Aller au contenu

BlackCat

Membre
  • Compteur de contenus

    590
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par BlackCat

  1. Le nouveau S&P de Mongoose présente un article de Joe Dever lui-même nous expliquant comment parler le Giak/Glok! Est inclus une liste de mots et leur traduction dans cette langue! À voir ici: http://www.mongoosepublishing.com/home/detail.php?qsID=292&qsSeries=13 Par ailleurs, le S&P fera une pause de quelques mois et sera de retour en janvier 212. Mongoose veut faire une refonte en profondeur de son magazine en ligne et enlever une charge de travail supplémentaire à ses employés pour qu'ils puissent consacrer du temps à de nouvelles gammes de jeux. Aussi, Gary Chalk a mis en ligne un tout nouveau site web! À visiter pour (re)découvrir le talent de cet artiste qui a fait bien d'autres choses que travailler sur Loup Solitaire: http://www.garychalkillustration.com/
  2. Pourtant, moi, ça marche. La page est là, avec le livre. Ah tiens, je n'avais pas remarqué cela.
  3. Alors là, va dire à Mongoose de mettre la page à jour avec ces noms!
  4. Plus de couverture: celle du supplément Stornlands a été dévoilée: http://www.mongoosepublishing.com/home/detail.php?qsID=241&qsSeries=Lone%2Wolf#. Sortie prévue en juillet, en même temps que le livre 16 et le supplément Darklands dont la sortie était originalement prévue en juin.
  5. Désolé de devoir t'arrêter tout de suite : j'ai beaucoup de respect pour le travail de titan de Jan Charvat, que je suis moi aussi depuis des années, mais je ne souhaite pas que lui soient transmises des infos inédites de Joe sans que celui-ci ne soit au courant et n'ait donné son aval. Évidemment, si ce sont des noms officiels mais encore inédits, il est préférable d'attendre qu'ils soient publiés. Je me vois mal lui dire: "Hé, Joe m'a dit par courriel que tel endroit porte ce nom-là." Je n'ai rien pour prouver mes dires et un faux courriel est assez facile à forger. Donc aussi bien attedre la publication officielle de ces noms avant de les voir sortis dans un document créé par un fan. Par ailleurs, pour Midsea, pourquoi pas la Mer du Milieu?
  6. Seul le grand secteur entre Seroa et Talon est qualifié de mer, The Midsea (comment traduire ça, la "Moymer" ?). Ensuite, Joe a nommé tout un tas de détroits ou de bras de mer du secteur (ceux à l'embouchure de la Thon et de la Mens sont par exemple, respectivement, le détroit de Feravan et le détroit de Mens). Ah, il y a des noms? Si tu peux me donner la référence des noms manquants, je peux les transmettre à l'auteur de la carte pour qu'il puisse mettre à jour. La comparaison avec le système hydrographique des Grands Lacs est pertinent, bien que les lacs soient plus distincts et pour certains séparés par de longs tronçons de rivière, contrairement aux Tentarias. Si tu te sens d'écrire un petit article sur ce sujet que je trouve moi aussi intriguant depuis que j'ai entendu parler pour la 1ère fois des Tentarias dans La Forteresse Maudite, et qui me passionne, ta plume sera plus que bienvenue dans les pages de Draco Venturus 3 ou 4, et ce serait un honneur pour nous ! Et je pourrais même te faire une cartographie d'accompagnement, à défaut de pouvoir utiliser directement la carte de Joe. Effectivement, cela pourrait être intéressant. Il faudrait voir. On avait aussi discuté je crois de la météo du Magnamund sur le site du Grimoire. Ça aussi, c'est quelque chose qui pourrait être à explorer.
  7. J'y avais effectivement pensé: je pensais qu'un fleuve, ça donnait un nom masculin. Mais là, quand j'ai vu le nom de la Volga, je me suis ravisé. La/le Storn, par définition, est un fleuve si l'on considère que les Tentarias dans lesquelles il/elle se jette est une mer. Cependant, pourquoi dit-on LES Tentarias? Qu'est-ce qu'une/un Tentaria? Si ma mémoire ne me fait pas défaut, il me semble que dans un des livres, on explique que les Tentarias sont une série de mers et de détroits séparant les deux continents du Magnamund. En regardant une carte du Magnamund, on se rend bien compte qu'il s'agit effectivement d'une suite de détroits et de mers. Il y a les golfes de Tentarium et de Lencia aux extrémités, la baie de Kaxis près de Vark et le Passage du Grand Drodarin (je me réfère aux noms donnés sur la carte de Jan Charvat disponible ici: http://outspaced.fightingfantasy.org/Hosted/Jan_Charv%C3%A1t_Magnamund.png. Généralement, tous ces noms proviennent d'une source officielle comme le jeu de rôle, les romans, etc.). Cependant, il y a bien d'autre lacs/mers dans les Tentarias: entre Seroa et Talon, entre Maula et Nornor, ou encore le secteur où se jettent la Kinam, la Thon et la Mens. N'y a-t-il pas des noms pour ces lacs/mers? Quand je regarde les Tentarias, cela me fait penser au réseau des Grands Lacs d'Amérique du Nord. Le lac Supérieur et le lac Michigan se jettent dans le lac Huron, respectivement par la rivière Ste-Marie et le détroit de Mackinac. Le lac Huron se jette ensuite dans le lac Érié dans cet ordre: par la rivière Ste-Claire, puis le lac Ste-Claire et finalement la rivière Détroit. Le lac Érié quant à lui se jette dans le lac Ontario par la rivière Niagara et ses célèbres chutes. Et le lac Ontario se jette dans le fleuve St-Laurent. Tous ces éléments forment le réseau des Grands Lacs mais chacun d'entre eux a son propre nom. Il serait peut-être intéressant d'élaborer là-dessus dans le cas des Tentarias, de trouver les noms de ses différentes parties.
  8. Et comment nommez-vous "nos" espadrilles ? Bien franchement, pour nous, on appellerait cela des pantoufles ou des chaussettes! Sauf que dans Eastgate il y a "gate" et surtout "East", qui sont deux mots sonnant de manière bien trop évidente anglais et surtout presque courants. Or, personnellement, je n'aime pas qu'un nom imaginaire sensé évoquer un univers particulier ne me permette pas de "m'évader". Certes, il y a des exceptions car j'ai toujours bien aimé Mirkwood par exemple, mais j'ai connu ce nom avant de savoir que wood signifiait bois en anglais. Honnêtement, pour moi, garder un nom de ville comme Eastgate même en français me donne justement l'impression de "m'évader" et de ne pas être chez moi. Chacun sa préférence! Peut-être parce que ça "coule" moins que Westmount ? Ouest Mont, ça ne coule pas trop mal, non? Pourtant, ce n'est pas traduit. Tiens, marrant. Si le nom anglais est antérieur, pourquoi tes ancêtres n'ont-ils pas appelé cette ville Royal Mount ? Et, au passage, comment ça se fait qu'une ville anglophone soit devenue francophone ? L'inverse, ça se comprend au Canada, mais là ? Montréal n'était-elle pas à l'origine un Mont Royal aussi ? Ce n'est pas l'endroit pour un cours d'histoire du Québec, mais en bref, suite à la conquête anglaise de 176, la Nouvelle-France est tombée dans le giron britannique. Les francophones ont été déposédés d'une vaste majorité de pouvoirs tandis que les anglos ont commencé à constituer la nouvelle élite du pays. Puis est arrivée la guerre civile américaine qui a poussé de nombreux Loyalistes (citoyens qui étaient restés fidèles à l'Angleterre) à s'installer plus nord, puis la famine irlandaise qui en a incité plus d'un à venir s'installer en Amérique. Au cours de la Révolution industrielle, l'élite est encore majoritairement anglophone et domine les ouvriers majoritairement francophones. On a alors l'émergence de villes cossues anglophones comme Westmount et de quartiers ouvriers plus pauvres comme Saint-Henri. Une de ces villes est Mount Royal, construite à l'initiative des propriétaires du chemin de fer Canadien National qui étaient des anglophones. Pour le nom de la ville, c'est bien simple: c'est en l'honneur du Mount Royal, la grosse colline en plein coeur de la ville. Arrive finalement la Révolution tranquille, une période de l'histoire québécoise où plusieurs chambardements ont lieu dont l'accès plus équitable à des postes de hautes directions. Les francophones prennent de plus en plus de place au sein de l'élite de la province. Plusieurs mesures mises en place pour la sauvegarde du français et des institutions francophones ont fait en sorte que plusieurs anglophones ont quitté pour d'autres provinces canadiennes ou ont été assimilés. Quant à Montréal, oui, c'est du vieux français: Mont Réal = Mont Royal. N'est-ce pas plutôt parce qu'il n'y avait aucune raison politique de changer ce nom ? Si les francophones avaient gardé une influence forte en Amérique et que des Etats-Unis francophones étaient nés, à partir de la grande Louisiane, je mettrais ma main à couper que New York aurait été rebaptisée La Nouvelle York ou Nouvelle York (voire le York remplacé par une ville française ). Mais en ancien français, c'était déjà la Nouvelle York! http://mapmogul.com/catalog/popup_image.php+pID+896 Encore plus ancien, c'était Nouvelle-Angoulême, en l'honneur de François 1er, duc d'Angoulême. Mais les Néerlandais ont été les premiers à s'y installer officiellement et ce fut Nieuw-Amsterdam. Quand les Anglais ont racheté la colonie, c'est devenu New York ou Nouvelle York pour les Français. Sauf que désormais, même en français, on utilise le nom anglais. Ha, je ne me souvenais pas avoir vu le Storn ou du Storn. Ca me fait effectivement très drôle et spontanément je vais dire que je partage ton impression que la forme féminine "sonne mieux", mais objectivement ce n'est qu'une question d'habitude. Si nous avions toujours vu le Storn, c'est le "la" qui nous ferait bizarre, à mon avis. Il me semble que c'est dans les livres du Second Ordre Kaï, probablement dans La Guerre des runes. Bon, j'ai beaucoup parlé d'Histoire dans ce post il me semble...
  9. C'est effectivement quelque chose qui manque: un glossaire des termes français et leur équivalent anglais si la traduction peut prêter à confusion. Tout dépend bien sûr des traducteurs employés par Gallimard.
  10. Et maintenant, Mongoose annonce que le livre 16 devrait être publié en juillet prochain. On peut déjà admirer la couverture de Pascal Quidault ici: http://www.mongoosepublishing.com/product_images/full_size/lw16.jpg
  11. Comme mentionné au début du mois, Project Aon a publié la version électronique du livre 25, Trail of the Wolf. À voir pour les illustrations de feu Brian Williams: http://www.projectaon.org/en/Main/TrailOfTheWolf
  12. Bien franchement, il y a des fois où les traductions françaises de France sont réellement mauvaises pour moi qui suis de l'autre côté de l'Atlantique. Et je ne parle pas spécifiquement de LS mais de tous les divers produits culturels traduits en Europe. Par exemple, dans les films, il y a des expressions qui peuvent sonner carrément faux à mon oreille. Une paire de "basket"? Pour les Québécois, ce sont des espadrilles, un mot qui désigne une autre sorte de soulier en Europe. Un "mail" français? Un courriel québécois (vous êtes en train d'adopter ce terme à ce qu'il paraît) ! Nous parlons français comme vous, mais notre langue a évolué différemment. Nous avons nos anglicismes, vous avez les vôtres. Cependant, j'ai remarqué que ces anglicismes sont beaucoup plus présents dans les traductions de France que du Québec. Je ne sais pas, on dirait que nous faisons plus attention à ne pas employer de ces anglicismes lorsque nous traduisons en raison de tout le contexte social de "la petite province qui résiste encore et toujours à l'envahisseur anglophone". Ce n'est donc pas pour rien que certains studios hollywoodiens font traduire leurs films au Québec pour le marché d'ici, ce qui peut donner lieu à des différences notables. Par exemple, vous avez "Matrix", nous avons "La Matrice"; vous avez "2 Fast 2 Furious", nous avons "Rapides et Dangereux 2"; vous avez "Cars", nous avons "Les Bagnoles". Il se produit la même chose avec les équipes de sport: rien ne fait plus rire que de vous entendre mentionner les Toronto Maple Leafs, Cleveland Browns et autres New York Yankees. Ce n'est pas très compliquer de parler des Maple Leafs de Toronto, des Browns de Cleveland et des Yankees de New York! Bon, j'arrive au lien avec LS. Comme vous pouvez le voir, côté traduction, il y a tout un monde entre le Québec et l'Europe. Les façons de traduire diffèrent et c'est ce que je voulais démontrer avec ce long préambule. Plus souvent qu'autrement, si on prend exemple sur LS, le Québec va privilégier de garder un nom propre tel quel, même si le nom en question a une signification dans la langue traduite. Donc, Darke, proche cousin de "noirceur" en anglais (dark), va rester Darke une fois traduit (ceci dit, j'ai bien aimé le fait que la traduction du livre 15 ait modifié la graphie en Dhârk afin de garder une prononciation identique qu'en anglais). Blackshroud et Cragmantle auraient donc dû garder leur nom lors de leur première apparition dans les livres en français selon la tradition de traduction du Québec. C'est la même chose pour le nom des ennemis: Helghast devrait rester Helghast. Pour traduire, il aurait fallu que le nom soit composé de deux mots: Hell Ghast. Dans cette logique, Eastgate aurait dû rester Eastgate. East Gate aurait pu être traduit en Porte d'Est parce que ces deux mots peuvent être traduits séparément. Eastgate par contre, on devine que ce sont deux mots qui sont collés ensemble pour en former un tout nouveau. Impossible de traduire ce nouveau mot! Pour illustrer, je vais vous donner des exemples concrets du Québec: il existe ici la ville de Westmount (un seul mot). C'est un nom d'origine anglophone mais il n'a jamais été traduit en Mont Ouest. Il y a aussi la ville de Mont-Royal (deux mots). Le nom officiel en anglais, qui a été utilisé avant celui en français, est Mount Royal! Zorkaan a parlé des noms en Giak (pas en Glok, svp!) qui signifient quelque chose comme Nadgazad -> Noire Forteresse. Encore là, un seul mot, donc à ne pas traduire même si l'on sait que ce sont deux mots qui en forment un tout nouveau. Pour Gazad Helkona, on pourrait traduire en Forteresse d'Helkona si l'on veut. Mais personnellement, je préfère Gazad Helkona comme tel. Donc, pour ce qui est des traductions des noms de lieux et de bêtes, ma préférence va à des traductions seulement si le nom est composé de deux mots séparés qui peuvent être traduits chacun de leur côté. Un nom en un seul mot, même s'il est né d'un collage de deux mots existants, ne doit pas être traduit. Bon, d'accord, les Américains ont gardé Bâton Rouge et ne l'on pas traduit en Red Stick! Et pour nous, New York n'a pas été traduit en Nouveau York. Ce sont des exceptions qui confirment la règle! Il y a ensuite la traduction sortie de nulle part de noms qui ne signifient rien dans nos langues: Giak, Kalkoth, Quarlen... Je ne vois pas l'utilité de les franciser. Gardons-les comme tels. Il y a ensuite la problématique du/de la Storn. On a vu la Storn et les Pays de la Storn ainsi que le Storn et les Pays du Storn dans les livres. Je préfère LA Storn. Ça sonne mieux à l'oreille.
  13. Vous ne considérez pas Argazad comme une cité-forteresse?
  14. C'est quoi, Kindle ? Une filiale de Kinder ? Tu veux dire qu'on va avoir Banedon, Viveka et Dakushna en figurines plastoc ? C'est effectivement du plastique mais pas dans le format que tu penses: c'est une tablette électronique qui sert à télécharger et lire du contenu vendu en ligne par Amazon. Heu, plus précisément Joe A créé (déjà) cette carte avec un dessinateur italien (mais je ne sais pas si on peut en révéler le nom, il l'a donné ?). En fait, elle est dessinée depuis fin 21. Et Zorkaan et moi l'avons reviewé en détail entre novembre et février pour en expurger les nombreuses petites erreurs et incohérences (nous sommes devenus un peu les "parasites français" de Joe et Mongoose en fait ). Aux dernières nouvelles, il cherchait encore un éditeur, ce qui peut expliquer qu'il annonce la sortie pour plus tard, le temps d'en avoir trouvé un. Mais la carte, sauf s'il souhaite y rajouter encore quelques détails, est bel et bien terminée, encadrée et tout et tout. Elle est superbe, dans le style des cartes de la 1ère édition, et intègre plein de nouveaux noms, y compris dans des secteurs déjà cartographiés. Vous en avez un petit extrait de publié en noir et blanc dans Heroes of Magnamund, représentant la péninsule/île de Durenor en entier. Allez-vous mettre cette carte en ligne, quitte à la retirer si elle est un jour publiée dans un livre?
  15. Petite nouvelle en passant: Corruption of Ikaya est maintenant disponible. De plus, Matthew Sprange a récemment mentionné que le livre 16 de la série allait bientôt sortir, sans préciser ce qu'il entendait par "bientôt".
  16. Bon, si les Italiens croient que Joe est bâilloné en raison de son contrat avec Mongoose, ils viennent de faire la preuve que ce n'est pas nécessairement le cas! Les gens du site Librogame's Land ont recueilli ses confidences sur l'avenir de la série. De bonnes et de moins bonnes nouvelles... D'abord, le plus important: le livre 29 pourrait être publié au mois de novembre de cette année. Le premier manuscrit du livre a été complété à Noël dernier mais Joe a décidé de changer certains segments de l'aventure et de modifier la fin pour que cela s'intègre mieux avec les événements du livre 3. Les modifications sont complétées à 9%. Donc, novembre 21 pour le livre 29, mais pour les autres livres? Joe annonce ses intentions: les quatre derniers livres devraient être publiés sur une période de 18 mois, ce qui nous mène à avril 213 pour la sortie du livre 32. Pour le livre 28 et ses paragraphes manquants, la nouvelle édition va les contenir mais difficile de savoir quand il sera publié. Il est cependant probable qu'il le soit avant le livre 27. Pas de nouvelles pour les éditions de poche que Mongoose devait sortir des livres. Matthew Sprange aurait travaillé à trouver un distributeur, mais sans succès jusqu'à présent. Autre nouvelle: les deux premiers livres de la série de LS devraient être disponibles sur Kindle au mois d'août. Amazon a en effet acheté les droits pour convertir la série sous ce format. Aussi: Joe va créer une grande carte officielle du Magnamund avec l'aide d'un membre italien de Librogame's Land. Cette carte sera disponible à la convention de Lucca Comics & Games cet automne. Joe aimerait publier un genre d'atlas du Magnamund à partir de cette carte. Les mauvaises nouvelles: le tsunami et le tremblement de terre au Japon ont fait une nouvelle victime! En effet, le jeu vidéo de LS (que devait produire Red Entertainment) est mort encore une fois en raison des conséquences financières de ces deux catastrophes, mais deux autres producteurs semblent intéressés. Quant au film (de Convergence Entertainment sous forme de manga), son avenir est incertains. L'option sur les droits d'adaptation cinématographique arrive à échéance dans quelques mois et aucune nouvelle n'a été donnée.
  17. Les Italiens croient qu'en raison du contrat de Joe avec Mongoose, il ne peut pas parler librement de ce qui se passe avec l'écriture des livres. Ils pensent que tout doit d'abord obtenir l'aval de Matthew Sprange pour qu'une info soit coulée sur le web. Par ailleurs, comme je le mentionnais, le nouveau S&P présente la première partie de la campagne Lost Wolf. Écrite par Darren Pearce, cette campagne va s'étaler sur un an, avec une nouvelle partie d'ajouter chaque mois. À voir ici.
  18. Non, effectivement, je ne suis pas du tout surpris. C'est devenu la tradition que de repousser deux ou trois mois plus tard un ouvrage de LS après l'avoir initialement annoncé une date de sortie. Pour Stornlands, prévu en juillet, je crois que nous devrions le voir en septembre ou octobre... Bon alors, pour l'instant, chez Mongoose, on n'annonce rien de bien nouveau pour ce mois-ci. Ikaya et Darklands sont prévus pour mai, mais comme Yaztromo vient de le mentionner, il y a plus de chance de voir le premier sortir ce mois-ci plutôt que le second. Ailleurs sur la toile, les Italiens enragent car ils n'ont pas eu de nouvelles traductions des nouveaux livres-jeux depuis un certains temps, remettant en doute la capacité de Mongoose à livrer tous les livres originaux et les quatre nouvelles aventures. Actuellement, ils se demandent si Joe n'est pas enchaîné dans son contrat avec Mongoose qui l'empêcherait de parler librement de l'avancement des travaux sur les dernières aventures de la série. Parlant de Joe, il fera une sortie publique ce mois-ci, lors d'une convention à Cologne les 7 et 8 mai prochains, avec la maison d'édition allemande des nouveaux livres-jeux. Des révélations à venir? Finalement, peut-être une bonne nouvelle, Project Aon est en pleine correction des dernières erreurs avant la publication en ligne du livre 25. Évidemment, si vous avez déjà la version Gallimard, vous ne voudrez pas manquer cette mise en ligne puisque toutes les illustrations de Brian Williams, absentes de la version française, seront là. La publication devrait avoir lieu d'ici les prochains jours, voire prochaines semaines. On attend la publication du S&P du mois. Il devrait y avoir quelque chose sur LS...
  19. Le livre 15 est sorti! Je l'attend impatiemment dans ma boîte aux lettres. Pendant ce temps, Project Aon a mis en ligne le calendrier qui a été lancé en 1994 pour souligner le 1e anniversaire de la série LS. Voici le lien: http://www.projectaon.org/en/pdf/misc/LW_Calendar.pdf
  20. La mise à jour du mois de mars: Le livre 15 et le Book of Magnakai ont été repoussés pour ce mois-ci. Rien ne change pour les autres sorties prévues. Sur le blog de Mongoose, Matthew Sprange annonce que le livre 16 devrait sortir en juin et qu'en juillet, un tout nouveau supplément va voir le jour: The Stornlands! Pas de couverture encore, mais quelques détails: A new 'territory' book for the Lone Wolf Multiplayer Gamebook, this complements the recent Sommerlund release nicely, and has been written by one of Mr Dever's hand-picked proteges under his direction, so expect some serious Magnamund goodness! Qui est ce protégé? Je parie sur Darren Pearce, l'auteur du livre sur le Sommerlund.
  21. Ah oui, je me souviens d'avoir mis le lien sur le site de TotS. Une bonne rigolade. On dirait que LS possède tous les clichés possibles et imaginables de notre civilisation.
  22. Nouvel ajout à la liste: The Darklands, prévu pour mai.
  23. J'ai changé le titre du thread. Comme ça, je pourrai ajouter ici même les mises à jour mensuelles de Mongoose. D'abord, on a révélé la couverture de la future campagne de LS qui doit sortir en avril, Corruption of Ikaya. À voir ici: http://www.mongoosepublishing.com/home/detail.php?qsID=1977&qsSeries=Lone%2Wolf Ensuite, le nouveau Signs & Portents présente la première partie d'un article sur la ville de Lof, au Durenor. À télécharger ici: http://www.mongoosepublishing.com/pdf/sp89.pdf
  24. Quelques petites nouvelles en cette fin de janvier: -Pascal Quidault a mis en ligne les illustrations qu'il a réalisées pour le livre 15. À voir ici: http://k-ido.over-blog.com/ext/http://img837.imageshack.us/i/lw15.jpg/ -Mongoose annonce trois sorties pour la gamme LS en février: The Book of Magnakai, The Magnamund Bestiary et bien sûr le livre 15. Un nouveau livre s'est ajouté pour le mois d'avril, Corruption of Ikaya, la mini-campagne tirée de l'aventure du même nom publiée dans le S&P. Pas de couverture encore. Cependant, connaissant Mongoose, l'ensemble du calendrier peut encore changer avec l'ajout ou le retard de certains livres. -Project Aon a mis en ligne un tout nouveau lexique anglais/giak (j'aime pas la traduction des premiers livres, Glok) contenant 25 nouveaux mots, gracieuseté de Joe lui-même. Gedtak!
  25. BlackCat

    Olà braves gens !

    Tant qu'il ne soit pas batteur de gens, je lui souhaite la bienvenue!
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.