Aller au contenu

Isalia

Membre
  • Compteur de contenus

    17
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Réputation de Isalia

  • Assidu
  • Premier message
  • Actif
  • Démarreur de conversation
  • Une semaine déjà

Badges récents

1

Réputation sur le site

  1. Merci pour vos réponses. @Kroc : j'irai jeter un œil, merci ! @udhessi : merci pour ton partage, qui me fais espérer qu'avec un peu plus d'expérience et/ou d'envie de s'investir dans les règles, on arrivera peut-être comme chez vous à un entre-deux satisfaisant. @Pharnaüm : Oui, les signes draconiques pourraient être de beaux moments, s'il ne fallait pas tâtonner à la recherche de la bonne case avec un joueur qui n'est pas encore à l'aise avec cela. Le rythme... nous jouons en virtuel, à raison de deux heures tous les quinze jours. Ceci explique sans doute cela, de même que la mémorisation des règles. Je fais jouer ce groupe depuis quelques mois, théoriquement tous les quinze jours, mais nous avons eu régulièrement des coupures de 4 à 6 semaines, et absorber les règles ne semble pas être leur passion : ils en sont donc toujours, depuis pourtant 6 mois que nous jouons, à chercher où ils doivent cliquer pour tirer une flèche, où est la compétence unetelle, et c'est encore pire quand ils doivent changer d'onglet (comme pour les points et jets de stress). Je cherche donc des solutions pour fluidifier tout ça sans pour autant mettre la pression aux joueurs, histoire qu'on reste tous détendus du slip, justement. Sans doute aussi parce que oui, personnellement je trouve que souvent ces jets, même soutenus par une narration, sont une coupure dans l'histoire que nous racontons ensemble. Peut-être qu'en jouant des séances de plusieurs heures le week-end avec des joueurs qui ont pu assimiler les règles, cela n'est pas si dérangeant, mais pour moi, avec ce groupe et dans ces conditions, ça l'est.
  2. Hello, Plusieurs mois ont passé, et j'ai donc fait jouer les scénarios d'initiation à trois groupes, les trois en virtuel. Le premier groupe a joué les deux premiers scénarios (Ortigrise et Nineth), mais n'a pas accroché au jeu en virtuel, préférant le présentiel (mais en présentiel nous avions choisi autre chose que RDD). Le deuxième groupe a joué ces deux scénarios ainsi que Tourmaline. Ce sont des vieux briscards et ils ont été déçus du peu de références oniriques dans ces scénarios : ils ont beaucoup aimé la première déchirure, la désorientation de leurs personnages, mais en effet, ensuite ces trois scénarios pourraient être joués dans n'importe quel univers médiéval fantastique sans spécificité onirique. J'ai donc fait un mauvais choix de scénarios pour ce groupe. Amateurs de systèmes plus légers, celui de RDD a de toute manière été trop lourd pour eux, même en l'allégeant. Nous gardons un bon souvenir de cette mini-campagne, mais nous en resterons là, à moins qu'un jour je ne trouve LE scénario qui leur plairait, mais même ainsi, pas dit que ce serait facile de revenir au jeu des mois plus tard sans passer trois plombes à chaque lancement de dés pour savoir où se trouve tel truc sur la feuille de perso ou tout un laïus sur une explication/rappel de règle. Pas vraiment pour ce groupe. Le troisième groupe est composé d'une joueuse qui a passé 15 ans à jouer à une adaptation par son MJ de RDD, mais c'était il y a longtemps, et deux "jeunes" joueurs.es qui apprécient beaucoup qu'on se retrouve tous les quatre tous les quinze jours le temps d'une soirée, ce malgré les isolements parfois forcés que nous subissons depuis quelques mois. Ce groupe a envie de jouer à RDD sur du long terme et accepte donc l'absorption de règles nombreuses et pas toujours intuitives, le temps perdu à retrouver telle ou telle chose sur la feuille de perso, de réfléchir à chaque gain ou dépense au système monétaire, etc. Nous sommes en train de finir Tourmaline et allons donc poursuivre, sur le trône d'Odalis qui me semble parfait pour faire comprendre ce qu'est une quête d'archétype. Ceci dit, mon avis en tant que MJ est mitigé. J'ai pourtant joué avec des systèmes réputés complexes (Pathfinder, par exemple), mais je fais partie de ces joueuses ou MJ qui aiment privilégier le roleplay et la narration aux règles trop nombreuses/lourdes. Or, dans RDD, certains passages, même si charmants par d'autres aspects, sont pénibles. Par exemple, la gestion des passages en TMR. Je ne me vois absolument pas prendre du temps à chaque séance sur un ou plusieurs signes draconiques, puis un peu plus tard la récupération des points de rêve, pour la haut-rêvante (et encore, je n'en ai qu'une !) au détriment en quelque sorte des autres joueurs : l'attente passive et polie n'est pas des plus trépidantes pour eux et heureusement le résultat d'une queue de dragon ici ou là les récompense de leur patience par l'amusement que cela leur procure de voir la haut-rêvante avoir un comportement loin de toute raison. Mais cela ne me satisfait pas, et je cherche un moyen d'alléger la chose tout en gardant la poésie des TMR et l'intérêt des queues de dragon. Pour le moment, j'hésite entre faire jouer les TMR des signes draconiques entre deux parties, en textuel avec seulement la joueuse, ou simplement donner tous les x temps quelques points d'expérience pour ses sorts. Le système de transformation de points de stress en points d'expérience est assez pénible aussi, on prend un temps fou pour ça cahque matin de jeu, avec en temps réel les joueurs qui re-galèrent à chaque fois à comprendre où sont leurs points de stress et que jet de stress est un jet de rêve, mais de rêve actuel et non de la carac de rêve, etc. Je trouve que cela coupe toute narration et ensuite il faut que l'on se souvienne à quel matin nous en étions, dans quelle disposition d'esprit les PJ étaient lors de cet éveil, même si le fait de raconter un rêve pour accompagner la transformation du stress en xp se révèle charmant, ce n'est peut-être pas dans ces moments que c'est le plus élégant pour nous. Là aussi, je me demande si je ne vais pas simplement leur attribuer un nombre défini de xp directs plutôt que de passer par le stress. Enfin voilà, en tout cas nous jouons toujours et pour quelque temps encore, et je compte explorer quelques scénarios d'invitation au voyage pour ensuite peut-être aller vers quelque chose de plus conséquent, on verra si nous y jouons toujours d'ici là.
  3. Ah, super, merci pour vos réponses ! Du coup, je pourrai voir à quoi ça ressemble une fois dispo, et je vous ferai un retour si on l'utilise (ce qui est très tentant).
  4. Isalia

    L'alchimie

    C'est clair ! Le sentiment doit être assez vite remplacé par un autre... Bon, en tout cas c'est super, je vois que mes questionnements vont m'amener à ajouter des petites quêtes annexes (ou qui grandiront) rien que grâce à l'alchimie.
  5. Isalia

    Isalia

    Elle y a joué durant 15 ans, mais à une version maison (avec des elfes et demi-elfes, des extraterrestres, de la magie mais sans haut-rêve), et n'y a pas joué depuis au moins vingt ans. Donc on va dire qu'elle redémarre de presque zéro pour ce qui est du système, de je ne sais pas trop pour ce qui est de l'univers, et elle a une grande expérience du rp (vu que ça, c'est comme le vélo).
  6. Isalia

    L'alchimie

    Ah oui, bonne idée. Bon, il se trouve que c'est aussi la haut-rêvante et qu'elle va avoir les signes et un bouquin concernant son don, donc je vais devoir y aller au compte-gouttes pour entretemps favoriser aussi les ressources des autres personnages joueurs !
  7. Je suis impressionnée par l'évolution de ton travail, ne serait-ce qu'esthétiquement, ça a l'air vraiment très intéressant. Pour des raisons techniques (connexion satellite, faible processeur, petit écran, et appréhensions générales d'utilisation de ces outils), j'ai choisi roll20 qui est assez facile à utiliser après une bonne initiation, tant pour les joueurs que pour le MJ, et qui dispose de pas mal de vidéos de tutoriels pour les MJ (merci à ceux qui les ont faites !) Et aussi, grâce à cette fiche de perso rdd actuelle de roll20 que nous trouvons très bien faite (avec, ô combien précieuse, l'indication du niveau de réussite, parfaite pour utiliser le "oui mais"), grand merci à la personne qui l'a développée et mise à disposition ! Je suis donc très intéressée par ta nouvelle feuille et te remercie pour ton travail. Je me réjouis de pouvoir la tester très bientôt, si j'ai bien compris ! Les choses automatiques me font un peu peur, car il y a des règles que j'ai laissées de côté (fatigue, sustentation, moral, pour ne citer que celles-là)...
  8. Isalia

    L'alchimie

    Merci à tous pour vos réponses. Je vais donc partir sur ces idées, commencer par faire trouver des ingrédients "intéressants" (pour quelqu'un qui en est encore au stade des premières découvertes, car pour l'instant elle est à -2 en alchimie), puis éventuellement dénicher un bon bouquin si elle traîne un peu chez un libraire/bouquiniste, ou alors une rencontre avec un "maître" (à côté d'elle !) en la matière... Elle est bonne chirurgienne/médecin, elle devrait donc s'intéresser à la fabrication de certains remèdes alchimiques. Tout ça évidemment en partant du principe qu'il s'agit d'une progression sur le long terme. Pour l'instant, il est prévu de jouer trois scénarios, assez pour voir si elle accroche à l'hameçon ou pas.
  9. Isalia

    Isalia

    Merci arkatakor (pas évident à écrire, ce pseudo ). A part la joueuse haut-rêvante, nous découvrons tous RDD, même si certains d'entre nous en rêvaient depuis la première édition. Par contre, toujours à part la joueuse haut-rêvante qui n'a joué qu'à RDD ou presque, nous avons tous déjà pratiqué d'autres jeux de rôle, mais sans être attachés à des habitudes particulières, si ce n'est de ne pas utiliser de système trop lourd ou de les alléger quand le besoin s'en fait sentir. Pour le reste, nous sommes plutôt branchés rp que dédé. Pour l'instant, mes trois groupes sont constants, nous verrons après le troisième scénario du livre de base s'ils désirent tous continuer ainsi ou si des changements d'équipe auront lieu selon les envies des uns et des autres de poursuivre l'expérience ou pas.
  10. Isalia

    L'alchimie

    J'aimerais savoir comment vous abordez l'alchimie dans RDD. D'une part, il semble qu'il vaille mieux avoir au moins +0 en Alchimie pour pouvoir s'essayer à la fabrication de préparations, d'autre part, celle-ci semble terriblement tirée par les cheveux avec des ingrédients totalement improbables qui mériteraient pour les avoir de créer un scénario pour l'alchimiste par potion élaborée. Ou alors, vous parsemez vos scénarios d'ingrédients par-ci par-là afin que de temps en temps, l'alchimiste puisse prendre le temps de concocter des élixirs ? Ou tout ceci n'est que cosmétique, la compétence d'alchimie permettant seulement d'identifier les différentes préparations et leurs usages ? Il me semble pourtant que pour l'usage, médecine ait l'air au moins aussi approprié. Je me sens un peu désemparée face à cet aspect du jeu, d'autant plus qu'une de mes joueuses a bien intégré l'alchimie à ses objectifs, il va bien falloir que je trouve comment récompenser les points qu'elle y aura attribués.
  11. Isalia

    Isalia

    Merci pour votre accueil. Je suis encore Gardienne débutante : j'ai fait jouer Ortigrise à deux groupes (et bientôt un troisième) et Nineth aux deux premiers groupes. (Le tout en virtuel.) Pour le moment, nous avons joué sans haut-rêvant, mais le troisième groupe comprend une haut-rêvante, je pense introduire la magie petit à petit en jouant son "éveil" (je sais que normalement la haut-rêvance se révèle suite à un gros cauchemar dans l'enfance, mais il n'est pas dit qu'elle doive se révéler et se comprendre tout de suite pour autant). Donc, dans le premier scénario, elle va juste appréhender les signes draconiques, en étant directement emportée sur une case correspondant au type de signe, elle aura donc juste une éventuelle rencontre à maîtriser pour chaque signe draconique rencontré... Pour le premier groupe, l'une des joueuses va se découvrir haut-rêvante aussi suite à sa rencontre avec P. Et pour le groupe qui reste, ils seront simplement accompagnés par une haut-rêvante débutante, N. Ces trois manières différentes de faire vont me permettre de savoir ce que globalement les joueurs attendent de la haut-rêvance, et à moi de me familiariser de différentes façons avec cet aspect du jeu. Pour ce qui est des règles, je les ai réduites au strict minimum, ayant l'habitude de jouer avec un groupe plutôt minimaliste de ce côté-là, qui préfère résoudre nombre de situations par le rp accompagné parfois d'un jet simple. Vu les deux scénarios que j'ai fait jouer, pour le moment cela ne m'a pas posé de problème. Je compte faire jouer aux trois groupes l'ensemble des trois scénarios du livre de base et, à ceux que ça plaira de prolonger le plaisir, poursuivre avec le Trône d'Odalys, pour illustrer la notion de quête d'archétype. Ensuite... on va voir déjà si on arrive jusque-là.
  12. Isalia

    Isalia

    J'essayerai... Merci pour ton accueil.
  13. Merci pour ta réponse. Et quel dommage...
×
×
  • Créer...

🍪 Vous prendrez bien quelques cookies ?

Notre système requiert l'installation de certains cookies sur votre appareil pour fonctionner.