirs psychiques sont par exemple fréquents chez les agents de Naar). Dernier indice me laissant penser que LE n’est qu’une copie en apparence mais pas sur le fond de LS : il est moins fort au combat, à armes égales, puisque lors du combat final, le QA est fixé à -4, ce qui avantage LS. Je vous invite à commenter tout ça et à livrer vos versions de la chose, mais il semble évident que le mieux pour savoir sur quel pied danser serait de poser cette question à Joe Dever directement !
  19. Salut aux lecteurs de passage. Bon, alors comme rien n'a bougé depuis un moment, je réactive, et en premier lieu en permettant à ceux qui n'ont pas d'accès au wiki pointé par le lien ci-après de lire ce vers qui il menait : Voilà ce qu'on peut y trouver, une bête liste commentée par votre serviteur (enfin, façon de parler, je tiens à ma liberté quand même) de liens ni titanesque pour un sou ni encore moins titanique par la taille. A ma décharge, c'était un premier tour d'horizon très rapide, et il ne mérite que d'être complété. Je vais m'y employer, mais sentez-vous libres de m'y aider. * http://wiki.defisdetitan.com/doku.php/ Défis de Titan, le seul site encyclopédique francophone sur Titan à ma connaissance, porté par Meneldur, un acteur important du forum référence sur les ldvelh Rendez-vous au 1 (son CV est là : http://rdv1.dnsalias.net/forum/member.php?action=profile&uid=1) et du monde tolkienien en ligne. * http://kalkhabad.free.fr/ Kalkhabad, le site du JDR amateur sur l'Ancien Monde (mais la dernière modif remonte à 25, donc c'est peut-être mort). * http://www.fightingfantasy.org.uk/BookofAtlan/Detail/index.htm/ Fang's Finest Emporium (The Book of Atlan), un peu de planétologie et un site anglophone indispensable !
  20. Yaztromo

    Sorc(y)ères Chadakines

    A vrai dire, c'est une classe que je n'ai jamais lu, donc je ne savais pas que Jean-Marc avait retravaillé le truc, ce qui est bien a priori. Mais c'est typiquement le genre de choses que j'aimerais que nous évitions avec Scriptarium : proposer 2 visions différentes d'un même truc, sous prétexte de libre choix des MJ. OK, je suis mal placé pour dire ça vu que pour la traduction La Corruption d'Ikaya, j'ai justement écrit une aide de jeu proposant des pistes d'adaptation du scénario (afin qu'il soit plus cohérent avec les sources et réaliste). Mais dans les 2 cas, nous avons proposé une variante à un texte original extérieur à nous, que nous n'avons pas souhaité modifier unilatéralement, de peur de "trahir" l'auteur (et aussi pour des raisons légales, je suppose). A l'avenir, pour les suppléments que nous développerons, nous serons dans une position différente puisque nous serons les auteurs des textes. Les MJ, de toute façon, ont un libre choix, mais proposons leur ce qui nous paraît être la version la plus plausible et cohérente, et ensuite chacun prend ce qu'il veut.
  21. Je récapitule ci-dessous toutes les informations dont on dispose sur cette guerre, dans les livres The Kingdoms of Terror (La Pierre de la Sagesse) et The Lorestone of Varetta, m'étant aidé aussi de la mini-aventure The Key to the Future. Et je les commente à chaque fois, pour voir comment tout ça s'articule et ce qu'on peut en tirer. Ces informations sont recueillies par Loup Solitaire : à Varetta : The war between Salony and Slovia has reached boiling point (LS6, par.211) The war between them is bubbling up towards boiling point (LoV, p97) ? C’est un conflit armé présenté comme une guerre inter-étatique entre la Salonie et la Slovie. there is much gold to be had in the service of the Salonese Prince Ewevin while he besieges the city of Tekaro. (LS6 par.211) there's said to be gold a-plenty for fighting men in those parts. Prince Ewevin has the city of Tekaro at siege, and I'm told he pays his men generously. (LoV p97) ? Ewewin (en VF, bien que j’aime autant la VO), y apparaît comme le chef salonien unique. à Rhem : Rumour has it that a number of the Stornlands' most powerful princes are gathered in Rhem to plot the defeat of the Slovians. However, the captain believes it is more likely that the robber-barons are conspiring against each other to steal the riches of Tekaro for themselves. (LS6, par.124) Dockland rumour had it that a number of the Stornlands' most powerful princes were also gathered there, plotting how best to defeat the Slovians, but Hal Morkarn thought it more likely that they were, rather, robber barons conspiring against each other to steal the riches of Tekaro once the city had fallen to Ewevin's forces. (LoV, pp139-14) ? Ewevin apparaît à nouveau comme le leader, mais plus seulement comme le seul prince impliqué, d’autres princes puissants des pays de la Storn étant dans le coup (mais moins riches que lui puisque c’est lui qui attire les mercenaires, cf. point précédent). Par contre, le fait que les princes coalisés se réunissent à Rhem à ce moment-là est troublant : c’est certes la capitale de la Salonie, principal protagoniste, mais le leader de la coalition, Ewewin, est à Eula. Plusieurs choses peuvent en découler : si d’autres princes se réunissent à Rhem en l’absence d’Ewewin, c’est qu’ils y sont accueillis par le prince gouvernant Rhem, qui n’est donc pas Ewewin. Le prince de Rhem, cité principale du pays, a aussi des chances d’être à la tête de la Salonie (même si être à la tête de ce pays est probablement plus symbolique que réel car le pouvoir des princes a l’air fort). Donc Ewewin, malgré sa richesse et son leadership dans la guerre, ne serait ni prince de Rhem ni « chef » de la Salonie. Cela pourrait donc être un des motifs inavoués de cette guerre : en prenant la tête d’une coalition et se distinguant militairement dans cette guerre, il espère peut-être devenir la nouvelle figure dominante de la Salonie, et évincer le prince de Rhem. Le fait qu’on se réunisse « dans son dos » est une autre hypothèse, qui rejoindrait ce qu’exprime Morkarn : on laisse faire le boulot à Ewewin sur le terrain, puis on se partage ensuite le butin. Et là aussi ça supposerait qu’on ait deux pouvoirs qui s’opposent côté salonien : les « officiels » et le bouillant Ewewin, qui rêve de devenir vizir à la place du vizir. Prince Balonn of Rioma and his mercenary knights a(we)re encamped within the city wall. (LS6, par.124 / LoV, p14) ? Parmi ces autres princes impliqués, la présence de ce prince eldenorien illustre qu’il s’agit bien d’une coalition « internationale » (terme un peu anachronique mais je n'ai pas mieux sous la main) qui attaque la Slovie. à Eula : Soldiers from a dozen different nations rub shoulders with fighters of a less-than-human origin, united by their common greed. (LS6, par.11) Men from a dozen nations rubbed shoulders with other warriors who, though approximately human in shape and stature, were very often sufficiently physically distinguished to be obviously of different stock. (LoV, p142) ? Il s’agit certes de mercenaires dont on parle, donc il est logique qu’ils proviennent de pays différents, mais le nombre important laisse aussi entendre qu’on a là un conflit impliquant officiellement pas mal de pays quand même, à mon avis. `Over there,' he cried, `is the encampment of Prince Ewevin.' Lone Wolf followed Hal Morkarn's arm and saw, in the midst of a churned field, a group of several hundred men, some on horseback, some on foot, gathered around a flagpole. At the top of the flagpole flapped a blue banner bearing the device of a golden eagle, its wings outspread and its claws clutching a bloodied rabbit. (LoV, p144) ? Rien de fondamental ici, juste le détail de la bannière d’Ewevin, assez symptomatique de l’esprit agressif des princes saloniens (du moins les exemples qu’on a l’ont, cet esprit). `We're waiting here for Ewevin to return.' `Where's the prince gone to?' `To parley with the other princes. To draw up a combined strategy for the taking of Tekaro. The city cannot last out more than a week longer – it is Ewevin's home that he can reduce our waiting time.' (LoV, p144) ? Autre passage montrant bien qu’on a là une coalition. A number of officers in finely embroidered costumes were gathered about the flagpole's base, studying charts and other papers laid out on a big trestle-table. Lanterns on poles swayed above the table, brightening the early-evening twilight. Behind them a half-eaten boar was being turned on a spit by a servant clad only in a loincloth, and every now and then one of the officers wandered away from the table briefly to tug a slab of the dripping flesh from the creature's flank. But it was none of this that had sparked Lone Wolf's blood with alarm. One of the officers was a tall young man with black hair and black bushy eyebrows set in a thin face – a face that was patterned with a thousand old scars. He was dressed from head to foot in an outfit of ebony black, trimmed lavishly with golden thread. Lone Wolf had seen that man twice before, once in the Barrel Bridge Tavern in Quarlen, and again on the road by the shrine to the evil spirit Tagazin. Roark! (LoV, p145) ? Nous avons donc le nom d’un des autres acteurs de ce conflit, bien que Roark n’apparaisse pas ici comme prince, mais comme officier. I am Roark, highborn of Amory. (LoV p39 / LS6 par.78 ) the House of Amory, of which was Roark was the heir apparent, was regarded as one of the mightiest in all Salony. Roark himself, and his sister Arla, were widely feared and loathed for their bouts of gratuitous sadism; it was even rumoured that they worshipped dark powers, although Cyrilus would tell Lone Wolf no details of these. The common folk of Lyris dreaded the day – surely not far off – when the old Prince would die and Roark take his place. (LoV, p42) ? Il est vrai qu’il n’est pas prince régnant d’Amory, du moins pas encore ! Dans LS6, le doute existait quant au fait qu’il exerçait ou non le pouvoir à Amory, car LS pouvait être condamné à mort s’il se rendait dans la ville, sa tête ayant été mise à prix par Roark : Death sentence—by order of Lord Roark, Highborn of Amory. (LS6, par.129) With Roark as one of their leaders, the mercenaries were surely doomed whether they won a victory or not (LoV, p145) ? Mais tout « simple » officier qu’il soit, cette phrase ne laisse aucun doute sur son statut de leader au sein de la coalition… Through the thinning crowd Lone Wolf could see Roark come up to the prince's side and tap him on the hip. Ewevin bent down and listened to a few urgently spoken words (LoV, p147) ? … et même peut-être de bras droit d’Ewevin ou, au moins, de prince parmi les plus influents. Car Roark n’a dû rejoindre Eula que depuis peu, puisque LS était avec lui au Lyris quelques jours avant, ce qui signifie qu’il n’était pas directement impliqué dans cette guerre jusqu’alors (sauf à ce que l’épisode Quarle/Porte de Denka/église de Tagazin n’ait été qu’une parenthèse pour lui, et ce n’est pas impossible puisqu’on apprend dans Key to the Future que Roark fut « missionné » par Austerion, le Haut Sage des Solain du Lyris, pour compromettre la mission de LS). A broad-faced man in even finer costume than the other officers suddenly appeared, looking as if he were having some slight difficulty keeping his balance. For a moment Lone Wolf thought Ewevin – for surely this must be Ewevin – was reeling drunk, but then he realized that the prince had clambered up on top of the trestle-table in order to gain a more commanding vantage-point above his men. Ewevin's voice was much steadier than his stance. `Men!' he cried. `The other lords and I have decided that we shall ride into battle tonight!' A stir of discontent ran through the mercenaries, so that their heads bobbed like ears of corn in a wind. `The men of my company,' Ewevin continued, ignoring their response, `are to lead an attack across the Tekaro Bridge to break the main city gate, which is greatly weakened at the moment. (LoV, p146) ? Quelques éléments descriptifs sur ce fameux Ewevin, et à nouveau la confirmation d’une coalition de princes, au sein de laquelle d’ailleurs Ewevin n’apparaît même pas comme un chef incontesté, puisqu’il parle de ce que vont faire ses propres troupes, presque comme si les autres faisaient comme ils l’entendaient. Bien sûr, ça peut n’être qu’une façon d’enrober un discours pour laisser entendre qu’il n’est pas le seul à décider, alors que dans la réalité c’est peut-être lui qui dirige tout le monde, mais c’est quand même intéressant à relever. Most of the malcontents, however, were simply deserting, letting their feet do the talking while their mouths remained firmly shut. No doubt they would be able to gain employment in the coteries of one of the other besieging princes – perhaps not for so great a reward in gold, but of what use would gold be to them if they lost their lives? (LoV, p147) ? Finalement, ce n’est pas si sûr qu’Ewevin soit le big boss qui décide tout dans cette histoire, car cette phrase confirme que les autres princes assiégeants ne suivent pas forcément la stratégie d’Ewevin, si elle est hasardeuse par exemple (ce qui est le cas, c’est d’ailleurs l’avis non seulement de mécontents parmi les mercenaires mais de LS lui-même). En synthèse, pour moi c’est une guerre menée par une coalition assez lâche de princes ou simples nobles saloniens, dont au moins Ewevin et Roark, mais aussi de princes d’autres nations, seul l’un d’entre eux étant cité : Balonn de Rioma, un Eldénorien. Cette coalition est conduite par Ewevin, même si chacun des membres garde sa liberté d’action (pas de commandement unique des troupes), cet Ewewin cherchant à mon avis à se distinguer par de hauts faits d’armes (du moins des troupes qu’il envoie au casse-pipe), pour accroître son rôle politique en Salonie. Seule Tekaro semble visée, mais cette cité relevant de la Slovie, c’est bien les Sloviens qui sont attaqués (même si on ne sait pas qui est à l’origine de la guerre, car rien ne dit que les Sloviens ne l’ont pas cherché non plus). Reste à savoir pourquoi cette attaque. Pour piller les richesses de la ville certes (comme le pense Hal Morkarn, le chef de la compagnie de mercenaires qu’accompagne LS, considéré étrangement d’ailleurs comme le capitaine du Kazonara dans LS6), mais ça ne peut être la raison officielle. RÉPONSE DE ZORKAAN Excellent travail de synthèse, Yaztromo! J'ai cependant 2 remarques à faire: 1) Selon le Magnamund Compagnon, dans la section Salonie, le souverain de ce pays est bien le « Prince Ewevin de Rhem ». Mais effectivement, Ewevin n'est jamais cité ni comme souverain de Salonie, ni comme Prince de Rhem, dans tout LOV6. J'y vois là encore une contradiction Dever-Grant, car ton raisonnement se tient! Mais pour Joe Dever, il semblerait que Ewevin soit le souverain de Salonie. 2) Le titre que tu proposes pour Roark est en contradiction avec Dragons of Lencia: dans cet ouvrage approuvé par Joe Dever, les nobles d'Amory sont des Ducs. Dans le texte ci-dessus, peut-être que le Prince en question n'est pas celui d'Amory, mais celui de Rhem, ce qui correspondrait avec la vision de John Grant d'un Ewevin pas souverain en Salonie... Bien vu, je n'avais pas pris la peine d'aller y regarder ! Bon ben au moins ça explique la grande richesse d'Ewewin, qui attire à lui les bandes de mercenaires de toute la région. Donc, je suis d'accord avec toi sur l'hypothèse de la contradiction Dever/Grant, sauf que pour moi une autre hypothèse existe aussi : Ce n'est pas parce qu'Ewewin n'apparaît nullement ni dans LS6 ni dans LoV comme prince de Rhem et souverain salonien qu'il ne l'est pas ! C'est certes étrange, mais pas choquant. Car de toute façon il est forcément prince de quelque part, mais le nom de sa ville ou de son fief n'est jamais cité. Donc ça pourrait autant être Eula, Woeld, Ellio ou Ploucbouzrouc-les-crevettes que Rhem (+la Salonie). C’est juste que le narrateur n’a pas jugé utile de le préciser. Après, ce qui resterait juste un peu gênant (ou du moins à justifier) si Ewewin était bien prince de Rhem, c'est le fait que des princes alliés se réunissent dans sa ville en son absence. Parce que mon hypothèse de sa montée en puissance grâce au conflit, elle, peut être facilement oubliée, ça ne me pose pas de problème. Ce serait dans ce cas-là juste un gros bourrin typique des princes des pays de la Storn, pas un stratège cherchant à évincer un rival et à prendre sa place comme je le croyais. Heu... excuse-moi, je ne t'ai pas suivi, là. Quel "prince en question" ? Sinon, le fait que les Amoriens aient des ducs dans DoL ne me pose pas problème : - Le statut du fief d'Amory a pu évoluer entre MC/LS6/LoV et DoL vers celui de duché. Le fait qu'on désigne les seigneurs des pays de la Storn sous le titre de princes (ou princelings) ne signifie pas pour moi qu'ils règnent sur des principautés, je crois juste que c'est un abus de langage pour désigner collectivement les seigneurs régnants, qu’ils soient barons, ducs, comtes, princes ou rois. - De toute façon, Roark ne règne pas encore quand LS le croise au Lyris et en Salonie pour la 1ère fois, donc le fait qu’on le désigne sous le terme générique de prince n’est pas incompatibles avec le fait que son père puisse parfaitement être duc.
  22. Monsieur communique avec August Hahn, maintenant !
  23. Yaztromo

    Yaztromo

    Si tu veux parler de Titan, détrompe-toi : il existe déjà un paquet de cartes référencées sur des sites anglophones. Mais c'est vrai que des cartes à ma sauce, avec lignes de niveau et tout, je ne crois pas en avoir encore vu. Dommage que je ne puisse pas poursuivre ce que j'avais commencé sur Aon : une bonne moitié du Nord Magnamund était déjà à peu près couverte...
  24. Il existe au moins un autre JDR sur Titan, mais centré sur l'Ancien Monde, le continent siège de la fameuse série Sorcellerie! et d'une 1aine de DF. Ce jeu n'est pas officiel et, de mémoire, c'est un Français qui l'a créé et mis en ligne. Faudrait retrouver ça et voir si le bonhomme a beaucoup développé son jeu, et comment il s'est débrouillé avec le copyright et tout le tsointsoin. Les 1ers DF ont également donné lieu à des adaptations JDR plus récentes tout ce qu'il y a d'officiel, achetables online, sans lien a priori avec Dungeoneer. Ce sont des versions JDR des livres, individuellement. Concernant le FF Roleplaying game, la gamme fut assez light : - le livre de base, éponyme (la v1 des règles, seul bouquin que je n'ai pas acheté) - Dungeoneer (la v2 des règles) - Out of the Pit (bestiaire) - Titan (atlas) - Allansia (atlas du continent) - Blacksand (consacré à Port du Sable-Noir) - The Riddling Reaver (recueil d'aventures) Tout ça est effectivement surtout intéressant pour le background. A noter aussi 1 trilogie de Steve Jackson dont je viens d'acquérir le 1er tome, se passant sur Allansia, abondamment illustrée par l'excellent Russ Nicholson : Trolltooth Wars. Une autre trilogie est également créditée dans les plus récents FF (dans Allansia plus particulièrement, qui est le dernier sorti). Je vous liste tout ça. Enfin, des éléments de background épars peuvent aussi être trouvés dans quelques "produits dérivés". Et puis il y a les ressources web, conséquentes. Cet univers est tout sauf vierge !
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.