Aller au contenu

JML

Membre
  • Compteur de contenus

    10
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre
  1. JML

    Poison ?

    Ils ont plus ou moins disparu avec la seconde édition qui me semble avoir fait l'objet d'un rééquilibrage par Denis Gerfaud dans le sens d'une élimination plus ou moins avouée des personnages à moralité douteuse. C'est quelque chose qui transparait aussi dans sa présentation de Thanatos et dans les attentes implicites de ses scénarios quant à une attitude relativement altruiste des Pj. En bref, ce n'est pas interdit, mais fortement découragé de manière systémique. Et je préfère en prévenir mes nouveaux joueurs pour éviter quelques malheureuses expériences passées.
  2. Pour l'acquisition des sorts à la création, ma base de réflexion étant la seconde édition que je pratique depuis quelque temps maintenant, jusqu'à (niveau de draconic + 3) pour 10 points par niveau de sort, et jusqu'à (niveau de draconic + 5) pour un coût de 20 points par niveau au-dessus de la « normale ». Voir p. 21 du premier livret de la seconde édition et p. 44 de la troisième. Le dernier paragraphe de la page 44, troisième édition, est un ajout de cette dernière et fait référence à une liste de nouveaux sorts qui ne sont accessibles que grâce à la lecture de ces grimoires en cours de j
  3. Tout d'abord, je dois réparer un oubli : merci Kroc pour cette proposition effectivement simple et intéressante par son aspect tactique. Enfin, j'ai une dernière suggestion à vous faire pour réduire encore la part d'aléa dans le calcul des dommages. Puisqu'on rajoute un modificateur lié à l'échec de la défense pouvant aller jusqu'à +4, il devient possible de remplacer le jet de 2d10 (amplitude de 2 à 20) sur la table des dommages par un jet de 2d8 (amplitude de 2 à 16).
  4. Pour ceux que mes propositions intéressent, voici une version un peu plus présentable, et plus proche de la charte graphique de Rêve de Dragon, des tableaux les résumant : Tables de combat modifiées 2.pdf
  5. JML

    La fatigue des adversaires

    Bon, pour reprendre les bases des conseils habituels des vieux routards sur ce genre d'interrogations, qui n'apporteront pas grand chose par rapport à ce qui a déjà été dit : les règles d'un jeu de rôle ne sont en aucun cas des lois divines à respecter à la lettre. Le Mj a parfaitement le droit, et je pense être loin d'être le seul à le conseiller, d'adapter les règles au style de jeu qu'il veut mettre en œuvre. Il est parfaitement légitime d'en abandonner certaines, d'en modifier d'autres et d'en rajouter quelques unes pour mener les parties comme tu l'entends. À charge pour toi de rester sou
  6. Qualité du coup porté Comme je l'ai évoqué dans mon premier message, la compétence des combattants n'a, dans le système de règles originel, aucun lien avec la quantité de dommages infligés en dehors de la fréquence à laquelle ils réussissent à porter un coup. C'est le lot de la plupart des règles de jeu de rôle et on s'en accommode en général très bien. C'est cependant ici l'occasion de faire d'une pierre deux coups en gérant cet aspect dans l'esprit des règles d'origine tout en diminuant la part aléatoire du calcul des dommages qui, comme je l'ai déjà dit me semble excessive. Ce que je su
  7. MdR Elle est effectivement assez belle celle-là… Heureusement que ça ne fausse pas trop le fond du raisonnement. Merci de m'avoir repris.
  8. Tout d'abord, merci pour vos réponses argumentées. Si j'ai lancé le sujet, ce n'est pas seulement pour faire profiter les autres de mon point de vue personnel, mais aussi dans l'espoir de bénéficier de regards extérieurs m'obligeant à approfondir celui-ci. Voici qui est fait Si je n'ai pas évoqué les armures, c'est qu'elles viennent diminuer le +dom cumulé et qu'il s'agissait de comparer l'amplitude maximale que peut prendre ce dernier à l'amplitude maximale de la part aléatoire du calcul. Si on prend en compte les armures la valeur moyenne du +dom cumulé diminue d'autant et renforce l'é
  9. Rêve de Dragon est un jeu que je pratique littéralement depuis des lustres et que j'adore. Conformément à une certaine tendance de son époque, on peut sans crainte qualifier son système de règles de simulationiste. Cela ne me gêne absolument pas dans la mesure où elles ont été conçues pour refléter l'univers et contribuer à l'ambiance de jeu. Ceci dit il y a quelques trous dans la raquette. Celui qui a le plus posé problème à mes tables de jeu concerne le système de combat. Comme le reste des règles, cette partie vise un certain degrés de réalisme et ne s'en sort globalement pas trop mal. Il
  10. JML

    Pour patienter…

    En attendant de recevoir notre nouveau matériel de jeu dans sa belle livrée toute neuve, je vous joins un de mes vieux gribouillages pour vos haut-rêvants : Carte des TMR colorisée Ils devraient se perdre moins facilement
×
×
  • Créer...

Information importante

Nous vous invitons à consulter nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et les Règles de notre site.
Nous avons également besoin de votre accord pour placer certains cookies sur votre appareil pour le bon fonctionnement de ce site.