Aller au contenu

Rechercher sur le site

Affichage des résultats pour les étiquettes 'millot'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Catégories

  • Rêve de Dragon
  • Défis Fantastiques
  • L'Œil Noir
  • Loup Solitaire
  • Livres dont vous êtes le héros et livres-jeux
  • Magazines gratuits
  • Les potins

Groupes de produits

  • Rêve de Dragon
    • Livres jeux
    • Jeu de rôle
  • Défis Fantastiques
    • Livres jeux
    • Jeu de rôle
  • L'Œil Noir
    • Livres jeux
    • Jeu de rôle
  • Loup Solitaire
    • Livres jeux
    • Jeu de bataille
    • Cartes du Magnamund
  • Quête du Graal
    • Livres jeux
  • Livres-jeux et AVH
    • Hors univers de Titan, Magnamund & RdD
  • Magazines gratuits

Blogs

  • Auberge du dernier voyageur
  • Vidéos sur le monde de Titan de Amateurs de Titan
  • Communauté de joueurs de Titan de Amateurs de Titan
  • The Warlock Returns de Amateurs de Titan
  • Roll20 de Amateurs de Titan
  • RPoL de Amateurs de Titan
  • Arion Game de Amateurs de Titan
  • Cartes de Amateurs de Titan
  • Livres Scriptarium de Amateurs de Titan
  • Fantasy Grounds de Amateurs de Titan
  • Token de Amateurs de Titan
  • Stellar Adventures de Amateurs de Titan
  • Club à l'école de Amateurs de Titan

Catégories

  • Ressources officielles
    • Rêve de Dragon
    • Défis Fantastiques JdR
    • L'Œil Noir
    • Loup Solitaire
    • LDVELH
  • Ressources de la communauté
    • Rêve de Dragon
    • Défis Fantastiques JdR
    • L'Œil Noir
    • Loup Solitaire
    • LDVELH
  • Magazines gratuits

Scriptaforum

  • Narthex
    • Général
    • Rêve de Dragon
    • Défis Fantastiques
    • L'Œil Noir
    • Loup Solitaire
    • Autres univers
    • Alko Venturus
  • Le Forum Rêve de Dragon/FoundryVTT de Rêve de Dragon et FoundryVTT

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. Avertissement sur la divulgation de contenu de scénario. Après s'être calmé, le seigneur nous raconte son histoire. Il avait organisé avec ces trois frères un tournoi, dont le vainqueur aurait l'amour de la belle Lorinel, enfant du village dont les frères étaient tous amoureux. Le tournoi terminé, les quatre frères constatèrent la disparition de la belle. Ils se mirent donc tous à sa recherche, celui la trouvant devenant celui digne de partager sa vie avec. Les frères du seigneur ne sont toujours pas rentré. Cela se passait il y a 7 ans. Il a d'ailleurs promis une récompense à qui ramènerai la belle : une coupe en or, ornée de joyaux. Comme nous n'avons pas bien compris la ballade, je supplie le seigneur d'écouter une ballade donnée par un oiseau oracle. En effet, la chanson finit par le retour de l'aimée. Il donne son accord mai est incapable de déchiffrer les expressions que nous ne comprenons pas : "libelle", "nain luisant". Je décide de partir en cuisine, afin de voir si je ne peux pas apprendre une recette ou deux de plus pour peupler le livre de recette don j'ai le projet ; D'ailleurs il me faudrait trouver un titre. En discutant avec le cuisinier au sujet de l'obione, il m'apprend le sens du mot libelle. C'est une sorte de libellule géante vivant dans les marais. Il faut s'en méfier, car leurs ailes peuvent couper des bambous gros comme une cuisse. Nous passons une nuit ordinaire au château. Le lendemain matin, Mosnas et Landeric enquêtent au village pendant que Melopée et Ernest restent au château pour des activités diverses. Au village, nous apprenons que le 'Nain luisant' est un rocher dans les marais. Rocher qui à mauvaise réputation, les villageois n'y vont pas. Baji pourrais nous guider vers le nain luisant. Mais il refuse de nous conduire, car il a le sentiment qu'on s'est moqué de lui. Nous trouvons néanmoins un guide sous la forme d'une jeune fille qui veut bien nous montrer le chemin. On avance dans le marais. De ci de las nous trouons de l'ortigal, le l'obione et même de l'ortigal glauque. Nous nous promettons de partir en cueillir dans un temps futur. On entend un vrombissement lointain. Nous sommes attaqués par deux libellules géantes - dont nous arrivons à nous débarrasser assez facilement. Je teste mes armes, la fondre ne sert à rien, le lancé de dague non plus. Je n'ai pas pu tester encore la dague dans une mêlée. Mais ça m'existe bien mon tout premier combat. Je crois que j'aime ça. À peine le combat terminé, nous reprenons notre progression vers le Nain-luisant. Au loin nous apercevons une superbe jeune fille nue en train de se laver de l'autre côté d'un cours d'eau. Elle chante d'une voie magnifique et nous sommes tous subjugué par ce chant à l'exception d'Ernest. Nous nous précipitons pour la rejoindre au plus vite. Contrairement à mes camarades, je ne me déleste pas de mon matériel et entre dans le cours d'eau afin de le traverser. Une autre jeune fille sort alors de l'eau et tente de m'embrasser. L'illusion disparait et je fais face avec ma dague à une sirène. Un combat entre 4 sirènes et mes amis commence ...
  2. Mise en garde de divulgation. En attendant la fête prévue en notre honneur, mes compagnons profitent du luxe du château. Pour ma part, je parcours la ville afin de trouver un recueil de recettes. J'en déniche un après de longues tractations avec son propriétaire : `Beignes et fritures` pour deux sols. Je commence à le lire. Le jour de la fête de la restauration de la justice arrive enfin. Nous sommes décorés de l'Ordre de la Croix Papone, une jolie breloque argenté, représentant les armes de la paponie. Je suis content de la recevoir, et je la range bien au fond de mon sac à dos. De plus le rois nous donne 50 sols, une jolie somme. Une fois la cérémonie terminée, le buffet commence et il s'étale sur l'ensemble des jardins royaux. Nous déambulons dans lesdits jardins goutant des mets raffinés, des vins succulents, quand au détour d'une allée buissonnière nous nous retrouvons devant une sorte de grosse perdrix à quatre pattes. Nous reconnaissons tous un oiseau-oracle. Après une brève discussion Mélopée s'exprime ainsi : "Où peut-on trouver les indices menant au trésor de Black Squirrel". L'oiseau répond aussitôt : "Ne cherchez pas l'amer, si vous voulez du sel. Preferez-y l'Obione Amarandaise.Horgane vous donnera la main Le marin perroquet vous donnera la clé". Puis l'oiseau s'envole et disparait. Il nous faut comprendre ce que l'oiseau a essayé de nous dire. Je reconnais directement l'Obione comme une salade, ne poussant que dans des marais salants, elle se mange presque exclusivement en salade, bien que je ne l'ai jamais gouté, j'ai maintenant une forte envie de découvrir cette feuille. Je pourrais la gouter et sans doute créer de nouvelles recettes autour de cette plante. Mosnas identifie Horgane comme une ville de médecin aussi appelé saine. Amarande n'évoque rien pour personne. Enfin il nous semble que les amers, sont des points particuliers sur les côtes pour indiquer aux navires les lieux de navigations sûrs. Nous finissons par trouver un buffet et en discutant avec certains des autres invités, nous apprenons qu'Aramande est un bourg qui se trouve dans l'est de la paponie non loin de l'embouchure de l'Arge. Le propriétaire du château au bourg d'Amarande se nommerais Sir SirGalant. Nous finissons la soirée bien éméchés. Le lendemain matin pendant que mes compagnons cuve, je profite d'une jolie fleur aux reflets violets que j'ai coupée dans les jardins royaux, pour me vêtir de lin et méditer sur la nature de ce monde. Bien m'en prend puisque je comprend mieux celui-ci et donc la nature des dragons. Lorsque mes compagnons daignent enfin paraitre nous partons nous équiper, d'une mule, d'épices pour que je puisse cuisiner quand nous en aurons le besoin. Nous remontons le cours de l'Arge, vers le nord. Plus nous avançons, plus le fleuve s'élargie. A la tombée du jour, à mi-épées, nous arrivons dans le petit hameau de Ballus sur Arge. Les gens viennent d'entendre parler des évènements de la capitale, ils ne comprennent pas vraiment pourquoi il ne faut plus faire la fête aux hauts-révants. Ils n'ont bien entendu pas eu le temps de créer une maison des voyageurs, mais semble curieux, car un voyageur est passé le matin même. Celui-ci nommé Dream cherchais l'inspiration est partie sur le chemin en direction d'Amarande, car suivre le fleuve n'est plus possible et le marais est vraiment compliqué traverser. Non Il' n'y à pas d'Obione ici, mais on en trouve à Amarande. Nous racontons le retour des yeux de la justice, devant un pare-terre de villageois incrédules. Au matin nous partons dès sirène direction Amarande. En chemin nous rattrapons le voyageur nommé Drim. C'est un ménestrel fort beau, parcourant la paponie avec son instrument de musique. Il vient de rencontrer un oiseau-oracle à qui il a demandé de chanter une "chanson vrai". L'animal, c'est exécuté et Drim est tout enchanté de la musique. Il a plus de mal à mettre les paroles dans l'ordre. Mais il est emballé par la musique. La ballade est confuse pour lui elle parle d'une belle, de miel, d'un seigneur, d'un duel. Drim se joint à notre groupe, et décide de chanter "la ballade des voyageurs", je réalise que j'en connais deux ou trois couplets, mais Drim lui semble la connaitre en entier, nous sommes tous interloqués de découvrir la longueur de cette chanson. Il chante 30 minutes durant. Dès fois j'ai l'impression qu'il répète certains couplets, mais je n'en suis pas vraiment sur non plus. Aux epées, nous arrivons d'une quinzaine de maison, encastré entre à droite des marais et à gauche des collines couvertes d'arbres. Sur la première 'entre elle se tient un château. Nous sommes arrivés à destination a Aramande. La population curieuse de voir un groupe de voyageurs s'assemble autour de nous. Je me lance dans des explications exaltées au sujet de la nouvelle mode à propos de l'Obione à Argelantih. J'en profite pour entendre que Lucette en a justement amené un grand panier au château. À un moment un jeune homme d'une quinzaine d'année fend la foule et nous annonce que nous sommes invités par Sirgaland, pour le diner et le coucher. Nous nous rendons donc au dans la demeure du seigneur local. Celui-ci nous accueil, et nous offre deux chambres en vertus des nouveaux décrets, qu'il a reçu le matin même en provenance de la capitale. Sirgaland n'est pas très souriant, jeune, blond et très fort. On s'installe pour manger. Le repas est bon. Elle cuisine un truc que je ne fais pas. Salé, croquant tel est l'obione ce n'est pas mauvais. Melopé interprète avec brio "la délivrance de gantyr". Le seigneur se tourne vers Drim, et celui-ci se lance dans le chant, celui qu'il a entendu de l'oiseau oracle : "La ballade de Lorinel". Sir Galand s'énerve, "c'est tout ce que tu as à dire marouf, " "un mélange de calomnies et de mensonges, tu n'espères pas toucher la récompense avec un tell tissue d'ineptie ?"
  3. Et donc après cette traversée, d’une dizaine de jours, nous arrivons dans le port de Portagène. Mes compagnons de voyages Mosnas le premier m’indique que leurs pérégrinations ont commencé ici. Dame Mélinoé et sa suite sont originaires du pays – la Paponie. Elle décide de nous loger dans la confortable « Auberge de la voile de rêve ». On y dort bien, mais la nourriture n’y est pas fameuse et dépend fortement de la marée. Pendant que mes compagnons se reposent, je cherche un moyen d’apprendre à cuisiner tout ce qui vient de la mer. Le cuisinier de l’aubergiste fini par me céder, plus ou moins sous le manteau – car il a peur d’être pris pour un haut-rêvant – ces notes de cuisine qu’il a sobrement intitulé :« Manière d’accommoder la pêche du jour ». Le soir dans l’ombre de ma chambre, accompagné de Mélope, je profite des “yeux de la justice” – deux superbes bijoux, l’un en or l’autre en argent, pour me rapprocher des dragons et visiter les terres médianes du rêve. Un voyage fort instructif, mais assez fatiguant. Repoussant les avances de Mélope, que je ne trouve pas vilaine malgré les lacérations profondes sur son visage, car je suis vraiment fatigué. Je m’endors, et me réveille assez vite à cause d’un cauchemar. J’arrive à me rendormir et à passer une bonne nuit. Au matin, je me réveille avec deux envies très fortes, la première est de manger du poisson, la deuxième est bien plus incongrue, j’ai envie d’entendre un âne braire. Je me précipite donc à la cuisine pour commander un plat à base de poisson – le cuisinier est dépité il n’a pas de produit frais les pécheurs n’étant pas encore rentrés. Il me prépare une délicieuse tourte au loup, qui calmera ma faim. Mes compagnons n’ont pas l’air d’apprécier ce plat à sa juste valeur. Nous prenons ensuite la route à cheval et en carriole vers la ville de Argelantih. Notre cliente ayant arrangé les relais de chevaux sur toute la longueur du trajet, et nous ne mettons que deux jours pour y parvenir. Encore une fois les choses sont luxueuses, nous descendons à l’auberge de « la Croix Papone », un établissement auquel je mets la note de **** sur un total possible de 5. L’aubergiste nous sert une viande en sauce, qui fond entre le palais et la langue, avec un petit gout à la fois acide et sucré. Bref une tuerie. Depuis notre arrivée en Paponie, mes compagnons, et même le taciturne Landeric, sont inquiets. C’est comme s’ils avaient eu maille à partir avec la justice locale. Ils débâtent longuement de la conduite à tenir pour remettre au potentat local, les fameux « yeux de la justice », sans finir en prison. Finalement nous suivrons l’avis de notre client, allez à une audience de justice publique, y montrer les yeux. Cela fonctionne assez bien, nous finissons même invité par le roi à rester au château. Le Haut-rêve redevient légal, et on m’a trouvé un volume assez sympa sur la cuisine. Dans deux jours il y aura une fête en notre honneur, car nous avons ramené les yeux (comparé a mes compagnons, je n’ai pas fait grand-chose mais c’est bien plaisant). On nous parle même d’être récompensé d’une croix papone, j’ai hâte.
  4. De mes parties récentes en tant que gardien des et de discussion sur les forums de scriptarium. Il m'a pris l'envie de jouer (j'ai beaucoup plus été MJ à RDD que joueur). J'ai eu l'envie de jouer un Haut-rêvant avec comme but ultime la création d'un objet magique. J'ai donc demandé ici, et sur Facebook qui pouvait m'accueillir sur une partie en physique ou bien en virtuel. Vincent, s'est gentiment proposé. À ma requête de narcossien, il a émis le souhait que mon personnage ne soit pas qu'un haut-rêvant. Soit Mon voyageur aura comme passion la cuisine et l'élaboration d'un guide des auberges, restaurant des basses terre du rêve. Le nom de mon personnage est donc directement inspiré de la vie réelle. J'ai utilisé l'excellent outil mis en ligne par scriptarium pour créer le personnage, une feuille de calcul pour l'équipement. Je les ajoute en pièces jointes pour que vous puissiez vous faire une idée. Vendredi dernier on m'a présenté VTT, l'outil que nous allions utiliser pour jouer. Je suis emballé, ça gère tout ce que je me refuse de jouer, car j'ai peur que cela sois trop fastidieux. Vivement que je joue (c'est prévu pour dans deux semaines). PS Je cherche quelqu'un pour faire le portrait de Millot. Equipement RDD.pdf Millot.pdf
×
×
  • Créer...

Information importante

Nous vous invitons à consulter nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et les Règles de notre site.
Nous avons également besoin de votre accord pour placer certains cookies sur votre appareil pour le bon fonctionnement de ce site.