Aller au contenu
  • MastaDaddy
    MastaDaddy

    Le Crépuscule du Maître

    C’est avec une profonde tristesse, que nous nous efforcerons ici de rendre la moins mélodramatique possible, que Scriptarium souhaite vous faire part du décès ce mardi 29 novembre de Joe Dever, l’auteur de la légendaire série de Livres dont VOUS êtes le Héros Loup Solitaire, à l’âge de 60 ans des suites d’une longue maladie.

    Si cette nouvelle provoque un choc en vous, sachez que la détresse est grande également de notre côté. Joe Dever fut pour beaucoup d’entre nous un auteur exceptionnel, qui initia même certains membres de l’équipe à l’heroic fantasy, et dont la méga-campagne Loup Solitaire restera comme un monument épique et incontournable, avec ses affrontements légendaires, ses coups de théâtre, ses mystères et sa richesse exceptionnelle. Mais Joe a également été l’un des soutiens de Scriptarium dès ses débuts. L’association fut fondée par une bande de fans absolus du dernier des Seigneurs Kaï, désireux de contribuer à développer et à assurer la cohérence de l’univers incroyablement riche de Magnamund. Ces mordus eurent l’insigne honneur de le rencontrer en personne en 2009 au Monde du Jeu à Paris, puis dans d’autres conventions, et une véritable complicité naquit de cette prise de contact.

    https://scriptarium.org/uploads/2016/12/Sans-titre1.png

    Rencontre entre l’équipe Loup Solitaire de Scriptarium et Joe Dever à la Manticon 2010 (organisée par nos amis de
    Mantikore Verlag
    ). Sont présents aussi Alberto dal Lago l’illustrateur, ainsi que Nic Bonczyk et Alexander Kühnert des auteurs d’aventures bonus. Une sacrée équipe !

    Car nous ne pouvons évoquer Joe sans parler de son incroyable accessibilité, de sa gentillesse, de sa culture, de son humour, de son charisme de parfait gentleman, et de son désir de rassasier coûte que coûte la curiosité souvent inextinguible de ses fans. Suite à un après-midi mémorable passé à discuter en profondeur de son univers, la machine était lancée. Scriptarium allait collaborer étroitement à une foule de projets d’un univers de Magnamund en pleine résurrection, à travers de nouveaux livres-jeux, de nouveaux jeux de rôle, de nouveaux jeux-vidéo, de nouvelles cartes, avec une même constance : le souci que Joe avait de voir son univers s’étendre dans une cohérence quasi encyclopédique. Jamais il ne refusa de nous expliquer ce qu’il avait en tête derrière n’importe quel aspect du Magnamund, car il souhaitait qu’un jour tous ses fans puissent en bénéficier et assouvir leur curiosité. À côté de cela, nous eûmes l’honneur et le plaisir de participer à nombre de conventions à ses côtés, où nous pûmes mesurer la chaleur, le professionnalisme et la passion de l’homme, qui nous ont marqués d’une manière indélébile.

    https://scriptarium.org/uploads/2016/12/Sans-titre2.png

    Une réunion de travail entre Joe et Scriptarium à Paris en 2012.

    Là, nous planchions sur l’histoire des Drakkarim, cartes et chronologies en main !

    Joe s’en va en laissant derrière lui 34 livres-jeux dans son univers (dont la série Astre d’Or), 14 romans, 5 jeux vidéos, 4 jeux de rôles, des dizaines de produits dérivés comme de merveilleuses cartes, une bédé, des figurines…. Hélas, nous n’étions toujours pas repus, et ce départ nous laisse un terrible goût d’inachevé.

    Nous témoignons tout notre soutien à sa famille, et accueillons avec joie la nouvelle que Ben, le fils de Joe, se soit vu transmettre les ultimes notes de son père, rédigées à la toute fin, concernant la conclusion de sa saga mythique…

    Viendra bientôt le temps des anecdotes, des souvenirs, des célébrations, mais en attendant, nous souhaitions vous remercier du fond du cœur pour votre œuvre, votre soutien et votre amitié, Mr Dever !

    Pour le Sommerlund et le Kaï !

    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    En tant qu'humain, je suis triste pour sa famille.

    En tant que fan de Loup Solitaire, je suis triste de la mort de son auteur, mais peut être est-ce l'occasion de faire redémarrer la série (pour une raison ou une autre, je sentais qu'il ne la terminerait pas)

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...

Information importante

Nous vous invitons à consulter nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et les Règles de notre site.
Nous avons également besoin de votre accord pour placer certains cookies sur votre appareil pour le bon fonctionnement de ce site.